Nathalie (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nathalie.

Nathalie est une chanson française chantée par Gilbert Bécaud parue en 1964. Elle a été écrite par Pierre Delanoë et composée par Gilbert Bécaud.

Présentation[modifier | modifier le code]

La chanson évoque un Français visitant Moscou, à l'époque capitale de l'Union soviétique, et notamment la place Rouge. Il tombe amoureux de son guide, prénommé Nathalie. Les paroles sous-entendent qu'ils passent une nuit ensemble avant que l'homme retourne à Paris, ville qu'il espère un jour faire visiter à la jeune fille.

Genèse[modifier | modifier le code]

Pierre Delanoë raconte :

« J'ai mis un an à le convaincre d'interpréter Nathalie, qui s'appelait d'abord Natacha et vivait un amour impossible dans l'horreur communiste. À chaque fois, il m'envoyait sur les roses. Un jour, il m'a dit : «Invente une image forte ! » J'ai sorti : « La place Rouge était vide/Devant moi marchait Nathalie »… Il s'est mis au piano. On a fini dans l'heure… Quand je pense que Vladimir Poutine et Jacques Chirac se sont rencontrés à Moscou au café Pouchkine[1]. »

— Article de Gilles Médioni dans , L'Express du 20 décembre 2011

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

Nathalie a été reprise en France par Georges Chelon, Patrick Bruel, Yves Duteil, Richard Anthony, Shy'm, Sanseverino et Adamo. Elle a été adaptée dans de nombreuses langues et chantée en finnois par Tapani Pertu, en serbo-croate par Dorde Marjanovic et Vice Vukov aussi, en allemand par Peter Alexander, en suédois par Carli Tornehave, en italien par Nicola Arigliano (it), etc. [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]