NatBraille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nat Braille)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nat.
NAT
Description de l'image LogoNat.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
NATBraille
Informations
Développé par Nat Dev Team
Dernière version 2.2rc1 « Brailliti » ()
Environnement Multiplate-forme
Langues Français
Type Transcripteur braille
Licence GNU GPL
Site web Natbraille

Natbraille est un logiciel libre de transcription automatique en texte braille, l'alphabet utilisé par les déficients visuels. Il permet de transcrire facilement des documents divers (formats OpenOffice, texte brut, Microsoft Word + MathType) et fonctionne sous n'importe quelle plateforme car il est écrit en Java.

Problématique et contexte[modifier | modifier le code]

L'informatique et le développement des services Web offrent de nouveaux outils d'accès à l'information, lesquels tendent à remplacer les moyens plus traditionnels nécessitant l'intervention constante d'intermédiaires humains.

Pour les non-voyants, l'utilisation d'un ordinateur est devenue possible grâce à la synthèse vocale, aux plages ou terminaux braille qui permettent d'accéder directement aux textes affichés à l'écran. Les imprimantes braille (embosseuses) rendent également possible la sortie en braille sur papier.

On pourrait penser que cette démocratisation de l'accès à l'information, couplée au développement des aides techniques destinées aux déficients visuels, améliore d'ores et déjà les conditions de vie des non-voyants. Ce serait une erreur, car il ne suffit pas de mettre à disposition d'un aveugle un ensemble de documents en ligne, il faut également s'assurer qu'il peut effectivement y avoir accès (problématique d'accessibilité des sites internet par exemple) et que le contenu de ce document lui est aussi accessible (problématique de la transcription braille entre autres).

Si le World Wide Web s'impose aujourd'hui comme un standard pour la diffusion d'information, il ne résout pas tous les problèmes d'accessibilité pour les déficients visuels : le braille étant une écriture linéaire, tout contenu bi-dimensionnel va potentiellement poser problème (mathématiques, musique, tableaux, etc.).

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a bien identifié une partie de ces problèmes, et plus particulièrement ceux liés à l'accessibilité des sites internet, s'appuyant sur les travaux de la World Accessibility Initiative. Reste à prendre en compte l'accessibilité même des documents, donc de la transcription.

Pour finir, il faut présenter les transcripteurs eux-mêmes : l'idéal pour un non-voyant serait de disposer de transcriptions réalisées dans des centres de transcription spécialisés.

Malheureusement, devant l'accroissement de la quantité d'informations à transcrire, ces centres ne peuvent répondre rapidement aux demandes qui leur sont adressées.

L'informatique a donc favorisé l'émergence de nouveaux transcripteurs, les transcripteurs « occasionnels » : ce sont des non-spécialistes, souvent non braillistes, réalisant néanmoins des travaux de transcription. Le meilleur exemple est celui des professeurs enseignant à des déficients visuels intégrés dans leur classe.

Les solutions techniques existantes se limitent en général à une ou deux formes de braille, et la chaîne de transcription d'un document complexe nécessite souvent l'utilisation de trois, voire quatre ou cinq logiciels différents.

NAT simplifie cette chaîne de transcription en intégrant l'ensemble des traitements à effectuer.

Fonctionnement de NAT[modifier | modifier le code]

Afin de répondre efficacement aux contraintes de simplicité d'utilisation, les interactions de l'utilisateur avec le système sont minimisée au maximum. Dans l'idéal, l'utilisateur se contente de donner un fichier source (F.S.) et obtient en retour un fichier transcrit (F.T.).
Le logiciel commence par convertir les documents sources dans un format interne spécial (F.I.) permettant un meilleur traitement des transcriptions. Il choisit ensuite les filtres de transcription nécessaires (fichiers XSL) et effectue une première transcription (F.Tmp). Enfin, il réalise les opérations de post-traitement pour aboutir au fichier transcrit.

FonctionnementNAT.png

Ce que fait NAT actuellement[modifier | modifier le code]

NAT s'améliore de jour en jour. La version actuelle de production (2.2rc1 « Brailliti ») propose une solution efficace pour traiter les mathématiques, le braille intégral et le braille abrégé. Elle prend en charge le format openoffice, le format texte, ou tout autre format utilisable par openoffice (word par exemple) dont les équations sont converties par mathtype en mathML.

NAT est également capable de détranscrire un document braille (intégral et mathématique) pour produire un document noir. Cette fonctionnalité est utile notamment dans le cadre de l'intégration scolaire.

Ce que NAT va faire[modifier | modifier le code]

Les prochaines versions de NAT traiteront également la détranscription du braille abrégé, la musique et la chimie. Elles prendront en compte d'autres formats (LaTeX par exemple) en entrée. Elles proposeront également des transcriptions dans les autres langues.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site officiel
  • Le site Braillepost assure gratuitement la transcription, l'impression braille de votre courrier et son expédition par voie postale. BraillePost est un des partenaires de NAT.