Nanoelec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo Nanoelec

Nanoelec est un institut de recherche technologique basé à Grenoble faisant partie des six premiers lauréats de l'appel à projets du Grand emprunt révélés le 10 mai 2011 par le gouvernement français[1]. Adossé au pôle de compétitivité Minalogic, l'institut Nanoelec bénéficie d’un financement de l’État au titre du programme d'investissements d'avenir et a été le premier institut à se mettre en place[2]. La recherche à Nanoelec concerne principalement les technologies d'intégration tridimensionelle des circuits intégrés, ainsi que la photonique sur silicium[3].

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Nanoelec a démarré le 11 avril 2012 avec la signature de la convention entre l’État et le CEA Grenoble qui est le porteur de cet institut via le Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information[4]. Composé à l'origine de 17 partenaires économiques et de huit partenaires institutionnels locaux[5], cet institut est spécialisé dans la recherche sur les nanotechnologies concernant le secteur des technologies de l’information et de la communication[6]. Après le ralliement d’Agilent Technologies en 2013, le réseau de partenaires devrait continuer à s'étendre dans l'avenir[7]. En mai 2015, Samtec rejoint Nanoelec.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Son objectif est de favoriser les liens entre les laboratoires publics et les industriels. Pour cela, Nanoelec met en œuvre un programme spécifique à destination des petites et moyennes entreprises afin de faciliter l'intégration dans leurs produits des avancées offertes par les technologies numériques, leur permettant ainsi d'en augmenter la valeur ajoutée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]