Nankangia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nankangia jiangxiensis

Nankangia est un genre éteint de petits dinosaures appartenant à la famille des oviraptoridés. Il vivait à la fin du Crétacé supérieur près de la ville de Nankang (province du Jiangxi) en Chine. Cette ville est placée sous la juridiction de la ville-préfecture de Ganzhou.

La ville de Nankang et la province de Jiangxi ont donné leurs noms latinisés à l'espèce type et seule espèce Nankangia jiangxiensis, qui a été décrite par J. Lü et ses collègues[1].

Datation[modifier | modifier le code]

Nankangia a été découvert dans les « bancs rouges », déposés en environnement continental, de la formation géologique de Nanxiong du bassin de Hongcheng[1]. Ces grès rouges sont datés du Maastrichtien, soit il y a entre 72,1 ± 0,2 et 66,0 Ma (millions d'années). Cinq autres genres d'oviraptoridés ont été découverts dans cette formation[1],[2] :

Description[modifier | modifier le code]

Os des jambes de Nankangia. Longueur de la barre verticale = 5 centimètres, sauf en C = 1 centimètre.

Un seul ensemble de fossiles de Nankangia est connu, il s'agit de l'holotype référencé GMNH F10003 comprenant une mandibule partielle et un squelette post-crânien. Le matériel post-crânien comprend cinq vertèbres dorsales complètes, une vertèbre sacrée, neuf vertèbres complètes et deux caudales partielles, deux scapulo-coracoïdes, une furcula incomplète, un humérus droit presque complet, deux ilions, des os pubiens gauche, deux os iliaques, deux fémurs, le tibia droit et quelques côtes dorsales[1].

Sa longueur totale est estimée à près de 2 mètres.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Nankangia partageait son habitat avec au moins quatre autres espèces d'oviraptoridés[2], Banji long, Ganzhousaurus nankangensis, Huanansaurus ganzhouensis, Jiangxisaurus ganzhouensis et Tongtianlong limosus. Cette diversité a été probablement rendue possible par une répartition des niches écologiques entre ces espèces[1].

Classification[modifier | modifier le code]

La phylogénie des oviraptoridés n'est pas encore stabilisée. Les inventeurs de Nankangia le positionnent soit dans un clade avec les genres Chirostenotes et Gigantoraptor généralement considérés comme des caenagnathidés, soit en groupe frère avec les oviraptoridés ; dans les deux cas ils ne considèrent pas Nankangia comme faisant partie de la famille des oviraptoridés[1].

Par contre, une analyse phylogénétique conduite par M. C. Lamanna et ses collègues en 2014[3] place Nankangia chez les oviraptoridés, en position très basale, comme le montre le cladogramme issu de leur étude[3] :

Caenagnathoidea

Caenagnathidae


Oviraptoridae


Nankangia jiangxiensis




Yulong mini



Nomingia gobiensis






Oviraptor philoceratops





Rinchenia mongoliensis




oviraptoridé de Zamyn Khondt (? Citipati)[4]



Citipati osmolskae







Wulatelong gobiensis



Banji long





Shixinggia oblita




Jiangxisaurus ganzhouensis



Ganzhousaurus nankangensis



Nemegtomaia barsboldi



Machairasaurus leptonychus



Conchoraptor gracilis



Khaan mckennai




Ingenia yanshini



Heyuannia huangi










et al. en 2016, dans une nouvelle publication de synthèse sur les oviraptaridés d'Asie, rejoignent la proposition de Lamanna et al. (2014) et intègre Nankangia parmi les oviraptoridés dans la position la plus basale, en groupe frère d'Oviraptor philoceratops[3],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) Junchang , Hanyong Pu, Yoshitsugu Kobayashi, Li Xu, Huali Chang, Yuhua Shang, Di Liu, Yuong-Nam Lee, Martin Kundrát et Caizhi Shen, « A New Oviraptorid Dinosaur (Dinosauria: Oviraptorosauria) from the Late Cretaceous of Southern China and Its Paleobiogeographical Implications », Scientific Reports, vol. 5,‎ , p. 11490 (DOI 10.1038/srep11490) [1].
  2. a b et c (en) Junchang , Rongjun Chen, Stephen L. Brusatte, Yangxiao Zhu et Caizhi Shen, « A Late Cretaceous diversification of Asian oviraptorid dinosaurs: evidence from a new species preserved in an unusual posture », Scientific Reports, vol. 6,‎ , p. 35780 (DOI 10.1038/srep35780).
  3. a b et c (en) M. C. Lamanna, H. D. Sues, E. R. Schachner et T. R. Lyson, « A New Large-Bodied Oviraptorosaurian Theropod Dinosaur from the Latest Cretaceous of Western North America », PLoS ONE, vol. 9, no 3,‎ , e92022 (PMID 24647078, PMCID 3960162, DOI 10.1371/journal.pone.0092022)
  4. (en) Halszka Osmólska, Philip J. Currie, et Rinchen Barsbold (2004) "Oviraptorosauria" in David B. Weishampel, Peter Dodson, et Halszka Osmólska (éds.), The Dinosauria (second edition), University of California Press, Berkeley, p. 165-183

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Nankangiaet al., 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]