Natalie Petiteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petiteau.
Natalie Petiteau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université de Tours (doctorat) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Natalie Petiteau (née en ) est une historienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1963, Natalie Petiteau est agrégée d'histoire et titulaire d'un doctorat soutenu sous la direction de Claude-Isabelle Brelot à l'université de Tours en 1995[1].

Elle a été maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l'université d'Avignon puis professeure à l'université de Poitiers.

Natalie Petiteau est professeure d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon depuis 2005, et vice-présidente responsable du conseil d'administration de cette université depuis novembre 2015.

Ses travaux concernent avant tout la période napoléonienne, plus précisément l'ombre portée de Napoléon Bonaparte sur le XIXe siècle et au-delà.

Elle est à l'initiative d'une tribune, publiée dans Le Monde, de chercheurs et universitaires affichant leur soutien à Emmanuel Macron à l'occasion de l'élection présidentielle de 2017[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Élites et mobilités : la noblesse d'Empire au XIXe siècle, La Boutique de l'Histoire, 1997.
  • Napoléon, de la mythologie à l'histoire, Seuil, 1999.
  • Lendemains d'Empire : les soldats de Napoléon dans la France du XIXe siècle, La Boutique de l'Histoire, 2003.
  • Les Français et l'Empire, La Boutique de l'Histoire/Éditions universitaires d'Avignon, 2008.
  • Écrire la mémoire : les mémorialistes de la Révolution et de l'Empire, Paris, Les Indes savantes, 2012.
  • Napoléon Bonaparte : la nation incarnée, Armand Colin, Paris, 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]