National Defense Act

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le National Defense Act de 1916 permit l'expansion des forces armées des États-Unis en temps de paix comme en temps de guerre, la multiplication par quatre des moyens de la garde nationale, la création d'un corps d'officiers et recrues de réserve, ainsi que le Reserve Officers Training Corps.

Le président est autorisé, en cas de guerre ou d'urgence nationale, à mobiliser la garde nationale.

Notes et références[modifier | modifier le code]