Patrick Moser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nanotexte)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moser.
Patrick Moser à la Villa "Le Lac" de Le Corbusier par Erling Mandelmann
Patrick Moser par Erling Mandelmann

Patrick Moser, né le , est un homme de lettres suisse, traducteur et écrivain vaudois, historien de l'art, muséologue, fondateur et conservateur du musée Villa "Le Lac" Le Corbusier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Moser, après des études de lettres à l'Université de Lausanne, commence par enseigner, puis fort de cette expérience entreprend des études de traduction et d'interprétation. En parallèle, il obtient en 2000 un post-grade de muséologie de l’Université de Genève pour sa thèse "De la maison d'habitation au lieu d'exposition - exemple de la Villa "Le Lac" Le Corbusier".

Devenu traducteur, Patrick Moser se fait connaître dans le milieu. Ses travaux sont notamment remarqués par Kenneth Branagh qui aura recours à ses services pour une adaptation de Love’s Labour’s Lost de Shakespeare. Suivront Martin Scorsese pour le film Gangs of New York et Tim Burton pour Big Fish. Patrick Moser signe la traduction, pour la Suisse, de l’étonnant documentaire d'André Heller et Othmar Schmiderer Im toten Winkel (Dans l'angle mort – la secrétaire d’Hitler).

L'écrivain américain Jon Ferguson lui confie la traduction de son roman The Missionary qui sera publié sous le titre Le Missionnaire en 2005 aux Éditions Castagniééé. Suivront The Anthropologist (L'Anthropologue) en 2006 et The Flood (Le Déluge) en 2010 chez le même éditeur.

En 2010, Patrick Moser crée, selon le vœu exprimé par Le Corbusier dans l'une de ses dernières lettres (1965), un musée à la Villa "Le Lac", à Corseaux, en Suisse. Les photographes Erling Mandelmann et René Burri contribuent à la création du musée en prêtant leurs œuvres pour les deux premières expositions en 2010 et 2011. En 2015, à l'occasion du cinquantenaire de la disparition de l'architecte, Patrick Moser convoque Daniel Libeskind, Mario Botta, Zaha Hadid, Toyo Ito, SANAA, Rudy Ricciotti, Bernard Tschumi, Gigon/Guyer, Alvaro Siza et Rafael Moneo pour un projet d'extension de la Villa "Le Lac" - concours d'idée et d'imagination en guise d'hommage à l'un des plus grands architectes du XXe siècle.

En 2013, Patrick Moser est invité à l'université technique de Chalmers à Göteborg (Suède) pour y présenter ses recherches sur les liens entre architecture et littérature[1]. Suivront plusieurs conférences, notamment à la Villa du Docteur Curutchet à Plata, en Argentine (2015), et à la maison de Mies van der Rohe de la Weissenhof Siedlung de Stuttgart (2016) dans le cadre de la Französische Wochen im Grossraum Stuttgart[2] (Weissenhofwerkstatt im Haus Mies van der Rohe). Ses conférences sont publiées en français, anglais, allemand et suédois.

En 2017, l'Université de Lausanne lui confie le commissariat de l'exposition in situ "Du BFSH 2 à l'Anthropole – 1987-2017" à l'occasion des 30 ans du Bâtiment des Facultés des sciences humaines II.

Publications[modifier | modifier le code]

Patrick Moser est l'inventeur du nanotexte – genre littéraire entre le haïku et la nouvelle – court, dense, polysémique, cinématographique.

En 2002, après de nombreux réglages et ajustements, Patrick Moser publie aux Éditions Castagniééé un premier recueil de nanotextes, la Saveur des Mots, œuvre d’exploration générique, d’expérimentations et découvertes. Suit en 2003 un second recueil, Icare, dans lequel le nanotexte prend son envol, puis un troisième, Tu ne voleras point, en 2005, qui définit les limites du genre et consacre la naissance d’un style. Ce dernier recueil a été récompensé par le prix Jean Amaury 2005.

En 2010 paraît Epilogue, pièce de théâtre devenue bande dessinée grâce à une heureuse collaboration avec David Delcloque, graphiste et illustrateur français (Boulogne-sur-Mer). L'écriture nanotextuelle trouve avec Epilogue sa première application théâtrale et bédéistique.

En 2010, Patrick Moser initie une série de publications bibliophiles autour de l'architecture, catalogues d'expositions et ouvrages spécialisés.

  • Adrien Couvrat – Le Corbusier et les reflets de la couleur, catalogue d'exposition n° 6 Villa "Le Lac" Le Corbusier, Call me Edouard Éditeurs | Publishers, 2017
  • Trois conférences - Göteborg, La Plata, Stuttgart, (textes originaux en français, anglais et allemand - traductions en suédois), Architext, 2013, 2015, 2016
  • Pascal Dufaux - Alien Camera, Installation à la Villa "Le Lac" Le Corbusier, Call me Edouard Éditeurs | Publishers, 2016
  • Hommage à Le Corbusier, catalogue d'exposition no 5 Villa "Le Lac" Le Corbusier, Call me Edouard Éditeurs | Publishers, 2015
  • Daniel Schlaepfer - Une Petite Maison de Nuit, mise en lumière de la Villa "Le Lac" Le Corbusier, Call me Edouard Éditeurs | Publishers, 2015
  • Alberto Sartoris ou la quatrième dimension de l'architecture, catalogue d'exposition no 4 Villa "Le Lac" Le Corbusier, Call me Edouard Éditeurs | Publishers, 2014
  • Ecal chez Le Corbusier, catalogue d'exposition no 3 Villa "Le Lac" Le Corbusier, Ed. Castagniééé, 2012
  • René Burri - Le Corbusier intime, catalogue d'exposition no 2 Villa "Le Lac" Le Corbusier, Ed. Castagniééé, 2011
  • Erling Mandelmann - Le photographe, le musicien et l'architecte, catalogue d'exposition no 1 Villa "Le Lac" Le Corbusier, Ed. Castagniééé, 2010
  • Epilogue, Bande Dessinée en collaboration avec David Delcloque, Ed. Castagniééé, 2010
  • L'Autogrphe de James Mason, in « Rencontre II », Ed. de l'Aire, 2009
  • Le Chat qui vous ressemble, nanotexte illustré par David Delcloque, Ed. Castagniééé, 2006
  • Tu ne voleras point, nanotextes, Ed. Castagniééé, 2005
  • La Colo, in « Dis-moi ton Ange », Ed. Publi-Libris, 2005
  • L’Accordéon, in « La Venoge côté cœur », Ed. Publi-Libris, 2004
  • Icare, nanotextes, Ed. Castagniééé, 2003
  • Ecce Homo, nanotexte illustré par Maude Fattebert, Ed. Castagniééé, 2002
  • La Saveur des Mots, Ed. Castagniééé, nanotextes, 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Patrick Moser: Architecture and litterature - a celebration of Le Corbusier and Johan Linton », sur www.chalmers.se (consulté le 23 octobre 2016)
  2. « Programm | Französische Wochen », sur www.franzoesischewochen.de (consulté le 23 octobre 2016)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]