Nathalie Rykiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nathalie Rykiel
Nathalie Rykiel.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité
Activité
Ecrivain
Mère
Autres informations
Distinction

Nathalie Rykiel, née le à Paris, est une femme de mode française. Elle est écrivain et consultante pour Sonia Rykiel, groupe dont elle a été dirigeante de 2007 à 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nathalie Rykiel est la fille de Sonia Rykiel et de Sam Rykiel, intellectuel autodidacte, qui, dans les années 1960, tenait un magasin de vêtements. Son frère Jean-Philippe, né aveugle cinq ans après elle, est aujourd'hui compositeur et interprète : il a collaboré avec plusieurs musiciens africains[1].

Nathalie Rykiel obtient son baccalauréat D (mathématiques et sciences de la nature) en 1971, à l'âge de seize ans. Elle songe ensuite à entrer en faculté de médecine, mais, à la mort de son père en 1975, elle décide d'abandonner les études pour se consacrer à la mode. Elle devient alors mannequin pour sa mère Sonia en 1976, puis se consacre à la mise en scène des défilés de la maison Rykiel.

Lors de sa première grossesse, en 1983, elle crée la ligne de prêt-à-porter Rykiel Enfant, puis, en 1989, la ligne Inscription Rykiel, qui sera rebaptisée Sonia By Sonia Rykiel en 1999.

En 1995, elle est nommée directrice générale et directrice artistique de Sonia Rykiel.

En 2000, elle est l'image publicitaire de la marque pour la campagne de publicité du nouveau parfum Rykiel Rose. La même année, elle crée la ligne Sonia Rykiel Modern Vintage (rééditions de modèles collectors).

En 2002, elle crée Rykiel Woman, un concept dédié à la sensualité et au plaisir, qui fait se côtoyer sex-toys et vêtements.

En 2007, elle devient présidente de Sonia Rykiel. Sa mère, présidente d'honneur, supervise la création de la ligne de prêt-à-porter.

En 2008, à l’occasion des 40 ans de la maison, Nathalie Rykiel organise un hommage à sa mère. Les trente créateurs de mode internationaux les plus influents présentent leur vision de la femme Rykiel en montrant leurs créations à la fin du défilé au parc de Saint-Cloud. Ces créations seront exposées au musée des arts décoratifs de Paris lors de l’exposition consacrée la même année à la maison Rykiel.

En 2012, Nathalie Rykeil adosse l'entreprise Sonia Rykiel au groupe hongkongais Fung Brands, afin d'élargir les cibles de la marque au marché international. Nathalie Rykiel quitte alors ses fonctions exécutives pour devenir vice-présidente du nouveau conseil d'administration de Sonia Rykiel, fonction dont elle démissionne en 2016. Elle reste aujourd'hui consultante pour le groupe et se consacre désormais à sa carrière d’écrivain.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Nathalie Rykiel a trois filles nées de son union avec Simon Burstein, qui dirige la marque jusqu'à leur séparation en 2006, ce dernier rejoignant la chaîne de boutiques londonienne Browns (en)fondée par sa mère.

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Consultante artistique de Robert Altman pour le film Prêt-à-porter.
  • 2009 : Elle crée Vivez Light by Nathalie Rykiel pour Coca-Cola Light.
  • 2009 : Création de deux collections Sonia Rykiel pour H&M, lingerie et maille.
  • 2010 : Le journal Le Monde confie à Nathalie Rykiel la direction artistique de la collection en 20 volumes : Les grands classiques de la littérature libertine.
  • Depuis 2003 : Nathalie Rykiel est membre du jury du Grand Prix de l'Héroïne de Madame Figaro.
  • 2013 : Elle est membre du jury du Prix de la Closerie des Lilas.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Rédactrice en chef d’un numéro spécial de Madame Figaro.
  • 2008 : Elle publie un hommage de 100 personnalités et créateurs à La femme Rykiel aux Éditions Textuel. La même année, elle est l’inspiratrice avec sa mère du livre Mère et fille, un roman d’Eliette Abécassis aux Éditions Albin Michel.
  • 2013: L'Élégance, éditions Autrement, coll. Manifeste.
  • 2015: 4 décembre, éditions Plon.
  • 2017: Ecoute moi bien, éditions Stock

Événements[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (mai 2017).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • 2010 : elle participe au Forum de Libération sur le thème Le bonheur, une idée neuve ainsi qu’aux États Généraux de la Femme organisés par le magazine Elle.
  • 2011 : Nathalie Rykiel est l’invitée de Jean Michel Ribes pour participer au débat Halte à la transparence organisé au Théâtre du Rond Point au côté de François Hollande, Philippe Caubère, Sylvie Kauffmann, Myriam Revault d’Allonnes.[pertinence contestée]
  • Août 2014 : Nathalie Rykiel est nommée présidente d’honneur du Festival Mode & Design à Montréal, propose une Master-Class au Canada.
  • Octobre 2014 : Pour le 55e anniversaire du BIFT (Bejing Institute of Fashion Technology), Nathalie Rykiel, invitée d'honneur, tient une conférence devant 400 étudiants de l'Université de Pékin.
  • Novembre 2014 : Nathalie Rykiel est invitée par la Sorbonne dans le cadre de la Cité de la Réussite, pour débattre sur le thème de l'Audace.[pertinence contestée]
  • Janvier 2015 : Nathalie Rykiel invitée d’honneur de l’Ambassade de France au Danemark, a donné une conférence à l’occasion de la Fashion Week de Copenhague[pertinence contestée].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • 2001 : Fashion Award lors de la Night of Stars du Fashion Group International avec Sonia Rykiel.
  • 2008 : Élue vice-présidente de la Chambre Syndicale du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de mode.
  • 2012 : Lifetime Achievement Awards par ELLE Style Awards d'Istanbul.
  • 2015 : Élevée au grade de Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture et de la Communication.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Wicker, « De fille en aiguille », sur liberation.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]