Naja multifasciata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Naja multifasciata
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Elapidae
Genre Naja

Nom binominal

Naja multifasciata
(Werner, 1902)

Synonymes

  • Naia multifasciata Werner, 1902
  • Paranaja multifasciata (Werner, 1902)
  • Paranaja multifasciata anomala Sternfeld, 1917
  • Elapechis duttoni Boulenger, 1904

Naja multifasciata est une espèce de serpents de la famille des Elapidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre au Cameroun, au Gabon, au Congo-Brazzaville et au Congo-Kinshasa[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'holotype de Naja multifasciata[2] mesure 490 mm dont 60 mm pour la queue. C'est un serpent ovipare venimeux[1].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (18 février 2014)[3] :

  • Naja multifasciata anomala Sternfeld, 1917
  • Naja multifasciata duttoni (Boulenger, 1904)
  • Naja multifasciata multifasciata (Werner, 1902)

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Boulenger, 1904 : Descriptions of two new Elapine snakes from the Congo. Annals and Magazine of Natural History, sér. 7, vol. 14, p. 14 (texte intégral).
  • Sternfeld, 1917 : Reptilia und Amphibia in Schubotz, 1917 : Wissenschaftliche Ergebnisse der Zweiten Deutschen Zentral-Afrika-Expedition, 1910-1911 unter Führung Adolph Friedrichs, Herzog zu Mecklenburg. Leipzig: Klinkhardt & Biermann, vol. 1, Zoologie, p. 407-510 (texte intégral).
  • Werner, 1902 : Ueber westafrikanische Reptilien. Verhandlungen der Kaiserlich-Königlichen Zoologisch-Botanischen Gesellschaft in Wien, vol. 52, p. 332-348 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Werner, 1902 : Ueber westafrikanische Reptilien. Verhandllungen der kaiserlich-kongiglichen zoologish-botanischen Gesellschaft in Wien, vol. 52, p. 332-348.
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 18 février 2014