Navire capital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mer image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant la mer et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les porte-avions sont généralement les navires-capitaux des marines hauturières.

Le navire capital, traduction littérale française du terme anglais capital ship, désigne le type de navire qui constitue le navire principal d'une marine militaire. Dans la Marine nationale française, c'est le terme bâtiment précieux qui est utilisé.

Terme militaire anglo-saxon, il est passé dans le langage courant en anglais américain depuis le traité de Washington de 1922. Au départ, ce terme désignait tout navire de guerre, à l'exclusion des porte-avions et des sous-marins, d'un tonnage supérieur à 10 000 tonnes et dont l'artillerie possédait des calibres supérieurs à 203 mm. Le cuirassé était alors souvent le capital ship des grandes marines nationales. Cependant, depuis la Seconde Guerre mondiale et les campagnes du Pacifique (1942-1945), il a été remplacé par le porte-avions lourd. Depuis les années 1970, la Royal Navy et l'United States Navy considèrent que le sous-marin nucléaire lanceur d'engins est un capital ship[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Garzke, « Preface »
  2. Archibald, p.185 ss.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edward Hunter Holmes Archibald, The Metal fighting ship in the Royal Navy 1860-1970, London, Blandford press, 1971.
  • William H. Garzke, Battleships : United States battleships, 1935-1992 Annapolis, Naval Inst. Press, 1995.
  • John Marriott, Submarine : the capital ship of today, London, I. Allan, 1986.

Articles connexes[modifier | modifier le code]