Nakamura Satoru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nakamura Satoru
中村 覚
Nakamura Satoru

Naissance
Drapeau du Japon Province d'Ōmi
Décès (à 70 ans)
Origine Japonais
Allégeance Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Grade Général
Années de service 18711919
Commandement Drapeau de l'armée impériale japonaise Armée impériale japonaise
Conflits Rébellion de Satsuma
Première guerre sino-japonaise
Guerre russo-japonaise
Distinctions Ordre du Soleil levant (1re classe)

Le baron Nakamura Satoru (中村 覚?) ( - ) est un général de l'armée impériale japonaise qui fut l'aide-de-camp de l'empereur Taishō.

Biographie[modifier | modifier le code]

Second fils d'un samouraï du domaine de Hikone (actuelle préfecture de Shiga)[1], Nakamura rejoint la nouvelle armée impériale japonaise en 1871. Il est promu caporal en et étudie à l'académie de l'armée impériale japonaise. Il est nommé sous-lieutenant en et combat comme officier de la 2e brigade durant la rébellion de Satsuma de 1877[1]. Il est assigné à l'État-major de l'armée impériale japonaise en . Après sa promotion de major en , il devient commandant de bataillon dans le 10e régiment d'infanterie. Il est nommé membre de l'État-major de la 1re division en . Il sert comme instructeur à l'école militaire impériale du Japon à partir de . En , il sert dans l'État-major de la 5e division.

Nakamura est nommé aide de camp du prince héritier (le futur empereur Taishō) en . Il est promu lieutenant-colonel en . Durant la première guerre sino-japonaise, il sert comme aide de camp de l'empereur à partir d' et est promu colonel en décembre de la même année. En , il reçoit le commandement du 46e régiment d'infanterie qui est stationné comme force de garnison à Taïwan. Il est promu major-général en . En , il devient chef d'État-major du bureau militaire du gouverneur-général de Taïwan.

En , Nakamura est assigné comme commandant de la 2e brigade qui est déployée en Mandchourie en au sein de la 3e armée japonaise au début de la guerre russo-japonaise. L'unité se distingue à la bataille de Nanshan. Durant le siège de Port-Arthur, Nakamura mène une attaque en première ligne par trois fois sur les fortifications russes. Il est lui-même blessé durant l'assaut de la nuit du durant lequel il perd son unité de 4 500 hommes totalement détruite sans résultats significatifs[1].

En , Nakamura devient commandant de la 15e division. En , il reçoit le titre de baron (danshaku) selon le système de noblesse kazoku[1]. En , il est de nouveau l'aide de camp de l'empereur. En , il est le résident-général du Guandong[2]. En , il est promu général. Durant la Première Guerre mondiale, il est nommé au conseil de guerre suprême en 1917. À sa mort, il est décoré du grand cordon de l'ordre du Soleil levant à titre posthume.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Kowner, Historical Dictionary of the Russo-Japanese War, p. 248.
  2. Esselstrum. Crossing the Empire’s Edge. Page 48