National Masturbation Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le National Masturbation Day (Journée nationale de la masturbation) ou International Masturbation Day (Journée internationale de la masturbation), est un évènement annuel célébré le 7 mai[1],[2] dans le but de protéger le droit à la masturbation.

Les origines[modifier | modifier le code]

Le premier National Masturbation Day s'est tenu le 14 mai 1995, après qu'un revendeur de sex-toys militant du Mouvement pro-sexe (en)(Good Vibrations (en)) a choisi cette journée en honneur de Joycelyn Elders (en). Pédiatre et quinzième Surgeon General of the United States (en), elle avait déclaré, lors d'une conférence des Nations unies sur le SIDA le 1er décembre 1994, que la masturbation était une pratique saine et sans risque et suggéré d'inclure son enseignement dans les cursus d'éducation sexuelle des élèves[1],[3]. Ces déclarations lui ont valu d'être démise de ces fonctions par le président des États-Unis Bill Clinton ; elle a officiellement quitté son poste une semaine plus tard, le 9 décembre 1994[4],[5],[6],[3].

L'International Masturbation Day s'est depuis développé pour inclure la totalité du mois de mai et devenir l'International Masturbation Month[7],[8],[9],[10].

Le choix de la date[modifier | modifier le code]

Le National Masturbation Day n'étant pas une journée internationale du calendrier des Nations Unies, la date est sujette à variation au fil des ans.

Le premier National Masturbation Day a été déclaré le 14 mai 1995. Il a été déplacé au 7 mai les années suivantes[1],[2]. En 2005, il a eu lieu le 28 mai en tant que climax de l'International Masturbation Month [11],[12]. Depuis, les deux dates co-existent selon les événements organisés et les relais dans la presse.

Au Japon, la compagnie de sex-toy Tenga a déclaré le 21 juillet National Masturbation Day en 2015[13]. Parallèlement, la date du Masturbate-a-Thon est également variable selon les pays : 6 août 2006 à Londres[14], 3-4 mai 2014 à Montreal[15]... Bien que le discours de Joycelyn Elders ait eu lieu le 1er décembre 1994, ce jour n'a jamais été retenu ; une édition "Wankmas" du Masturbate-a-Thon de Montréal s'est néanmoins rapprochée de cette date originelle, le 7 décembre 2013[16].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Élisa Brune, Labo sexo: Bonnes nouvelles du plaisir féminin, Éditions Odile Jacob, , 197– p. (ISBN 978-2-7381-6437-7, lire en ligne)
  2. a et b (en) « X-Toy Group Fights Bans S.F. Activists Join Battle against 14 States' Restrictions », Mercury News, (consulté le 27 août 2014)
  3. a et b Douglas Jehl, « SURGEON GENERAL FORCED TO RESIGN BY WHITE HOUSE », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  4. (en) Clinton's Surgeon-General says Masturbation should be taught in school (Dec. 1, 1994)
  5. (en) Clinton Fires Surgeon General Over New Flap
  6. (en) Matty Silver, « Make time for yourselves during National Masturbation Month in May »,
  7. (en) Zombeck, Richard, « Get to Know Yourself -- It's Masturbation Month », The Huffington Post, (consulté le 20 septembre 2015)
  8. (en) « National Masturbation Month », The Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Sam Prince, « National Masturbation Month: All the Memes You Need to See », sur heavy.com, Heavy.com,
  10. Laurence Donis, « Pourquoi le mois de mai est-il dédié à la masturbation? », sur ELLE.be, (consulté le 12 mai 2016).
  11. (en) « National Masturbation Month Reaches Climax On May 28 », Wireless Flash News, (consulté le 27 août 2014)
  12. (en) Nikki Goldstein, « International Masturbation Day », Yahoo! Lifestyle, (consulté le 27 août 2014)
  13. Exclusive et Popular, « This Japanese sex company has declared today national masturbation day », sur The Poke, (consulté le 7 mai 2017)
  14. (en) « The Masturbate-a-thon Is Coming! », Londonist,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Masturbate-A-Thon Montreal », sur Masturbate-A-Thon Montreal (consulté le 7 mai 2017)
  16. clairelittoncohn, « Montreal Masturbate-a-thon 2: HAPPY WANKMAS », sur Masturbate-A-Thon Montreal, (consulté le 7 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]