Nammu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la religion
Cet article est une ébauche concernant la religion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nammu, appelée également Namma (orthographié idéographiquement 𒀭𒇉 dNAMMA = dENGUR), était la déesse primordiale de la mythologie sumérienne. Elle correspond à Tiamat dans la mythologie babylonienne.

Elle est la déesse de la création, incluant aussi les dieux eux-mêmes. Nammu est la déesse (ou Engur - la mer) ayant donné naissance à An (le Ciel) et Ki (la Terre), les premiers dieux représentant Abzu, l'océan d'eau douce souterrain dans la mythologie sumérienne[1].

Nammu est également la mère d'Enki, le fils qu'elle a eu avec An.
Le texte néo-sumérien Enki et Ninmah rapporte comment elle a eu l'idée de la création de l'homme, mission qu'elle a confiée à son fils Enki[2].

Le culte de Nammu était à son apogée dans la région de Ur vers 3500 av. J.-C. On retrouve le nom de Nammu dans le nom du fondateur de la troisième dynastie d'Ur, Ur-Nammu

Hommage[modifier | modifier le code]

Nammu est l'une des 999 femmes dont le nom figure sur le socle de l'œuvre contemporaine de Judy Chicago, The Dinner Party. Elle y est associée à la Déesse primordiale, première convive de l'aile I de la table[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ancient Mesopotamian Gods and Goddesses - Liste des divinités
  2. Gwendolyn Leick, A dictionary of ancient Near Eastern mythology, Routledge, 1991, ISBN 978-0-415-00762-7, p. 124.
  3. Musée de Brooklyn - Nammu

Liens externes[modifier | modifier le code]