Nauvay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nauvay
Nauvay
Panneau de Nauvay, sur la D143
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Mamers
Intercommunalité communauté de communes Maine Saosnois
Maire
Mandat
Annick Leroi
2014-2020
Code postal 72260
Code commune 72214
Démographie
Population
municipale
11 hab. (2016 en diminution de 15,38 % par rapport à 2011)
Densité 4,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 15′ 07″ nord, 0° 23′ 39″ est
Altitude Min. 64 m
Max. 87 m
Superficie 2,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Nauvay

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Nauvay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nauvay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nauvay

Nauvay est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 11 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Château et mairie de Nauvay

Le terrain, plat, n'abrite que deux corps de ferme, quelques habitats ruraux et un château qui abrite la mairie.

Ce village est en réalité un hameau rural constitué de quelques fermes et du château qui domine la commune. Il est situé au cœur de la région naturel du Saosnois et difficile d’accès. Située à mi-chemin entre Peray et Courcival, une seule route départementale sinueuse traverse la commune. La commune ne possède aucun panneau indiquant une agglomération ou un bourg. Un seul panneau vétuste est présent pour indiquer l’emplacement de Nauvay à une intersection de la D143.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Nauvay
Avesnes-en-Saosnois Moncé-en-Saosnois Saint-Cosme-en-Vairais
Peray Nauvay
Courcival

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Non certaine, selon certains auteurs, navetum (noue, prairie humide) ou nova via (voie nouvelle). On écrivait aussi Novai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chapelle du château de Nauvay

Le sol du territoire recèle les traces éparses d'une occupation antique.

Mais la première mention de Noveium date de 1226. L'ancien lieu fortifié de Grattesac, après avoir appartenu à l'abbaye de la Couture, figure dans le cartulaire de l'abbaye Saint-Vincent-du-Mans vers 1050.

La paroisse, réunie sous l'Ancien Régime pour le civil à Peray, fonctionne depuis le XIXe siècle en association libre avec Avesnes. Elle n'a pas d'église. La chapelle Saint-Matthieu du château, qui est le reste d'un édifice plus important, a été diminuée et remaniée au XXe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 1995) mars 2001 Marcel de Cossé-Brissac FN  
mars 2014 Roselyne Garnier SE  
En cours Annick Leroi[1] SE Employée de la fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 11 habitants[Note 2], en diminution de 15,38 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
193198209210203222215194166
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
179179166151150125125113116
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1041031071047568636662
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
403019161518191311
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Nauvay (privé, non visitable).

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • Chapelle dédiée à la Vierge.

La commune a la particularité de ne pas avoir d'église paroissiale, mais juste une chapelle.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Un office public est célébré le dimanche le plus proche de la fête patronale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, superficie : répertoire géographique des communes[6].
  1. « Les maires élus suite aux élections municipales de mars 2014 », sur le site de la Préfecture de la Sarthe (consulté le 13 avril 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. Site de l'IGN.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :