Naoyuki Kinoshita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Naoyuki Kinoshita
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Naoyuki Kinoshita (木下 直之, Kinoshita Naoyuki?), né en 1954 à Hamamatsu (préfecture de Shizuoka), est un historien de l'art japonais. Il est actuellement enseignant à l'université de Tokyo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Hamamatsu, dans la préfecture de Shizuoka, il est diplômé de l'université nationale des beaux-arts et de musique de Tokyo. Il a participé à la publication du livre Histoire de la photographie japonaise en tant qu'essayiste avec Kōtarō Iizawa[1]. Il est également connu pour ses recherches sur les Nishiki-e telles que Yoarashi Okinu[2].

En 2010, Kinoshita loue Kengo Kuma d'avoir décidé qu'une partie des anciennes structures du kabuki-za resterait dans la nouvelle institution[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Watashi no Jōkamachi: Tenshukaku kara Mieru Sengo no Nihon (わたしの城下町―天守閣からみえる戦後の日本?), Chikuma Shobō, 2007 (ISBN 978-4-480-81653-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The History of Japanese Photography », Yale University Press (consulté le 24 août 2010)
  2. (ja) Naoyuki Kinoshita, « 小野秀雄コレクション再考 », Université de Tokyo,‎ (consulté le 3 janvier 2009)
  3. Yamaguchi, Hiroko, « Passing on memories, art form to next generations », Asahi Shimbun, (consulté le 24 août 2010)