Navigation par satellite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un ordinateur portable muni d'un récepteur GPS peut servir de système de navigation

La navigation par satellite est une technique de navigation qui permet de définir la position d'un mobile (terrestre, aérien ou maritime) à l'aide d'un équipement électronique captant le signal de satellites artificiels.

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

On utilise en général le GPS, mais d'autres systèmes de positionnement existent ou vont apparaître, tels Galileo.

L'enregistreur satellite capte le signal de plusieurs satellites (au moins quatre), et calcule une position absolue en latitude et longitude, qu'il suffit de reporter sur la carte.

Cette position est affichée sur un écran en fonction d'un système de référence (ED50 (en) ou WGS 84). Par enregistrement des mesures successives, les enregistreurs sont aussi capables d'afficher la route suivie, sous forme de cap vrai et de vitesse.

Bénéfices[modifier | modifier le code]

Ce système permet de positionner très rapidement un mobile directement sur une carte. De nombreuses fonctions des récepteurs permettent aussi de programmer la route suivie, sous forme de waypoints, ce qui facilite le travail du navigateur.

Inconvénients (navigation maritime)[modifier | modifier le code]

  • Il faut être très attentif au système de coordonnées utilisé, et bien convertir si besoin est les coordonnées dans le système de référence utilisé sur la carte marine.
  • Par ailleurs, tous les systèmes de ce type ont une incertitude de positionnement, qui peut atteindre 100 mètres. Elle est indiquée comme erreur circulaire probable sur le récepteur. Cette incertitude rend ce système parfois impossible à utiliser trop près des côtes.
  • Enfin, l'utilisation de cette technique nécessite la présence d'électricité à bord.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]