Nathalie Bondil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nathalie Bondil est une muséologue française et canadienne, née le à Barcelone[1]. Depuis 2007, elle est directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal.

Entrée au musée en 1999, elle est la première femme à diriger cette institution[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nathalie Bondil est diplômée en histoire de l’art de l’École du Louvre. Elle réussit en 1994 le concours de l'école nationale du patrimoine de Paris, où elle obtient en 1996 un diplôme spécialité « musées », grâce auquel elle devient membre du corps des conservateurs du patrimoine d’État[3]

De 1996 à 1998, elle travaille notamment au musée des Monuments français (aujourd’hui intégré à la Cité de l'architecture et du patrimoine) comme conservatrice responsable de la nouvelle muséographie des salles du XVIIe au XXe siècle dans le cadre du projet de rénovation du musée.

Elle se joint au Musée des beaux-arts de Montréal en 1999 comme conservatrice de l'art européen de 1800 à 1945 puis devient conservatrice en chef en 2000. Elle dirige alors simultanément les services de la conservation, de la restauration, de la bibliothèque, des archives, des éditions scientifiques et des expositions. En 2007, elle endosse le double rôle de directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal[4][source insuffisante].

En 2011, avec l’ajout d’un 4e bâtiment, le pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie[5], Nathalie Bondil entreprend avec son équipe l’étude, la restauration et le redéploiement de quatre mille œuvres de la collection, des cultures du monde aux maîtres anciens, à l’art canadien et contemporain[réf. souhaitée].

En 2012, elle dirige l'expansion des espaces éducatifs pour les groupes scolaires et les familles: les Studios Art & Éducation Michel de la Chenelière.

En 2016, elle inaugure le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein et l'Atelier internatiional d'éducation et d'art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d'art en Amérique du Nord.

En 2018, elle inaugura le Cinéma du Musée et en 2019, ce sera l'Aile des arts du Tout-Monde.


Au cours des dix dernières années, Nathalie Bondil a misé sur l'éducation et une approche multidisciplinaire pour confirmer la pertinence sociale du MBAM.[non neutre]. Elle vise à faire du MBAM un musée humaniste par l'éducation et le bien-être des citoyens et de la société[réf. nécessaire].

Nathalie Bondil est vice-présidente du Conseil des arts du Canada et membre des conseils d'administration de la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain et du Council for Canadian American Relations, de l'Association of Art Museum Directors (AAMD), du French Regional & American Museum Exchange (FRAME), de l'Organisation des directeurs des musées d'art du Canada (ODMAC/CAMDO), de la Fonderie Darling (Bureau des gouverneurs), du Comité conseil - Chaire de recherche de l'UQÀM sur la gouvernance des musées et le droit de la culture, et du Comité consultatif national des HEC (Montréal). Elle a été vice-présidente et membre du comité de programmation de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

Commissariat et programmation d'expositions[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (mai 2018)

Commissariat[modifier | modifier le code]

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

2008
  • Nommée au grade de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres[6], distinction remise par le gouvernement français afin de souligner son travail de commissaire générale pour l'exposition ¡Cuba! Art et Histoire de 1868 à nos jours, jugée comme étant un projet culturel rassembleur entre le Canada, Cuba et les États-Unis.
2009
  • Élue Personnalité de la semaine par La Presse et Radio-Canada pour son apport considérable au rayonnement de Montréal[1].
  • Le catalogue de l'exposition ¡Cuba! Art et Histoire de 1868 à nos jours, ouvrage qu'elle a dirigé, est sélectionné pour faire partie de la liste des dix meilleurs livres d’art de 2008 par l’American Library Association[7].
2010
  • Prix Femmes de mérite 2010, dans la catégorie Arts et culture, décerné par la Fondation du Y des femmes de Montréal aux femmes qui se sont illustrées dans une sphère d’activité au rayonnement national et international[8].
2011
2012
  • Médaille du jubilé de diamant[11]
2013
  • Doctorat ès lettres honoris causa[12] de l'Université McGill durant l’installation de la professeure Suzanne Fortier à titre de 17e principale et de 13e vice-chancelière de l’Université McGill.
  • Prix Samuel de Champlain[13] de l'Institut France-Canada pour sa contribution exceptionnelle au domaine de la muséologie.
2014
  • Médaille Jacques-Cartier[14] du centre Jacques-Cartier
2015
  • Nommée Membre de l'Ordre du Canada[15] pour sa contribution au rayonnement de la culture et des arts en tant que muséologue et administratrice.
  • Doctorat honoris causa l'Université de Montréal en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement du MBAM, à la promotion de la culture et de l'éducation populaire et à la consolidation des relations entre le milieu muséal et l'Université de Montréal[16]
  • Prix Camille-Laurin de l'Office québécois de la langue française[17] pour son engagement et sa contribution remarquable à l'enrichissement et au rayonnement du français dans le milieu culturel et au sein de la société québécoise.
2016
  • Promue au grade d'Officier dans l'ordre des Arts et des Lettres (République française) pour son investissement constant au service de la culture [18].
  • Médaille de l'Assemblée nationale du Québec[19] remise lors de la Journée international de la femme pour ses réalisations exceptionnelles.
  • Personnalité de l'année en culture 2016 (La Presse)[20]
2017
  • Prix Femmes d’affaires du Québec Cadre, dirigeante ou professionnelle, organisme à but non lucratif - Prix Fasken Martineau Réseau des Femmes d’affaires du Québec[21]
  • Prix de la diversité Paul Gérin-Lajoie[22]
2018
  • Prix Peter Herrndorf, récompensant le leadership dans les arts, de l’organisation Affaires / Arts[23]
  • Chevalière de l'Ordre de Montréal[24]
2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/personnalites-la-presse/200906/28/01-879601-nathalie-bondil.php
  2. http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=20&article=54422
  3. http://www.museesmontreal.org/main.php?t=documents&i=75&l=f&d=1&
  4. http://www.mmfa.qc.ca/fr/musee/communique_90.html
  5. « Pavillon Claire et Marc Bourgie », sur mbam.qc.ca.
  6. La Presse, « Nathalie Bondil décorée par la France », La Presse,‎ , p. C2, Cahier Arts et spectacles
  7. Mario Cloutier, « Le catalogue sur Cuba salué aux États-Unis », La Presse,‎ , p. C2, Cahier Arts et spectacles
  8. http://www.ydesfemmesmtl.org/documents/Annoncelaureates_2010.pdf
  9. « Nathalie Bondil – Ordre national du Québec », sur www.ordre-national.gouv.qc.ca (consulté le 4 juillet 2019)
  10. « Insignes du mérite - 2011 », sur Faculté des arts et des sciences - Université de Montréal (consulté le 4 juillet 2019)
  11. https://www.gg.ca/document.aspx?id=14019&lan=fra
  12. http://affaires.lapresse.ca/tetes-daffiche/201311/07/01-4708341-doctorat-honorifique-pour-nathalie-bondil.php
  13. http://www.canadainternational.gc.ca/france/media/prix-Champlain-prize_2013.aspx?lang=fra
  14. http://www.centrejacquescartier.com/prix-et-distinctions/medailles-jacques-cartier/2014/
  15. http://www.musees.qc.ca/fr/professionnel/actualites/nathalie-bondil-est-nommee-a-l-ordre-du-canada
  16. « Doctorats honoris causa », Forum, vol. 49, no 32,‎ , p. 9 (lire en ligne).
  17. https://www.oqlf.gouv.qc.ca/office/communiques/2015/20150326_camillelaurin-culture.html
  18. Arrêté du 10 février 2016 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres.
  19. « Récipiendaires de la médaille de l'Assemblée nationale », sur assnat.qc.ca.
  20. « Nathalie Bondil. l'art et le vivre-ensemble », sur La Presse+, (consulté le 4 juillet 2019)
  21. Réseau des Femmes d'affaires du Québec, « Félicitations aux 10 lauréates honorées au 17e gala Prix Femmes d'affaires du Québec! », sur www.newswire.ca, (consulté le 4 juillet 2019)
  22. « Nathalie Bondil, lauréate du Prix de la diversité Paul-Gérin-Lajoie : Communiqués du Québec », sur www.arrondissement.com, (consulté le 4 juillet 2019)
  23. Le monde des affaires pour les arts, « Affaires / Arts fête son 40e anniversaire », sur www.newswire.ca, (consulté le 4 juillet 2019)
  24. « Nathalie Bondil », sur Ordre de Montréal, (consulté le 4 juillet 2019)
  25. Rodger Brulotte, « Le prix Artiste pour la paix 2019 », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 4 juillet 2019)
  26. « Promotion du Nouvel an 2018 », sur legiondhonneur.fr (consulté le 1er janvier 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]