Nathalie Sonnac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nathalie Sonnac
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Sciences économiques et sciences de l'information et de la communication
Activité
Autres informations
Domaine
Économie des médias et du numérique
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur, de l'ordre national du Mérite et de l'ordre des Palmes académiques

Nathalie Sonnac (née le à Bourg-la-Reine) est une professeure des universités française. Elle est membre du collège du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de 2015 à 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Docteure en sciences économiques (université Panthéon-Sorbonne, 1996[1]), et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (HDR) en sciences de l’information et de la communication (Université de Grenoble, 2004[2] ). Elle a passé deux ans en postdoctorat (Training and mobility research) à l'université libre de Bruxelles[3], (1998-2000).

Spécialiste de l’économie des médias, de la culture et du numérique, elle s’intéresse en particulier aux questions de concurrence et de régulation, aux interactions entre les marchés médiatiques et publicitaires et leurs incidences sur la nature des contenus.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Professeure des universités, elle est nommée directrice en 2009 de l'Institut français de presse (IFP) et crée le master 2 professionnel « Médias et Publics », consacré à l'étude des audiences et de la réception des publics des médias.

En 2010, elle est nommée experte pilote du Lab Économie de la création numérique au sein de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) pendant deux ans. Puis, elle intègre le Conseil national du numérique (CNNum) en qualité de membre (2013-2015).

Chercheuse au Centre d'Analyse et de Recherche Interdisciplinaires sur les Médias (CARISM) et au laboratoire d’économie industrielle (CREST/Lei), Nathalie Sonnac a cofondé en 2014 et dirigé la Chaire d’enseignement et de recherche Audiovisuel & Numérique de l'université Panthéon-Assas, et a cofondé le think tank Audiovisuel & Numérique.

Nathalie Sonnac a été administratrice de l'Institut national de l'audiovisuel (2014) et de l'université Panthéon-Assas (2009-2014).

En janvier 2015, elle nommée membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel pour un mandat de six ans[4]. Au sein du CSA, elle a cofondé avec Nicolas Curien en 2016 le think tank CsaLab  et créé l’opération Les 4 saisons du sport féminin devenue depuis 2018 Sport Féminin Toujours. Elle préside également au sein de l'instance de régulation le groupe de travail « Télévisions » (nationales et locales, publiques, privées et payantes) et vice-préside le groupe de travail « Production et création ».

Elle est actuellement membre du Conseil scientifique de l’Observatoire de l’économie du sport et membre de la Conférence permanente du sport féminin.

Elle est l'auteure de nombreux ouvrages et articles scientifiques sur l’économie de la presse écrite, de l’audiovisuel et du numérique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est chevalier de la Légion d'honneur, de l'ordre national du Mérite (par le décret du ) et des Palmes académiques.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La presse française. Au défi du numérique (avec Pierre Albert), La Documentation Française, Paris, 2014.
  • Économie de la presse, avec Patrick Le Floch, Éditions La Découverte, Paris, « Repères », 3e éd., 2013.
  • L’Industrie des médias à l’ère numérique, avec Jean Gabszewicz, Éditions La Découverte, Paris, « Repères », 3e éd., 2013.
  • L'Auteur au temps du numérique, avec Cécile Méadel (ed.), Éditions les Archives contemporaines, Paris, 2012.
  • Culture Web (eds. avec Xavier Greffe), Dalloz, Paris, 2008.

Tribunes[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteure de nombreux tribunes dont les plus récents sont :

Articles[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteure de nombreux articles dont les plus récents sont :

  • « L’écosystème des médias. Les enjeux socio-économiques d’une interaction entre deux marchés. Revue de la littérature ». Communication, 32 (2), 2014.
  • « La télévision connectée au cœur d’une nouvelle économie ». Juris art etc., , p 36-37.
  • « Médias audiovisuels et concurrence. Le cas de la télévision payante », Revue d’économie industrielle, n°137, 1er trimestre 2012, p. 109-129.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse : La Presse magazine en France, essai d’analyse économique, Mention très honorable avec les félicitations du Jury, Université Panthéon Sorbonne Paris I, 1996
  2. HDR Médias, publicité et concurrence : interaction entre le marché des médias et le marché de la publicité, Directeur Bernard Miège, Université Stendhal-Grenoble 3, 2004
  3. Programme de recherche de la Commission Européenne Training and Mobility of Researchers (TMR), sous la direction de Victor Ginsburgh, Université libre de Bruxelles (ULB)
  4. « Nathalie Sonnac nommée au CSA », sur Les Échos, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]