Najib Akesbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Najib Akesbi
Najib Akesbi.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
FèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
نجيب أقصبيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Économiste, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Directeur de thèse

Najib Akesbi est un économiste marocain né le à Fès. Il est titulaire d'un doctorat d'État en sciences économiques de l'Université Paris-Dauphine et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris. Il est également titulaire d'une maîtrise en sciences de gestion (Paris-IX-Dauphine) et d'un diplôme des études comptables supérieures de l'expertise comptable du Conservatoire national des arts et métiers.

Activités d'enseignement[modifier | modifier le code]

Najib Akesbi est enseignant-chercheur, professeur de l'enseignement supérieur à l'Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (IAV) à Rabat. Il y enseigne les politiques publiques, notamment dans les domaines de l'économie rurale et des finances publiques. Il anime également divers enseignements et séminaires sur les politiques agricoles, le management des projets et la fiscalité, dans différents établissements d'enseignement supérieur. Par ailleurs, après avoir été Chef du département des Sciences humaines à l'IAV, il est actuellement coordinateur de la filière « Économie et gestion » de l'École d'agronomie de l'IAV, et directeur de l'Unité nationale de formation du programme de management agricole pour l'Afrique du Nord (NAMTA), installée dans le même établissement.

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Najib Akesbi est membre du Conseil d'administration de l'Association marocaine de sciences économiques (AMSE) à Rabat, et de nombreux réseaux de recherche, au Maroc et à l'étranger. Notamment le Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) à Paris, le Réseau des agricultures familiales comparées (RAFAC) à Montpellier, Association internationale des pays du Pourtour de la Méditerranée et de l'Union européenne, Fondation pour l'agriculture et la ruralité dans le monde (FARM) à Paris), Cercle d'analyse économique de la Fondation Abderrahim Bouabid à Salé et le Centre d'études sociales, économiques et managériales à Rabat.

Engagement politique et social[modifier | modifier le code]

Au-delà de ses activités professionnelles, Najib Akesbi est depuis longtemps un militant politique et un citoyen actif, ayant assumé des responsabilités publiques à différents niveaux. Il est actuellement membre du bureau politique du Parti socialiste unifié. Il a notamment été Conseiller municipal puis vice-président de la Commune urbaine Agdal-Ryad et de la Communauté urbaine de Rabat.

Au niveau de la société civile, Najib Akesbi est membre de Transparency Maroc, de Slow Food Maroc, et du conseil d'administration de l'ONG internationale Enda Tiers Monde.

Dernières publications[modifier | modifier le code]

  • L’agriculture marocaine à l’épreuve de la libéralisation, ouvrage collectif, avec D. Benatya et N. El Aoufi, éd. Économie critique, Rabat, 2008.
  • Évaluation d’un système fiscal controversé, étude en deux parties ; Revue Economia, Centre d’Études Sociales, Économiques et Managériales (CESEM – HEM), Rabat, n°2 (février – mai 2008) et n°3 (juin – septembre 2008).
  • ALE Maroc – USA : un accord éminemment politique ; Le volet agricole : des engagements qui aggravent la dépendance alimentaire du pays. In : Accord de libre-échange Maroc – USA, n° spécial de la Revue Critique économique, sous la direction de N. Akesbi, n°21, hiver 2008.
  • Le Plan Maroc vert à la loupe : Un plan schématique et trompeur ; Revue Economia, Centre d’Études Sociales, Économiques et Managériales (CESEM – HEM), Rabat, n°7 (novembre 2009 – février 2010).
  • Impôt sur le revenu, contre la classe moyenne ; Revue Economia, Centre d’Études Sociales, Économiques et Managériales (CESEM – HEM), Rabat, n°8 (février – juin 2010).
  • Le Maroc a-t-il une stratégie de développement économique ? Rapport collectif réalisé dans le cadre du Cercle d’Analyse Économique de la Fondation Abderrahim Bouabid, Salé, 2010.
  • L’agriculture marocaine est-elle apte au libre-échange ? Revue Marocaine de Sciences Politique et Sociale, Centre de Recherche et d’Études en Sciences sociales, n°1, vol. II, Automne – Hiver 2010-2011, Rabat.
  • Le Plan Maroc Vert : une analyse critique, In : Questions d’économie marocaine 2011 ; ouvrage collectif, Association marocaine de sciences économiques, éd. Presse Universitaire du Maroc, Rabat, 2011.
  • Le Maroc et l’Union européen : Plus que l’Association et moins que l’Adhésion… Quel « Statut avancé » ? Revue Marocaine de Sciences Politique et Sociale, Centre de Recherche et d’Études en Sciences sociales, n°2, vol. III, Printemps – Été 2011, Rabat.
  • La nouvelle stratégie agricole du Maroc, annonce-t-elle l’insécurité alimentaire du pays ? Revue Confluences Méditerranée ; Le Maroc : Changements et faux-semblants, n° spécial, 78, été 2011.