Naples au baiser de feu (film, 1937)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naples au baiser de feu.
Naples au baiser de feu
Réalisation Augusto Genina
Scénario Henri Jeanson
Marcel Achard
Ernesto Grassi
d'après le roman d'Auguste Bailly
Acteurs principaux
Sociétés de production Paris Film Production
Hakim
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Film romantique
Durée 83 minutes
Sortie 1937

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Naples au baiser de feu est un film français réalisé par Augusto Genina sorti en 1937.

Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme d'Auguste Bailly, paru en 1923, et d'un remake du film muet portant le même titre de Serge Nadejdine, sorti en 1925.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mario, chanteur dans un grand restaurant napolitain, est amoureux d’Assunta, la nièce de la patronne, tante Thérèsa. Il partage son appartement avec Michel, son meilleur ami. Ce dernier est tombé sous le charme de Lolita, belle aventurière qu’il rencontre à la Cathédrale où il est organiste et à qui il propose un hébergement. Tandis que Michel intercède auprès de tante Thérésa afin de demander la main d’Assunta pour lui, Mario tombe à son tour sous les charmes de Lolita. Le jour même de ses noces, il s’enfuit avec cette dernière brisant son amour et son amitié. Mais rapidement Mario comprend qu’il s’est trompé…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Après sa réussite au Music Hall, à l'image des vedettes américaines, Tino Rossi commence une carrière au cinéma. Ses films, sans être des comédies musicales, sont un prétexte pour mettre en valeur la voix du chanteur et sont des succès. Naples au baiser de feu est néanmoins un « vrai film » et cela grâce au talent de Michel Simon et de Viviane Romance. C'est lors du tournage que Tino Rossi rencontre Mireille Balin avec qui il nouera une histoire d'amour passionnée.

Chansons interprétées dans le film[modifier | modifier le code]

Il est à noter que les chansons interprétées dans le film par Tino Rossi ont été commercialisées en 78 tours par la firme des Disques Columbia (excepté le titre "Marechiare" non enregistré sur disque).

  • DF 2253 (1937) Tarentelle [CL6399.2] – Écoutez les mandolines [CL6400.2]
  • DF 2254 (1937) Tarentella [CL6401.1] – Mandolinata al chiar di luna [CL6402.1]
  • DF 2256 (1937) Mia Piccolina [CL6408.1] – Rien qu’un chant d’amour [CL6410.1]
  • BF 39 (1937) Santa Lucia [CL6422.1] – Catari ! Catari ! [CL6423.1]
  • DF 2493 (1938) O sole mio (1re version) [CL6820.1] - Célèbre Serenata (second titre n'appartenant pas au film)
  • BF 168 (1949) O sole mio (2e version) [CL6820.1 gravé ; CL6820.2 en réalité]- Célèbre Serenata (second titre n'appartenant pas au film)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comité de sauvegarde du vieux village de Saint-Laurent-du-Var, « Saint-Laurent-du-Var, cité du cinéma », sur village-saintlaurentduvar.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]