National Labor Board

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le National Labor Board ou NLB (« Conseil Syndical National ») est une agence gouvernementale américaine créée le dans le cadre du New Deal de Franklin D. Roosevelt afin de gérer les revendications syndicales liées au National Industrial Recovery Act signé la même année.

Du fait des protections octroyées par la section 7 du NIRA, reprises par la suite dans le Wagner Act, le mouvement syndicaliste américain (American Labor Movement) prit de l'ampleur, jusqu'aux grèves qui frappèrent le pays en août 1933.

Le bureau fut dissous en 1934.

Notes et références[modifier | modifier le code]