Nathalie (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nathalie.
Nathalie
Description de cette image, également commentée ci-après
La place Rouge de Moscou, sous la neige.
Chanson de Gilbert Bécaud
Sortie 1964
Genre Chanson française
Auteur Pierre Delanoë
Compositeur Gilbert Bécaud

Nathalie est une chanson française chantée par Gilbert Bécaud parue en 1964. Elle a été écrite par Pierre Delanoë et composée par Gilbert Bécaud.

Présentation[modifier | modifier le code]

La chanson évoque un Français visitant Moscou, à l'époque capitale de l'Union soviétique, et notamment la place Rouge. Il tombe amoureux de son guide, prénommé Nathalie. Les paroles sous-entendent qu'ils passent une nuit ensemble avant que l'homme retourne à Paris, ville qu'il espère un jour faire visiter à la jeune fille.

Genèse[modifier | modifier le code]

Pierre Delanoë raconte :

« J'ai mis un an à le convaincre d'interpréter Nathalie, qui s'appelait d'abord Natacha et vivait un amour impossible dans l'horreur communiste. À chaque fois, il m'envoyait sur les roses. Un jour, il m'a dit : «Invente une image forte ! » J'ai sorti : « La place Rouge était vide/Devant moi marchait Nathalie »… Il s'est mis au piano. On a fini dans l'heure… Quand je pense que Vladimir Poutine et Jacques Chirac se sont rencontrés à Moscou au café Pouchkine[1]. »

— Article de Gilles Médioni dans , L'Express du 20 décembre 2011

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le fameux café Pouchkine n'existait pas en 1964. C'est seulement en 1999 qu'il fut inauguré, en présence de Gilbert Bécaud [2].
  • En 1983, une « suite » intitulée La Fille de Nathalie a vu le jour ; les paroles de cette chanson décrivent ce que l'enfant né de l'amour du touriste et du guide écrit à son père.

Versions[modifier | modifier le code]

Nathalie a été reprise en France par Georges Chelon, Patrick Bruel, Yves Duteil, Richard Anthony, Shy'm, Sanseverino et Adamo. Elle a été adaptée dans de nombreuses langues et chantée en finnois par Tapani Pertu, en serbo-croate par Dorde Marjanovic et Vice Vukov aussi, en allemand par Peter Alexander, en suédois par Carli Tornehave, en italien par Nicola Arigliano (it), etc. [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]