Narciso Tomé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un architecte image illustrant un sculpteur
image illustrant un peintre image illustrant espagnol
Cet article est une ébauche concernant un architecte, un sculpteur et un peintre espagnol.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tomé.
Narciso Tomé
Transparente of Toledo Cathedral 09.jpg

Transparent" de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède.

Naissance
Décès
Activités

Narciso Tomé (né en 1690[1] ou 1694 à Toro - mort en 1742 à Tolède) est un sculpteur, architecte et peintre baroque espagnol. Il s'éloigne[2] du style churrigueresque pour une utilisation simultanée de plusieurs arts dans ses réalisations, un procédé qui connaîtra un grand succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'architectes et de sculpteurs, Narciso Tomé travaille d'abord en famille[2] avec son père Antonio et son frère Diego à la façade de l'Université de Valladolid en 1715 et obtient à la suite de cette réalisation un petit succès. Il peut donc côtoyer et travailler auprès des Churriguera à Salamanque, avant de devenir à partir de 1721 le principal collaborateur de Teodoro Ardemans, maître d'œuvre sur le chantier de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède, à qui il succède après sa mort en 1726. En effet, l'évêque Diego de Astorga y Céspedes souhaite qu'un monument soit élevé à la gloire du Saint Sacrement dans la cathédrale et prenne place au dos de l'autel principal. Narciso Tomé va donc créer un ensemble mélangeant architecture, sculpture, peinture et décorations[3], qui sera éclairé en perçant directement un oculus dans la voute du déambulatoire et former une sorte de chapelle sans murs[4]. Le monument, qui a coûté la somme de 200 000 ducats, connaîtra un succès colossal à son achèvement en 1732 et va valoir à son concepteur le titre de Maestro Mayor dans la cathédrale.

Galerie[modifier | modifier le code]

Œuvres, monuments[modifier | modifier le code]

  • 1715 - Façade de l'université de Valladolid, Pierre et marbre; réalisé en collaboration avec Antonio Tomé et Diego Tomé.
  • 1721 - 1732 - Transparente (Transparent), stuc, bronze, marbre blanc et coloré, peinture et dorure. Partie postérieure de l'autel principal de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède.

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1726 - Maître d'œuvre du chantier de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède.
  • 1732 - Maestro Mayor de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède.

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Père : Antonio Tomé, architecte (?-?).
    • Frère : Diego Tomé, architecte, sculpteur (?-?).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Juan Nicolau Castro, NARCISO TOMÉ: arquitecto/escultor 1694-1742, Arco Libros, collection Ars Hispanica, 2009, (ISBN 8476357710)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Juan Nicolau Castro, NARCISO TOMÉ: arquitecto/escultor 1694-1742, Arco Libros, collection Ars Hispanica, 2009, (ISBN 8476357710)
  2. a et b Elisabetta Gallingani et Chiara Di Cesare, La Grande Histoire de l'Art, tome 23 : Dictionnaire biographique des artistes - II, ouvrage collectif, E-ducation.it S.p.A. et Mediasat Group S.A., Paris, 2007, ISBN 978-2-35091-087-1 p. 353
  3. * Chiara Lachi, in L'Art du XVIIe siècle en Espagne : Le « Siglo de Oro », La Grande Histoire de l'Art, Tome 8 : Le Baroque et le classicisme, ouvrage collectif, E-ducation.it S.p.A. et Mediasat Group S.A., Paris, 2006, ISBN 2-35091-072-5 p. 358 et 359
  4. Pierre Cabanne, in L'Espagne : De l'homme à Dieu, Histoire de l'Art, du Moyen Âge à nos jours, ouvrage collectif, Larousse/VUEF, Paris, 2003, ISBN 2-03-505415-X p. 320