Nathalie Kuperman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nathalie Kuperman
Naissance
Paris
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Nathalie Kuperman (née en 1963 à Paris) est une auteure française de littérature générale et de littérature jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nathalie Kuperman est née en 1963. Elle vit à Paris où elle écrit des romans, des livres pour enfants et adolescents, ainsi que des scénarios de bandes dessinées ou de pièces radiophoniques[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Nathalie Kuperman (ill. Robert Scouvart), Les Vilains Mots de Crapeluche, Paris, Éditions Fleurus,
  • Nathalie Kuperman (ill. Sophie Montmoulineix), Panique à la plage !, Toulouse, France, Éditions Milan, coll. « Jeunesse »,
  • Nathalie Kuperman (ill. Serge Ceccarelli), Concours de beauté à Bouillatrouille, Paris, Éditions Fleurus,
  • Nathalie Kuperman (ill. Serge Ceccarelli), Clochemine et la formule magique, Paris, Éditions Fleurus,
  • Nathalie Kuperman (ill. Évelyne Rivet), Une sacrée bavarde, Paris, Éditions Pocket jeunesse, , 60 p. (ISBN 978-2-266-12273-3)
  • Nathalie Kuperman, Les Signes, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 138 p. (ISBN 978-2-211-07589-3)
  • Nathalie Kuperman (ill. Pascale Bougeault), Attention, fou rire, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 48 p. (ISBN 978-2-211-07554-1)
  • Nathalie Kuperman (ill. Jean-Luc Englebert), Cinq sorcières, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 78 p. (ISBN 978-2-211-07815-3)
  • Nathalie Kuperman, Je suis méchant, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 107 p. (ISBN 978-2-211-07867-2)
  • Nathalie Kuperman (ill. Dorothée de Monfreid), C'est normal !, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 62 p. (ISBN 978-2-211-07964-8)
  • Nathalie Kuperman (ill. Audrey Poussier), Carlotta et les monstres, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 44 p. (ISBN 978-2-211-08398-0)
  • Nathalie Kuperman, Vol, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 138 p. (ISBN 978-2-211-08324-9)
  • Nathalie Kuperman (ill. Kitty Crowther), Pas un mot, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 76 p. (ISBN 978-2-211-08539-7)
  • Nathalie Kuperman, L’Heure bleue, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 95 p. (ISBN 978-2-211-08922-7)
  • Nathalie Kuperman (ill. Soledad Bravi), Mensonges et vérité, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 83 p. (ISBN 978-2-211-08886-2)
  • Nathalie Kuperman (ill. Anaïs Vaugelade), Le Cauchemar qui voulait devenir pianiste, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 68 p. (ISBN 978-2-211-08704-9)
  • Collectif, Francesca, Juke-box, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 223 p. (ISBN 978-2-211-08615-8)
    - Textes de Kéthévane Davrichewy, Marie Desplechin, Christophe Honoré, Chloé Mary, Nathalie Kuperman, Martin Page
  • Nathalie Kuperman, Caroline et Cornélia, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 63 p. (ISBN 978-2-211-09173-2)
  • Nathalie Kuperman (ill. Audrey Poussier), Carlotta et le poisson d'argent, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 36 p. (ISBN 978-2-211-09276-0)
  • Nathalie Kuperman (ill. Anaïs Vaugelade), Punie !, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 78 p. (ISBN 978-2-211-09724-6)
  • Nathalie Kuperman, La liberté est une poussière d'étoiles, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 88 p. (ISBN 978-2-211-20372-2)
  • Nathalie Kuperman (ill. Dorothée de Monfreid), Sacrée Kornebik, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 69 p. (ISBN 978-2-211-20451-4)
  • Nathalie Kuperman, Le garçon qui aimait deux filles qui ne l’aimaient pas, Paris, Éditions l'École des Loisirs, , 112 p. (ISBN 978-2-211-21411-7)
  • Ma mère est partout, ill. Aurélie Guillerey, L'École des loisirs, coll. Mouche, 2013
  • Un monstre est entré dans ma vie, ill. Louis Thomas, L'École des loisirs, coll. Mouche, 2014
  • La première fois que je suis tombée amoureuse[6], PlayBac, 2017

Scénarios[modifier | modifier le code]

Scénarios de bandes dessinées
Scénarios de pièces radiophoniques
  • Grande entreprise, réalisation de Jean-Matthieu Zahnd[8].
Scénarios de films

Récompense[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lecture critique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nathalie Kuperman » (consulté le )
  2. « Nathalie Kuperman et Mick Jagger » (consulté le )
  3. « Philippe Claudel, Thierry Beinstingel, Nathalie Kuperman : Voici le roman d'entreprise. » (consulté le )
  4. « La sélection “Télérama”/France Culture 2010 a été dévoilée » (consulté le )
  5. « Le Prix de la Closerie des Lilas 2012 à Nathalie Kuperman », sur http://www.lexpress.fr (consulté le )
  6. Michel Abescat, « Roman jeunesse : La première fois que je suis tombée amoureuse, Nathalie Kuperman », Télérama,‎ (lire en ligne).
  7. « Nathalie Kuperman » (consulté le )
  8. « À l’Air Livre Octobre 2008 : Nathalie Kuperman » (consulté le )
  9. « Palmarès 2016 », sur le site du Festival de la fiction TV (consulté le ).