Nataraj XT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nataraj XT
Autre nom Nataraj (1998—1999)
Pays d'origine Marseille, Bouches-du-Rhône, Drapeau de la France France
Genre musical Musique électronique
Années actives Depuis 1998
Labels Nutone, EMI, Nettwerk
Site officiel www.natarajxt.com
Composition du groupe
Membres Philippe Capitani
Dominique Beven
Laurent Pernice
Anciens membres Pierre Grimout
Richard Bernet
Nathalie Arini

Nataraj XT est un groupe de musique électronique français, originaire de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Leur style musical mêle musique électronique et musique traditionnelle indienne jouée « live ».

Connu pour avoir su développer dès sa création une version électronique de la musique indienne de l'Inde du Nord, mélangeant le sarod, l'esraj, le sitar à travers des thèmes typiquement electro. Le groupe s'est ouvert par la suite à de nouvelles sonorités, dont le rock et le jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nataraj XT est formé en 1998 à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, à l'origine sous le nom de Nataraj en tant que duo composé du joueur de sarod Richard « Rishi » Bernet et du joueur de sitar Pierre Moitram[1]. Lorsque les deux musiciens rencontrent l'artiste techno Kapi en 1999, ils l'intègrent dans leurs rangs, changent le nom du groupe pour Nataraj XT et fusionnent les sons traditionnels et modernes[1].

Le groupe démarre dans un festival marseillais, découvert par la presse nationale telle que Libération[2] et immédiatement signé avec la maison de disque canadienne Nettwerk. Il est nommé « talent électronique » en 2000 au Midem aux côtés D'Elegia Laurent Garnier[3],[4],[5]. Le premier album, Tandava, est enregistré très rapidement sans gros moyens, et publié par le label canadien Nettwerk[6]. À la suite d'une longue tournée en Inde[7] et en Europe[8], le groupe enregistre son deuxième album, Ocean Birds, avec quelques moyens supplémentaires. Il signe chez EMI en édition.

Le groupe fut aussi beaucoup médiatisé dans divers média nationaux et internationaux, dont des télés et radios[9],[10]. Fan de nouvelles technologies et découvert grâce au MP3, un chapitre entier lui est consacré dans le livre Génération MP3[11] de Daniel Ichbiah. En 2005, le sitariste Pierre Grimout disparaît. Le groupe sort ce qui devait être le dernier album, Opposition. En 2006, Philippe Capitani et Richard Bernet décident de sortir un album sans sitar, Without Sitar, pour continuer de faire vivre le groupe. Très méconnu des médias français, il fait une percée beaucoup plus significative à l'étranger[12].

En 2012, le groupe est contacté par une compagnie de danse, Artonik, pour composer la musique du spectacle The Color of Time, basé sur une fête traditionnelle indienne, la Holi, et dont la presse fait écho. En 2013, avec la compagnie Artonik, ils clôturent ainsi la « Folle histoire des arts de la rue »[13], programmée pour Marseille-Provence 2013 et de nombreux festivals d'arts de rue dont les Accroche-Cœurs d'Angers en 2014. Un documentaire télévisuel de France 3 fut tournée pour la création du spectacle[14].

La reformation passera par l'ajout d'une basse électrique joué par Laurent Pernice et d'une guitare joué par Philippe Capitani. Plusieurs spectacles sont joués en France en 2013. Des centaines de vidéos, documentaires, génériques de webséries sur YouTube utilisent leur musique.

The Color of Time sera joué à l'occasion du Womad, à Adélaïde, en Australie, en , et la 100e représentation au Womad 2019[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Tandava
  • 2002 : Ocean Birds
  • 2006 : Without Sitar
  • 2009 : Opposition
  • 2016 : The Color of Sound

Compilation[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Kapi (Philippe Capitani) — batterie, basse, guitare, machines
  • Dominique Beven — flûtes, dotâr
  • Laurent Pernice — basse, gopichandi

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Rishi (Richard Bernet (fils du parolier Ralph Bernet) — esraj, sarod, flûte, dotâr
  • Pierre Moïtram (Pierre Grimout) — sitar (décédé en 2007)
  • Nathalie Arini — sitar

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-US) Linda Seida, « Nataraj XT Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  2. Nidam Abdi, « Sélection digitale. Le morceau fait grand bruit sur Internet. Comment débusquer des perles musicales grâce au format de compression du son. », sur liberation.fr, .
  3. « Daily Midem News Magazine » [img], sur natarajxt.com (archives) (consulté le ).
  4. « Talents 2000 au Midem », sur Talents Midem 2000 (archives) (consulté le ).
  5. « Article Mondomix Midem », sur mondomix.com (archives) (consulté le ).
  6. « Nataraj XT, groupe de musique électronique indienne | interview », sur indereunion.net (consulté le ).
  7. « Article du Bombay Times » [img], sur natarajxt.com (archives) (consulté le ).
  8. « Première Page du Quotidien La Provence » [img], sur natarajxt.com (archives) (consulté le ).
  9. « Nombreux articles de presses archivés par le groupe », sur natarajxt.com (archives) (consulté le ).
  10. « AOL Radio@ Network Top Tracks by Station | Top 20 Positions / », sur Billboard Radios Aol (archives) (consulté le ).
  11. « Informations sur le Livre Génération Mp3 », sur ichbiah.online.fr (archives) (consulté le ).
  12. « Diffusion sur de nombreuses radios campus américain », sur assemblagerequis.com (archives) (consulté le ).
  13. « La Folle Histoire des Arts de la Rue Marseille Provence 2013 », sur mp2013.fr (archives) (consulté le ).
  14. « Documentaire les coulisses de "The Color of Times" sur France 3 », sur YouTube (archives) (consulté le ).
  15. (en) « Artonik - The Colour of Time », sur womadelaide.com.au (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]