Nakano Broadway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Entrée de Nakano Broadway

Nakano Broadway (中野ブロードウェイ, Nakano Burôdowei?) est une galerie marchande du quartier de Nakano à Tôkyô.

Spécialité[modifier | modifier le code]

Nakano Broadway est réputée pour être un haut lieu de vente pour otakus (mangas, jeux vidéos, figurines...) au Japon[1]. Le quartier de Nakano est également un lieu sacré pour le commerce des montres, et la galerie marchande héberge plusieurs boutique spécialisées[2].

Si le rez de chaussée et le sous-sol ressemblent à tout autre centre commercial, avec des boutiques de vêtements, d’appareils électroniques et d’alimentation[3], les trois étages supérieurs sont presque entièrement consacrés à la vente de Goodies, de figurines, de magazines, de mangas[4] et de montres[5].

Sur le toit, on trouve un jardin de toiture[6].

Enseignes notables[modifier | modifier le code]

Mandarake est une enseigne possédant 25 boutiques à Nakano Broadway (elle est également implantée dans les quartiers de Shibuya et Akihabara) qui traitent chacune de genres différents. La chaîne est reconnue pour la qualité de ses vendeurs[7],[8].

TACO-ché se situe au troisième étage du bâtiment. La boutique propose du contenu indépendant ou sortant des circuits de vente habituels[9].

C'est également au troisième étage que nous trouvons la plupart des boutiques de montres. Les plus réputées d'entre elles sont Jack Road[10] et Kamekichi[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. collectif, Tokyo Week-end, Belgique, Michelin, , 192 p., "sa galerie marchande connue des otaku du monde entier : Nakano Broadway" p. 83
  2. (ja) « 【特集】中野の時計屋さん », sur www.visit.city-tokyo-nakano.jp,‎ (consulté le )
  3. Gianni Simone, Zoom Japon no 96, décembre 2019 - janvier 2020, 26 p., "Ne vous fiez pas aux magasins au rez-de-chaussée et dans les sous-sols qui vendent des vêtements, des montres, des médicaments, des appareils électroniques, de la nourriture etc. Ce que vous êtes venu chercher se trouve entre le premier et le troisième étage" p 10-11
  4. (ja) collectif, Nakano Broadway guide book, , 47 p.
  5. a et b (ja) « Nakano », sur www.tv-tokyo.co.jp, (consulté le )
  6. https://digjapan.travel/en/blog/id=11684
  7. collectif, Tokyo Week-end, Belgique, michelin, , 192 p., "l'enseigne Mandarake la mieux fournie du pays en figurines, mangas, dessins originaux, etc [...] Chaque division est gérée par des vendeurs ultra-spécialisés." p. 138
  8. Gianni Simone, Zoom Tokyo no 96, décembre 2019 - janvier 2020, 26 p., "Alors que la chaîne de magasins Mandarake, possède un magasin en sous-sol à Shibuya et un complexe de huit étages à Akihabara, Nakano est son siège principal. En effet, avec ses 25 boutiques différentes [...] il s'agit d'une présence incontournable [...] C'est l'un des rares endroits à Tôkyô où le personnel parle vraiment anglais voir d'autres langues." p. 11
  9. Gianni Simone, Zoom japon no 96, décembre 2019 - janvier 2020, 26 p., "Alors que l'otakisme dispose de son propre monde indépendant, où peut-on trouver les artistes d'avant-garde qu'aucun magasin traditionnel n'ose proposer dans ses rayons ? La réponse est TACO-ché." p. 11
  10. (ja) « 【中野】 外国の人も足を運ぶ 時計店「JACKROAD」 », sur www.visit.city-tokyo-nakano.jp,‎ (consulté le )