Nathan Wachtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wachtel.

Nathan Wachtel (né le à Metz) est un historien et un anthropologue français, spécialiste de l'Amérique Latine[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nathan Wachtel naît à Metz le 8 avril 1935[2]. Agrégé d'histoire en 1963[1], il prépare une thèse en histoire qu'il soutient en 1969[1]. Il consacre ses recherches à la vision de la conquête espagnole par les populations du Pérou, en se basant sur les sources orales et les sources écrites incas en espagnol.

Nommé directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales en 1976[1], il est nommé professeur au Collège de France, où il est titulaire de la chaire d'Histoire et d'anthropologie des sociétés méso-américaines et sud- américaines depuis 1992[1]. Nathan Wachtel est considéré comme le meilleur spécialiste de ces sociétés[3], en particulier des Marranes au Brésil. Ses recherches se basent sur les archives de l'Inquisição na América, essentiellement dans les procès contre les judaïsants.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Vision des Vaincus – Les Indiens du Pérou devant la Conquête Espagnole (1530-1570), 1971[4]
  • Mémoires Juives (avec Lucette Valensi), 1986
  • Le Retour des Ancêtres – Les Indiens Urus de Bolivie, XXe-XVIe siècle – Essai de Histoire Régressive, 1990
  • Dieux et Vampires – Retour à Chipaya, 1992
  • La Foi du Souvenir – Labyrinthes Marranes, 2001
  • La Logique des bûchers, éd. Seuil, 2009 (ISBN 9782020846530)
  • Mémoires Marranes, Ed. Seuil, 2011 (ISBN 9782021038712)
  • Entre Moïse et Jésus : études marranes, XVe-XXIe siècle, CNRS éd., 2013 (ISBN 9782271078254)
  • Des archives aux terrains, éd. Seuil, 2014 (ISBN 978-2-02-109810-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Notice d'autorité sur catalogue.bnf.fr.
  2. Nathan Wachtel sur bibliomonde.com
  3. college-de-france.fr/
  4. Nathan Wachtel : l'écho des vaincus sur histoire.presse.fr/

Bibliographie[modifier | modifier le code]