National Masturbation Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le National Masturbation Day (Journée nationale de la masturbation) ou International Masturbation Day (Journée internationale de la masturbation), est un évènement annuel célébré le [1],[2] dans le but de protéger le droit à la masturbation.

Les origines[modifier | modifier le code]

Le premier National Masturbation Day s'est tenu le , après qu'un revendeur de sex-toys militant du Mouvement pro-sexe (en)(Good Vibrations (en)) a choisi cette journée en honneur de Joycelyn Elders. Pédiatre et quinzième Surgeon General of the United States, elle avait déclaré, lors d'une conférence des Nations unies sur le SIDA le , que la masturbation était une pratique saine et sans risque et suggéré d'inclure son enseignement dans les cursus d'éducation sexuelle des élèves[1],[3]. Ces déclarations lui ont valu d'être démise de ces fonctions par le président des États-Unis Bill Clinton ; elle a officiellement quitté son poste une semaine plus tard, le [4],[5],[6],[3].

L'International Masturbation Day s'est depuis développé pour inclure la totalité du mois de mai et devenir l'International Masturbation Month[7],[8],[9],[10].

Le choix de la date[modifier | modifier le code]

Le National Masturbation Day n'étant pas une journée internationale du calendrier des Nations unies, la date est sujette à variation au fil des ans.

Le premier National Masturbation Day a été déclaré le . Il a été déplacé au les années suivantes[1],[2]. En 2005, il a eu lieu le en tant que climax de l'International Masturbation Month [11],[12]. Depuis, les deux dates co-existent selon les événements organisés et les relais dans la presse.

Au Japon, la compagnie de sex-toy Tenga a déclaré le National Masturbation Day en 2015[13]. Parallèlement, la date du Masturbate-a-Thon est également variable selon les pays : à Londres[14], 3- à Montreal[15]... Bien que le discours de Joycelyn Elders ait eu lieu le , ce jour n'a jamais été retenu ; une édition "Wankmas" du Masturbate-a-Thon de Montréal s'est néanmoins rapprochée de cette date originelle, le [16].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Élisa Brune, Labo sexo: Bonnes nouvelles du plaisir féminin, Éditions Odile Jacob, , 197– p. (ISBN 978-2-7381-6437-7, lire en ligne)
  2. a et b (en) « X-Toy Group Fights Bans S.F. Activists Join Battle against 14 States' Restrictions », Mercury News, (consulté le 27 août 2014)
  3. a et b Douglas Jehl, « SURGEON GENERAL FORCED TO RESIGN BY WHITE HOUSE », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 7 mai 2017)
  4. (en) Clinton's Surgeon-General says Masturbation should be taught in school (Dec. 1, 1994)
  5. (en) Clinton Fires Surgeon General Over New Flap
  6. (en) Matty Silver, « Make time for yourselves during National Masturbation Month in May », (consulté le 7 mai 2016)
  7. (en) Zombeck, Richard, « Get to Know Yourself -- It's Masturbation Month », The Huffington Post, (consulté le 20 septembre 2015)
  8. (en) « National Masturbation Month », The Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2016)
  9. (en) Sam Prince, « National Masturbation Month: All the Memes You Need to See », sur heavy.com, Heavy.com, (consulté en 2016)
  10. Laurence Donis, « Pourquoi le mois de mai est-il dédié à la masturbation? », sur ELLE.be, (consulté le 12 mai 2016).
  11. (en) « National Masturbation Month Reaches Climax On May 28 », Wireless Flash News, (consulté le 27 août 2014)
  12. (en) Nikki Goldstein, « International Masturbation Day », Yahoo! Lifestyle, (consulté le 27 août 2014)
  13. Exclusive et Popular, « This Japanese sex company has declared today national masturbation day », sur The Poke, (consulté le 7 mai 2017)
  14. (en-GB) « The Masturbate-a-thon Is Coming! », Londonist,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2017)
  15. (en-US) « Masturbate-A-Thon Montreal », sur Masturbate-A-Thon Montreal (consulté le 7 mai 2017)
  16. clairelittoncohn, « Montreal Masturbate-a-thon 2: HAPPY WANKMAS », sur Masturbate-A-Thon Montreal, (consulté le 7 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]