Nahj al-Balagha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nahj al-Balagha (La Voie de l'Éloquence)
Image illustrative de l’article Nahj al-Balagha

Auteur Ali ibn Abi Talib
Genre Religieux
Titre نهج البلاغه
Type de média Livre

Nahj al-Balagha (arabe : نهج البلاغة  ; Voie de l'éloquence) est le plus célèbre recueil de sermons, lettres, tafsirs et récits attribués à Ali, cousin et gendre de Mahomet. Il a été recueilli par Sharif Razi, un chercheur chafiite du Xe siècle[1]. Connu pour son contenu éloquent, il est considéré comme un chef-d'œuvre de la littérature dans l'islam chiite, au troisième rang derrière le Coran et les narrations prophétiques.

Sujets[modifier | modifier le code]

Nahj al-Balaghah comprend diverses questions qui couvrent les principaux problèmes de la métaphysique, la théologie, fiqh, tafsir, hadith, prophétologie, imamat, l'éthique, la philosophie sociale, l'histoire, la politique, l'administration, l'éducation civique, les sciences, la rhétorique, la poésie et la littérature. Le livre ne reflète pas seulement l'esprit de l'islam primitif et les enseignements du Coran et le prophète islamique Mahomet, mais aussi sert de guide pour traverser l'avenir à la lumière de ces enseignements.

Introduction[modifier | modifier le code]

Nahj al Balagha est une collection de 241 sermons, 79 lettres, et 489 énoncés. Le nombre de sermons, lettres et déclarations a varié de 238 à 241, de 77 à 79, et de 463 à 489, respectivement[citation nécessaire].

Authenticité[modifier | modifier le code]

Le livre est une œuvre littéraire destinée à démontrer l'éloquence d'Ali ibn Abi Talib. Il ne recueille pas tous les sermons d'Ali. Au lieu de cela, seuls les segments réputés posséder une plus grande valeur littéraire sont inclus. Quelques-uns sont seulement introduits[2]. Une autre source des ouvrages de Muhammad Baqir al-Mahmoudi représente tous les discours existants d'Ali, des sermons, des décrets, des épîtres, des prières, et les paroles que l'on trouve dans Nahj al-Balagha. Ainsi, à l'exception des aphorismes, l'origine de tout le contenu de Nahj al-Balaghah a été déterminée[3].

Nahj al-Balagha a été consigné par Sharif Razi, un érudit du Xe siècle, plus de 300 ans après Ali. Jusque-là, les sermons avaient été transmis oralement entre les générations. La transcription a donc laissé la possibilité de faire plusieurs versions et pouvait amener une mauvaise interprétation. Il n'y a pas de chaîne de narration. Les dernières pages ont été laissées vides. De son propre aveu, Sharif Razi écrivit tous les nouveaux sermons qu'il a rencontré sans vérifier scrupuleusement les sources.[pas clair]. Sharif Razi n'a pas respecté le même niveau de contrôle que celui qu'avaient suivi ceux qui avaient recueilli les Hadiths. Ainsi, Nahj al-Balagha n'a pas été considéré comme « Sahih » (authentique ou correct) du point de vue des Hadiths.

Plusieurs chercheurs ont tenté de retrouver les sources de différentes déclarations et lettres recueillies dans Nahj al-Balaghah, pour les relier aux œuvres compilées des siècles avant la naissance de Sharif Razi. Les recherches les plus minutieuses dans ce domaine ont été faites par un sunnite érudit indien, Imtiyaz Ali Arshi[4], qui est décédé en 1981. Il a réussi à faire remonter les premières sources de 106 sermons, 37 lettres et 79 énonciations dispersées au livre d'Ali ibn Abi Talib, Istinad-e Nahj al-Balaghah, écrit à l'origine en ourdou. Ce livre a été par la suite traduit en arabe en 1957, puis en anglais et en persan[5]. Outre ce travail, d'autres méritent une mention spéciale comme Masadir Nahj al-Balaghah d'Abd al-Zahra al-Husseini al-Khatib[6], Ma huwa de Nahj al-Balaghah de Hibat al-Din al-Shahristani, l'introduction de Sayyid Ali al-Naqawi al-Nasirabadi à la traduction en ourdou de Nahj al-Balaghah par Mufti Jafar Husayn, un travail commun d'al-Sayyid al-Kazim Mohammadi et d'al-Shaykh Muhammad Dashti[pas clair]. Sayyid Mohammad Askari Jafery et Sayyid Ali Reza ont également traité de la question des sources de base de Nahj al-Balaghah dans les préfaces de leurs traductions respectives de l'ouvrage en anglais[7].

Les chiites[modifier | modifier le code]

La collection est considérée authentique par les chiites[8].

Sunnites[modifier | modifier le code]

Comme la majorité des œuvres posthumes de la théologie chiite qui ont émergé des siècles après la vie de Mahomet, les chercheurs sunnites ne considèrent pas le Nahj al-Balagha comme authentique. Selon une source chiite[9], la première personne à soulever des doutes sur son attribution à Ali était Ibn Khallikan, un savant sunnite (m. 1211 / 1282). commentaire et collection, Sharh Nahj al-Balagha (m. 656/1258) de Ibn Abi al Hadid est largement diffusé.[pas clair] Mohamed Abduh, Mufti de l'Égypte, a publié un commentaire sur le livre en Égypte.

Sunnites commentateurs de Nahjul Balagha[10] :

  1. Imam Ahmed Ibn Mohammed-ul-Wayree (environ 470 AH)
  2. Abul Hassan Ali ibn--Abul Qasim-ul-Ba'ehaquee (565 AH) Son commentaire est cité par Moajum-ul-Adibba de Yaqooth-e ¬ Hamveenee-Vol. 13, à la page 225, imprimé en Égypte.
  3. Imam Fakhruddin Razi (606 AH) Son commentaire est cité par :
    • Akhbar-ul-Hukama d'Ibn-ul-Quftee la page 192 imprimé en Égypte.
    • Oyoonul-Ambia d'Ibn-e-Abi-Sabee'a page 25, imprimé en Égypte.
  4. Abdul Hameed Hibathullah Mohammed ibn-Mohammed ibn-Abil-Hadid-Moathazalee, (connu comme Ibn-Abil Hadid 655 AH). Son commentaire est un classique de renommée mondiale couvrant 17 volumes, imprimés d'une demi-douzaine de fois au Caire, Bairuth, Téhéran et Isphehan.
  5. Cheikh Kamal-ul-din Abdul Rehman Shaybenee (environ 705 AH)
  6. Allama Sad-ud-din Taftazenee (797 A.H.)
  7. Quazi de Bagdad Shaikh Quewaam-ud-din.
  8. Allama Cheikh Mohammed Abdahoo (1323 AH) Son commentaire a été imprimé très souvent et forme une partie du cours d'université ¬ uni au Caire et Bairuth.
  9. Ostad (professeur) Mohammed Hassan-ul-Nayer-ul-Mursafee de l'Égypte. Son commentaire est imprimé à Dar-ul-Kutub presse du Caire (Égypte).
  10. Ostad (professeur) Mohammed Abdul Hameed Mohiuddin, professeur de lexicologie de l'Université Alazhur. Son livre a été imprimé à Isthequamuth-e-Misr Presse, Le Caire.
  11. Ostad (professeur) Cheikh Abdullah Allayelli-al-Bairoonee du Caire (Égypte).

Au cours du IIIe siècle cinq hommes célèbres ont repris ce travail :

  1. Abou Oosman Amro-ibn-Bahr Al-Jahiz, décédé en 255 A.14. (868), cite de nombreux sermons dans son livre Al-Bayan w at-Tabyeen.
  2. Ibn-Quateeba-e-Deenawari, décédé en 276 AH, dans ses livres O 'Yoon-ul-Akhbar et Gharib-ul-hadees cite de nombreux sermons et discute le sens de nombreux mots et expressions utilisés par Hazrath Ali (AS) .
  3. Ibn Wazeh-e-Yaquoobee, décédé en 278 AH, cite de nombreux sermons et déclarations de Hazrath Ali (AS) dans son histoire.
  4. Abou Hanifa-e-Daynoori (280 AH) dans son histoire Akhbar-e-Tawal cite de nombreux sermons et discours.
  5. Abul Abbas Almobarred (286 AH) dans son livre Kitab-ul-Kamil recueille de nombreux sermons et lettres.

Sermons[modifier | modifier le code]

Au total Nahj al-Balagha possède une collection de 245 sermons d'Ali (RA).

Ce qui suit est une liste incomplète des résumés de chaque sermon dans la collection.

  • Sermon 1 Dans ce sermon Ali évoque la genèse de la création de l'Univers, de la Terre et d'Adam.
  • Sermon 2 (certains considèrent que ce sermon fait partie du précédent). Dans ce sermon la création d'Adam est mentionné.
  • Sermon 3 Connu comme le Sermon de cendres « Shiqshiqiyyah ».
  • Sermon 4, a été livré par Ali à son retour de la bataille de Siffin.
  • Sermon 5, (certains considèrent que ce sermon fait partie du précédent), est à la louange de Ahl al-Bayt (les descendants de Mahomet).
  • Sermon 6, est sur les hypocrites.
  • Sermon 7, est le fameux discours de « Shaqshaqiyyah » (sermon du rugissement d'un chameau).
  • Sermon 8, dans ce sermon, Ali décrit la mentalité des Quraychites et ce que l'Ahl al-Bayt a fait pour leur enseigner l'islam et de réformer leurs esprits. Il termine en leur conseillant d'accepter la religion sincèrement.
  • Sermon 9, après la mort de Mahomet, quand Al-Abbas ibn Abd al-Muttalib (oncle de Mahomet) et Abu Sufyan viennent se présenter à Ali pour prêter serment d'allégeance, il leur prodigue ses conseils.
  • Sermon 10 Talha ibn Ubayd Allah et Az Zubayr, se rebellent contre Ali, et lèvent une armée pour occuper les provinces de Kufa et de Bassora. Ali résout le problème au lieu de combattre. Certaines personnes essaient de dissuader Ali. En matière de réponse, Ali livre le Sermon 10.
  • Sermon 11, Dans ce sermon Ali décrit ces musulmans qui en réalité sont hypocrites, et n'ont dans leurs cœur aucune place pour la vérité, la justice et l'Islam. Pour atteindre leurs objectifs, ils se livrent à tous les vices et le mal (le Diable, (Satan) était leur guide et leur seigneur.
  • Sermon 12, lance un avertissement à Ali Az Zubayr, qui s'est retourné contre Ali.
  • Sermon 13, Ali répond à la propagande de l'adversaire.
  • Sermon 14, Ali prononce ce discours après que Talha et Zubayr Az ont rompu leur serment d'allégeance à Ali. Ali se rend compte que Muawiya I était derrière cela et livre le sermon 14 : « Les adeptes de la vérité et de la religion ! Méfiez-vous que Satan (se référant à Muawiyya) a amassé ses disciples… »
  • Sermon 15, Ali ordonne Muhammad ibn al-Hanafiya commandant de l'armée d'Ali à la Bataille de Bassora (également appelée la « Bataille du Chameau » ou la « Bataille de Jamal »).
  • Sermon 16, Discours prononcé après la victoire à la bataille de Bassora.
  • Sermon 17, Ali condamne les activités de la population de Bassora (Aïcha qui avaient combattu contre lui à la bataille de Bassora[pas clair]).
  • Sermon 18, dans ce sermon Ali condamne à nouveau les actions des gens de Bassorah.
  • Sermon 19, est dans le contexte de la conquête de Arménie, où le revenu Khums avait été transféré de l'état à Marwān Ier (Marwan ibn Hakam), (un processus qui serait plus tard Ali inverse).
  • Sermon 20, ce sermon a été prononcé après la mort de Calife Uthman Ibn Affan, quand Ali a été offert le califat. Dans ce Ali a dit aux gens ce à quoi s'attendre dans son califat.
  • Sermon 21, Ali décrit trois types de personnes présentes dans la société et aussi la meilleure voie à suivre dans la vie.
  • Sermon 22, Ali condamne les gens qui assument le statut / titre d'un Cadi (juge) sans qualification ou suffisamment de connaissances pour ce genre de travail responsable.
  • Sermon 23, des remarques de Ali sur les différences d'opinions parmi les juristes sur la même question de Charia (la loi islamique).
  • Sermon 24, Alors Ali prononçait un discours à la mosquée de Koufa, Ash'ath ibn Qays (qui était le chef de l'armée de Muawiya à la bataille de Siffin) intervenu en disant qu'une telle discours était nuisible à Ali. Sermon 24 était une réponse à Ash'ath ; "Vous un mauvais fils d'un père dépravé, un hypocrite, fils d'un infidèle, savez-vous quelle partie de mon discours est dangereux et dont une partie[pas clair] est bénéfique pour moi ? ..."
  • Sermon 25, Ali explique comment et auprès de qui nous pouvons prendre des leçons à modeler et à réformer nos vies. Dans ce Ali rappelle aussi les gens de la Vie après la mort ; « Si vous aviez seulement une véritable conception de ce qui se passe après la mort, vous crieriez d'horreur et trembleriez de peur ..."
  • Sermon 26, Ali dit que cette vie est juste un voyage et en réduisant nos péchés nous avons pu faire ce voyage facile ; "Réduire le fardeau de vos péchés et les vices de sorte que vous puissiez continuer le voyage avec la facilité".
  • Sermon 27, Talha et Zubayr Az avaient voulu prendre en charge le califat et donc assassiné calife Uthman Ibn Affan, le seul obstacle restant à leur manière a été Ali. Ils ont décidé d'accuser à tort et impliquer Ali pour l'assassiner. En Sermon 27, Ali dit Talha et Zubayr Az avoir peur d'Allah.
  • Sermon 28, Ali conseille les pauvres de ne pas envier les riches et les riches à soutenir et à aider les pauvres.
  • Sermon 29, Ali conseille aux gens de suivre les commandements d'Allah, car c'est la seule façon de profiter de l'au-delà ; Et, si vous n'êtes pas récompensé dans cette vie, je vous garantis que votre récompense dans l'au-delà.
  • Sermon 30, a été rendu dans le cadre de la saisie de Muawiya I de certaines provinces (anciennement sous le contrôle du califat d'Ali) et le vol ultérieur des gouverneurs de Ali.
  • Sermon 31, qu'on croit être donné avant Siffin, Ali met en évidence trois points. Il illustre la condition des Arabes à l'époque pré-islamique, les raisons pour lesquelles il n'a pas pris des mesures sérieuses pour défendre ses causes avant la bataille de Bassora, et comment je Muawiyah aurait acheté l'allégeance de Amr ibn al-As.
  • Sermon 32, Ce sermon est à la louange de Djihad, il montre ce que signifie ce qui est réel Jihad est aux prises avec l'intérieur contre les péchés et les plaisirs du monde et ce que l'on peut obtenir d'elle.
  • Sermon 33, Ali conseille les gens à abandonner les moyens de corruption de la vie et essayer d'atteindre le salut.
  • Sermon 34, Ali critique les gens qui ont dit qu'ils étaient prêts à se battre pour l'Islam, mais qui ont en pratique utilisé des excuses, chaque fois qu'il était nécessaire de défendre l'Islam.
  • Sermon 35, Ali explique les causes de l'assassiner du calife Uthman Ibn Affan et lui précise de ne pas avoir de lien avec l'incident aussi. « Si je lui avais donné l'ordre de tuer j'aurais sans doute été son meurtrier, et si je l'avais empêché les gens de le tuer, j'aurais été son assistant. Mais je n'ai aucun lien avec cette affaire. »
  • Sermon 36, dans ce sermon Ali donne des conseils à Abdullah ibn Abbas quand il est envoyé à Az Zubayr avant la bataille de Bassorah.
  • Sermon 37, Ali conseille aux gens de mener une vie honnête et pieux, il a également expliqué les conditions dans lesquelles les gens vivaient à cette époque.

Ali décrit également quatre principaux types de personnes :

    • "Tout d'abord, il y a ceux, qui s'abstiennent de vice, méchanceté et la violence parce qu'ils sont timides et lâches, et n'ont ni les moyens ni assez de richesse"
    • "Puis il y a ceux qui ont tiré leurs épées, ont ouvertement déclaré leurs mauvaises intentions et ont rassemblé des armées autour d'eux." (Se référant à Muawiya (père de Yazid) I)
    • "Et il y en a, qui, au lieu d'essayer de gagner la bénédiction d'Allah avec de bonnes actions sincères, veulent obtenir une place élevée dans ce monde avec le prétexte de piété et de sainteté."
    • "Enfin il y a des gens faibles d'esprit et de caractère dépravé Ils ne peuvent ni créer des ressources, ne peuvent obtenir l'aide des autres, et ainsi se trouver privés de la richesse et le statut social .... couvrir leur humilité et la pauvreté dans le cadre du. couvert d'une vie religieuse et soutenu ... ".

Puis Ali mentionne un cinquième groupe de personnes :

    • "Il y a aussi une infime minorité de ces personnes pieuses, dont la véritable conception de sa divine grandeur et la puissance ne permet pas d'être cruel, méchant, et hautaine, et que la crainte de le Jour du Jugement ne permet pas de mener une vie frivole ».
  • Sermon 38, Ali dit aux gens que sa mission est la même que c'était à l'époque de Muhammad, Ma mission aujourd'hui est le même que c'était à l'époque de Mahomet. Je vais prospérer jusqu'à ce que je extirper l'impiété et l'injustice, et jusqu'à ce que je établir une règle de la justice et de la vérité, - un régime humain et divin.
  • Sermon 39, dans ce sermon Ali a exprimé sa tristesse à l'état mental des Irakiens, les avertissant des résultats de la négligence du devoir et l'indifférence à la religion.
  • Sermon 40, lorsque l'armée de Muawiya I était sur point d'une défaite à la bataille de Siffin, son commandant 'Amr ibn al-'As soudoyé certains des officiers de l'armée d'Ali. Certains officiers sont revenus à Ali et a présenté ses excuses pour leur trahison. À cette occasion, Ali livré Sermon 40.
  • Sermon 41, la Bataille de Nahrawân a eu lieu entre Ali et les Kharidjisme. Avant la bataille a commencé Ali a mis en garde les Kharijites dans Sermon 41, Je veux mettre en garde et de vous conseiller dans ce combat, vous pouvez être tué en elle, et la prochaine journée de soleil peut se débarrasser de sa lumière du matin sur votre mutilé et ensanglanté corps ...
  • Sermon 42, Ali décrit son effort sincère, de courage et de force pour la cause de l'Islam.
  • Sermon 43, est un très court sermon, dans lequel il parle de comment les gens pieux "marcher dans les ténèbres", mais en raison de leur forte croire en Allah restent sur le droit chemin.
  • Sermon 44, parle de Malik ibn Ka'ab Kharidjisme, qui a été le gouverneur de Aynut Tamr (une province), il ne lui restait une armée d'environ 100 hommes pour garder cette province. Sans aucun avertissement préalable Muawiyah I a envoyé une armée pour envahir la province. Quand Ali a découvert, il a exhorté les musulmanes pour aller aider Malik ibn Ka'ab. Les musulmans étaient timides et peu disposés à aller aider Malik ibn Ka'ab, voir ce Ali a donné Sermon 44. Après ce sermon terminé, Adi ibn Hatim est venu à Ali de 1000 soldats de la Bani Hatim. Ali fait Adi le commandant de l'armée. Adi se préparait à partir pour Aynut Tamr, quand les nouvelles atteint que Malik ibn Ka'ab et sa petite armée de 100 hommes avaient vaincu la horde de Muawiya d'un millier de soldats.
  • Sermon 45, Après rompre avec Ali, les Kharijites utilisé le slogan "Seul Allah est le juge". Ali dans ce sermon jette la lumière sur ce slogan et le faux sens qu'ils voulaient en tirer, le slogan qu'ils répètent est vrai, certes, mais ils déduire mauvais sens et en inférer des conclusions qui sont nuisibles à l'humanité.
  • Sermon 46, Pour être édité
  • Sermon 47, Ali dit à son peuple que les envies démesurées et les mauvaises actions ne seraient porter préjudice. Il souligne également que les bonnes actions, ne signifient pas nécessairement une récompense dans cette vie, mais sera certainement récompensé dans l'au-delà.
  • Sermon 48, Ali livré ce sermon quand il a été informé que Muawiyah I était prêt pour une guerre. «Je trouve que pas le choix a été laissé à moi, soit je dois écraser la rébellion par la force (et donc aller à la guerre) ou se soumettre à Paganisme (ne rien faire et laisser Muawiyah I pouvoir d'achat).
  • Sermon 49, a été livré quand Ali a découvert que Masqala ibn Hubayra Shaybani, s'était enfui à Muawiya I avec de l'argent de l'état de trésorerie. "Puisse Allah ne pardonne pas Masqala. Au début, il a agi comme un chef, mais à la fin il a fui comme un esclave."
  • Sermon 50, mélange de bien et le mal
  • Sermon 51, a été rendu par Ali lors de son voyage à Syrie.
  • Sermon 52, la prédiction de Ali sur l'avenir de Kufa.
  • Sermon 53, a été livré à un endroit appelé Nukhayla, alors qu'il était sur son voyage en Syrie.
  • Sermon 54, Ali explique la théorie de l'acceptation de l'existence de Dieu. "... Ceux qui ne l'ont pas vu physiquement ne peut pas nier son existence ..."
  • Sermon 55, jette la lumière sur les causes de gens qui vont s'égarer. " Certes les causes de la discorde et de la rébellion contre la religion sont que les gens suivent les préceptes de leur esprit et introduisent des innovations et des schismes contre les ordres explicites du Livre d'Allah."
  • Sermon 56, livré à la bataille de Siffin, lorsque les forces de Muawiya avaient occupé les Euphrate et arrêté l'approvisionnement en eau à Ali et son armée. Les forces d'Ali recapturé la rivière et ont permis à l'armée de Muawiya à utiliser autant d'eau qu'ils le voudraient. Avant la bataille pour la re-capture de l'Euphrate a commencé, Ali livré ce sermon.
  • Sermon 57, est un avertissement à ceux qui n'accordent aucune importance à l'au-delà.
  • Sermon 58, Ali explique quel type d'animaux peuvent être sacrifiés à l'occasion de Aïd al-Adha.
  • Sermon 59, livré juste avant la bataille de Siffin, lorsque les forces de Ali demandaient la permission de se battre.
  • Sermon 60, Ali a essayé de retarder la guerre (à la bataille de Siffin). Certaines personnes pensaient que Ali avait peur de la mort, ce sermon était une réponse à ces gens. "Il n'est pas juste pour vous dire que j'hésite à commencer la guerre parce que j'ai peur de la mort. Par Allah, je n'ai jamais retardé la guerre, même pour une journée, mais avec l'espoir que certains rebelles pourraient revenir à moi et à travers pour moi, ils pourraient être orientés vers la religion ... "
  • Sermon 61, comme mentionné dans le sermon précédent, Ali a essayé de retarder la guerre, certaines personnes ont commencé à se plaindre, disant qu'ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps. Mais quand la guerre a éclaté, ces mêmes gens ont commencé à agir lâche. Ce sermon était pour ces personnes.
  • Sermon 62, Sermon 62, il s'agit d'une prévision de Ali sur la règle de Muawiya après lui. Le dit que Muawiya va forcer les gens à calomnier et déshonorer (Ali). Dans ce sermon Ali conseille aux gens quoi faire ensuite. "Certes, après ma mort, vous serez accablé et gouvernés par un glouton ventru (Muawiya I). Méfiez-vous! Il vous demander de me calomnier et me renier. Autant que calomnie est concerné, vous pouvez obéir à ses ordres, car il sera vous sauver de sa colère et de la tyrannie ... mais pour autant renier moi est concerné, vous ne devriez pas le faire, parce que je suis un musulman de naissance et j'ai été le premier à témoigner ... "
  • Sermon 63, a été donné quand Muawiya a violé les termes du traité de Siffin et commencé à se préparer à envahir Koufa, Ali décide d'envahir Shaam premier. Il a demandé aux Kharijites à venir de l'aide, ils ont refusé à cause de l'arbitrage dans la bataille de Siffin. Dans la réponse du refus, Ali livré Sermon 63. "Puissiez-vous être puni par Allah ... Méfiez-vous! Votre politique malavisée va apporter la mort et la destruction à vous."
  • Sermon 64, a été livré quand Ali s'est informé que les Kharijites ont essayé d'envahir Bassorah.
  • Sermon 65, a été livré quand Ali a été informé que certaines personnes avaient l'intention de l'assassiner. Dans ce sermon, il a déclaré:. ". L'écran de protection d'Allah est toujours me protégeait le jour fixé pour ma mort, le bouclier disparaît et me remettre à la mort ce jour-là la mort ne manquera pas sa cible et la blessure mortelle sera pas guérir. "
  • Sermon 66, est soupçonné de faire partie de Sermon 57, par certains commentateurs. Dans ce Ali a raconté les réalités de la vie, ce que l'on a à faire face et comment y faire face.
  • Sermon 67, Ali avertit les gens de certains faits de base sur la vie. Il conseille également les gens à mener une vie pieuse.
  • Sermon 68, à éditer
  • Sermon 69, est au sujet de la bataille de Siffin. Un jour à la fois les armées ont combattu en continu pendant 24 heures, les combats dans la nuit a été terrible et est connu comme Laylatul Harir. Le lendemain matin, le sermon 69, dans ce sermon Ali fait référence à la bataille de Siffin comme Jihad. "Rappelez-vous que Dieu vous observe et vous combattent sous le commandement du cousin et beau-fils de la [Muhammad] ... ne pas accepter la honte et le déshonneur d'une défaite ou une déroute, pour qui vous serez puni le Jour du Jugement, car le vôtre est un Jihad dans la défense de l'Islam, la vérité et la justice ».
  • Sermon 70, fait référence à la demande d'Abou Bakr de califat et l'incident de Saqifah.
  • Sermon 71, sermon sur la mort de Muhammad ibn Abi Bakr (qui a été tué par les forces de Muawiya I).
  • Sermon 72, réalisé quelques-uns des compagnons d'Ali.
  • Sermon 73, Ali a raconté ce rêve à la veille de son martyre. Le lendemain matin, il a reçu une blessure mortelle au cours de la prière du matin. "Comme j'étais assis, je me suis endormi et j'ai rêvé que le Prophète Muhammad est venu en face de moi. Je lui ai dit de les intrigues, les inimitiés et les souffrances qui sont tombés à mon sort des mains de ses disciples. Il (Muhammad) m'a dit de maudire (Tabarra) et j'ai prié Allah de me donner de meilleurs compagnons qu'ils et pour eux une règle de tyran à ma place "
  • Sermon 74, pour le peuple irakien.
  • Sermon 75, est quant à la manière de supplier pour la paix et les bénédictions sur Muhammad.
  • Sermon 76, a été donné après la bataille de Bassorah. Marwan I (un des chefs des forces ennemies) été fait prisonnier. Marwan a demandé Al-Hassan ibn Ali et Al-Hussein ibn Ali (les deux fils d'Ali et de Fatima Zahra) pour demander Ali de le libérer, en retour, il paierait son serment d'allégeance à Ali. Ali a publié Marwan, mais sur la question du serment d'allégeance, le sermon 76. "At-il pas jurer serment d'allégeance à moi après la mort de Othman Ibn Affan ..." Le sermon contient aussi une prophétie sur la avenir du monde islamique, "Rappelez-vous qu'il (Marwan) va avoir un royaume, et il ne durera que tant qu'elle prend un temps de chien de lécher son nez. il sera père de quatre chefs et très bientôt il et ses fils provoquer un désastre dans le monde musulman ". La prédiction de Marwan pouvoir un royaume est devenu réalité, Marwan j'étais le Omeyyades calife après Yazīd Ier et jugé seulement pour quatre mois et dix jours.
  • Sermon 77, est livrée après Uthman Ibn Affan est devenu calife. Dans ce Ali dit qu'il a dû subir l'injustice et de la tyrannie, afin d'éviter les effusions de sang et d'oppression des musulmans. "Vous (Uthman Ibn Affan) savez très bien que je mérite le califat plus que n'importe qui d'autre ... Je tiens sur le palier à cette injustice, tant que l'oppression et l'effusion de sang des musulmans sont utilisées, et tant que je reste seul objectif à leurs (les califes musulmans début) tyrannies.
  • Sermon 78, Ce sermon a été prononcé quand les nouvelles atteint Ali qui Banu Ummaya accusaient faussement Ali de l'assassiner de Othman Ibn Affan. "Ce que le fait que je sois le premier à témoigner Islam et de mes services à l'islam et les musulmans pas dissuader et vérifier ces gens méchants de calomnier ou me calomnier ..."
  • Sermon 79, décrit les qualités d'un vrai musulman.
  • Sermon 80, est une plainte d'Ali contre le comportement des Banu Ummaya, pendant le règne de Othman Ibn Affan.
  • Sermon 81, une prière à Allah.
  • Sermon 82, Quand Ali a décidé de se diriger vers Koufa, pour faire face à la rébellion des Kharijites, une astrologue Ali conseillé de ne pas faire le voyage, comme selon l'astrologie c'était un moment peu propice. Ali dans ce sermon a donné une réponse à l'astrologue.
  • Sermon 83, Ce sermon a été prononcé après la bataille de Bassorah.
  • Sermon 84, un sermon sur la piété et de la dévotion.
  • Sermon 85, un sermon sur le monde.
  • Sermon 86, est un sermon très longue et célèbre. Il est également connu comme Khutba-e-Gharra (un sermon éminent) et Khutba-e-Ajiba (un merveilleux sermon). "Je Lui (Allah) glorifie de ses faveurs constants, de vastes primes et une protection durable C'est ma ferme conviction qu'il est éternel;.. Il était avant tout venu à l'existence et qu'il est le Créateur Mighty"
  • Sermon 87, Ali parle de la propagande menées contre lui par 'Amr ibn al-' As.
  • Sermon 88, quelques attributs à Dieu et quelques morceaux de conseils à ses disciples et compagnons. Certains considèrent ce seulement une partie d'un très long sermon.
  • Sermon 89, Aider les gens à croire en la religion et à suivre sincèrement les enseignements d'elle.
  • Sermon 90, Ali décrit le genre de personnes aimé par Allah et les actes d'un vrai musulman. "O gens! La personne qui est le plus aimé par Allah est celui qui lui implore de l'aide à surmonter ses passions, qui accepte les désagréments de la vie, et le craint ..."
  • Sermon 91, Quand les musulmans pendant le califat d'Ali a commencé à s'égarer, Ali livré ce sermon.
  • Sermon 92, Ali rappelle musulmans des conditions dans lesquelles la société était devant Dieu a envoyé Muhammad avec son message. "Le Dieu Tout-Puissant a envoyé notre [Muhammad] avec son message à un moment où le monde a été pendant une longue période sans aucun prophète ou réformateur, quand les nations avaient passé des années sans le savoir le devoir de l'homme envers l'homme et Allah ..."
  • Sermon 93, attributs de Allah et ses créations.
  • Sermon 94, C'est un autre célèbre et long sermon, appelé al-Ashbah. Une fois quelqu'un a demandé Ali à décrire Allah d'une manière telle qu'il pouvait sentir qu'il voit Allah (dans un état physique). Feutres Ali agacé par cette demande, comme Dieu ne peuvent pas être décrites de manière par laquelle les hommes pourraient l'imaginer physiquement. À cette occasion, ce sermon a été prononcé par Ali.
  • Sermon 95, Après la mort de Othman Ibn Affan, les musulmans de l'époque a demandé Ali à assumer le califat. Ali a ensuite prononcé le sermon 95. Dans ce Ali dit aux gens ce à accepter en vertu de son califat, "Rappelez-vous que si j'accepte votre califat je vous ferai suivre la religion selon ma propre conscience et le sens du jugement ..."
  • Sermon 96, Ali livré ce sermon après la bataille de Nahrawan, dans lequel les Kharijites ont été lourdement défaits. Dans ce Ali dit aux gens de lui demander tout ce qu'ils voulaient, comme ils furent bientôt perdre leur Imam (Ali martyrisé peu de temps après à Koufa). "... Me demander ce que vous voulez, avant de perdre la vue de moi." Ali dit aussi dans ce sermon qu'il a connaissance de l'inconnu et de l'avenir, Ilm-e-Inconnaissable, "... si vous demandez à des questions sur des événements importants qui pourraient se produire à partir d'aujourd'hui pour le Jour du Jugement, je vais les expliquer tout à vous. "
  • Sermon 97, un sermon en l'honneur de Mahomet. "Le dernier et le plus élevé d'entre eux tout était Muhammad."
  • Sermon 98, est un sermon sur les Arabes pendant la vie de Muhammad.
  • Sermon 99, est un sermon à la gloire d'Allah et Mahomet.
  • Sermon 100, Ali condamne les musulmans qui n'ont pas répondu à l'appel d'Ali avant le début des guerres civiles islamiques. "Je jure par Allah que ce groupe (Omeyyades) vous battre, non pas parce qu'ils défendent la justice ou de protection de la vérité, mais simplement parce qu'ils implicitement et volontairement obéir à leur chef même dans le vice et le péché, et vous rassemblerai paresseusement autour de moi quand je vous appelle à défendre la cause de la religion et Allah. "
  • Sermon 101, Ce sermon est une prédiction sur l'avenir des musulmans et l'empire musulman. "... Ces Omeyyades (Todays salafistes Et wahhabites) restera au pouvoir jusqu'à ce qu'ils forcent les gens à jeter l'islam de façon si flagrante que tout acte interdit par Allah sera examiné et adopté comme légitime et licite."
  • Sermon 102, est une description de la vie et des conseils sur la façon de vivre selon la manière islamique.
  • Sermon 103, est un sermon sur lui-même et les dirigeants après sa mort.
  • Sermon 104, est la prophétie de la règle des Omeyyades. Une citation célèbre de ceci est: «Je pense à une personne de la Syrie (se référant à Muawiya I), qui est erronée et trompeuse est des gens avec des mensonges flagrants et bruyants ..."
  • Sermon 105, ce sermon est d'environ trois thèmes principaux, le Jour du Jugement, le monde islamique après la mort d'Ali (une prophétie) et une autre prophétie sur Bassora.
  • Sermon 106, Ali mentionne des choses dans le monde que leurre un vers le mal et le vice.
  • Sermon 107, est une tentative de montrer l'état du monde avant Mahomet.
  • Sermon 108, explique la mission de Muhammad et une prophétie sur la omeyyade de.
  • Sermon 109, est l'islam, Mahomet et les musulmans.
  • Sermon 110, pendant la bataille de Siffin des soldats de l'armée de Ali reculé, mais plus tard repris la position perdue. À cette occasion, Ali livré ce sermon.
  • Sermon 111, mentionne certains attributs à Allah.
  • Sermon 112, est en ce qui concerne les attributs à Allah et mentionne sur ses fidèles compagnons.
  • Sermon 113, un sermon conseiller aux gens d'avoir une vraie foi en Dieu et de croire dans le Coran.
  • Sermon 114, un sermon conseiller aux gens de ne pas être pris au piège dans les désirs mondains comme la destination ultime est dans l'au-delà.
  • Sermon 115, un sermon sur la ange de la mort.
  • Sermon 116, Ali met en garde les gens contre les plaisirs vicieux du Monde.
  • Sermon 117, dans ce sermon Ali loue Allah et parle des moyens de vie.
  • Sermon 118, Ce sermon est dit avoir été remis au cours d'une période de sécheresse grave. Dans ce Ali prie Dieu pour la pluie.
  • Sermon 119, un sermon en l'honneur de Mahomet et une prophétie sur Hajjaj ibn Yusuf (qui devint plus tard le gouverneur de l'Irak, sous le règne de Abdul Malik ibn Marwan).
  • Sermon 120, Ali conseille les gens à dépenser leur fortune dans de bonnes causes.
  • Sermon 121, Ali loue ses compagnons loyaux et fidèles. "Vous êtes partisans de la vérité et de la justice".
  • Sermon 122, un sermon à ces gens qui prétendent être de vrais partisans d'Ali, mais à chaque fois ont été nécessaires pendant la guerre, aurait lâchement vers le bas.
  • Sermon 123, rappelle aux gens que les Ahl al-Bayt sont les véritables gardiens de l'islam. "Nous, la descendance de la [Muhammad] sommes les portes par lesquelles la vraie sagesse et la vraie connaissance atteint l'humanité;. Nous sommes les lumières de la religion"
  • Sermon 124, un sermon sur la bataille de Siffin.
  • Sermon 125, un sermon à l'adresse des Kharijites.
  • Sermon 126, partie d'un sermon sur un champ de bataille contenant des conseils à des gens forts et courageux pour aider les faibles et nerveux.
  • Sermon 127, des instructions à ses soldats, certains considèrent cette partie du sermon précédent.
  • Sermon 128, un sermon compte tenu de l'arbitrage lors de la bataille de Siffin, qui a conduit à la création de la secte Kharijites.
  • Sermon 129, Quand Ali a commencé à distribuer le Baytoul Mal ou du Trésor public à tous les musulmans sans distinction de race et de statut, les riches ont estimé que le califat d'Ali était plus sympathique aux pauvres. Les riches et les riches ont décidé d'envoyer une délégation à Ali pour protester. À cette occasion, Ali livré ce sermon.
  • Sermon 130, Ce sermon a été prononcé quand Ali a découvert que les Kharijites massacraient les musulmans simplement parce qu'ils ont des différents points de vue. «De tous les méchants et pécheurs de ce monde que vous êtes le pire."
  • Sermon 131, une prophétie sur une guerre future.
  • Sermon 132, un sermon commentant les activités mondaines.
  • Sermon 133, partie d'un sermon censé être livré quand Ali alla voir Abu Dhar Al-Ghifari, un compagnon de Mahomet qui a été contraint à l'exil par Uthman Ibn Affan.
  • Sermon 134, Un conseil pour les gens de Koufa qui s'étaient rassemblés autour de Ali.
  • Sermon 135, un sermon sur la mort et la façon de s'y préparer.
  • Sermon 136, Pensé pour être une partie d'un très long sermon, contenant des attributs à Allah, Mahomet et le Coran. "Il (le Coran) vous guide toujours vers l'islam."
  • Sermon 137, Quand la deuxième calife sunnite, Umar voulait envahir la Empire romain, il a consulté Ali s'il (Umar) devrait diriger l'invasion. Ce sermon fut la réponse d'Ali. Dans le sermon Ali donne le deuxième calife permission de nommer un officier expérimenté, mais pas à la tête de l'invasion lui-même. "Vous pouvez désigner un agent expérimenté de prendre en charge l'expédition ..."
  • Sermon 138, Quand un conflit a eu lieu entre Ali et le troisième calife sunnite, Othman Ibn Affan, Mughira ibn Akhnas affirmé qu'il défendrait le troisième calife contre Ali. Dans ce sermon Ali critique Mughira,

«Par Allah, le Seigneur ne sera jamais accorder la victoire à ceux que vous soutenez (le troisième calife sunnite)."

  • Sermon 139, à éditer
  • Sermon 140, Ali dit aux gens dans ce sermon que Talha et Zubayr Az étaient responsables de l'assassiner du troisième calife sunnite, Uthman Ibn Affan.
  • Sermon 141, un sermon sur la Mahdi et la Dajjal. "... Et vous devez respecter les ordres d'un homme de la Ahl al-Bayt qui seront parmi vous. "
  • Sermon 142, les revendications de nouveau être le Rightfull et calife légitime, "Le temps est proche où le califat sera réclamé à la pointe d'une épée tirée, et quand promesses sera recklessy brisé. "
  • Sermon 143, Sermon considérant les maux de backbitting et diffamation
  • Sermon 144, à éditer
  • Sermon 145, à éditer
  • Sermon 146, à éditer
  • Sermon 147, à éditer
  • Sermon 148, à éditer
  • Sermon 149, Umar, le deuxième calife sunnite a demandé l'avis d'Ali quand on dirige une armée pour affronter les Persans. Ali a dit le calife ne pas entraîner l'armée lui-même mais plutôt nommer quelqu'un d'autre pour conduire l'armée.
  • Sermon 150, à éditer

Courrier[modifier | modifier le code]

Nahj al Balagha contient également une collection de 79 lettres, y compris à Muawiya I. Ce qui suit est un bref résumé de chaque lettre, citations pertinentes ont été utilisés sur les lettres originales.

  • Lettre 1, envoyé aux gens de Koufa, avant Ali a procédé à Bassorah pour la bataille de Bassorah
  • Lettre 2, envoyé aux gens de Koufa après la victoire à la bataille de Bassorah.
  • Lettre 3, à Shuray bin Harith, juge en chef (Qadi) de Koufa, après Shuray acheté une maison très chère (qui ne convenait pas à la vie d'une Qadi).
  • Lettre 4, une lettre à l'un des commandants de son armée.
  • Lettre 5, Une lettre à Ash'ath ibn Qays.
  • Lettre 6, Pour Muawiya I compte tenu de l'élection à laquelle Ali est devenu calife.
  • Lettre 7, Muawiya I avait envoyé des lettres Ali lui donner des conseils hypocrite et faussement accuser. Lettre 7 était la réponse à de fausses accusations de Muawiya sur Ali.
  • Lettre 8, Jarir ibn Abdullah Bajali (un compagnon de Ali) a été envoyé par Ali à Damas pour remettre une lettre à Muawiya I. Un certain retard a eu lieu dans le retour de Jarir qui fait Ali inquiet au sujet de son sécurité. Ali a écrit cette lettre à Jarir, dans cette lettre, il dit Jarir pour forcer Muawiya I réponse à la précédente lettre d'Ali donner une réponse définitive; Paix (dans ce cas Muawiyah je jurer serment d'allégeance à Ali) ou guerre.
  • Lettre 9, une autre lettre à Muawiya I, dans laquelle Ali dit Muawiya I qu'il (Muawiyah) n'avait rien fait pour l'Islam alors qu'il (Ali) avait consacré toute sa vie à l'Islam. Dans ce Ali mentionne qu'il n'a pas la comparaison avec Muawiyah; "Dans l'Islam, il n'y a pas de classement, pas d'honneur, pas de position et ne mérite pour lui que pour moi".
  • Lettre 10, Ali rappelle Muawiya I, qui toute sa richesse n'est que dans ce monde et ne contribuerait pas à l'au-delà; «Les possessions, les richesses et le luxe que vous vous êtes entouré de, appartiennent à ce monde ...".
  • Lettre 11, des instructions à son maréchal quand Ali envoyé à une bataille. Dans ce Ali leur dit ce qu'il faut faire avant et pendant la bataille.
  • Lettre 12, Instructions à une expédition de 3000 soldats, qui ont été envoyés pour lutter contre les Syriens.
  • Lettre 13, Instructions à deux de ses commandants, dans ce qu'il dit à ses commandants qu'il a nommé Malik ibn Harith que le chef d'état-major et ils doivent suivre ses ordres.
  • Lettre 14, à la bataille de Siffin Ali a donné des instructions dans la lettre 14 à ses soldats avant le début de la bataille.
  • Lettre 15, Cette lettre a les mots dans lequel Ali utilisé pour invoquer Allah quand il fait face à un ennemi.
  • Lettre 16, Cette lettre a les mots dans lequel Ali servi pour conseiller ses partisans lors d'une bataille.
  • Lettre 17, Une réponse à une lettre de Muawiya I, Votre demande que votre clan est aussi descendu de Abd Manaf ibn Qusay est vrai, mais vous devez vous rappeler, comme l'histoire des Arabes vous convaincre que votre ancêtre Umayya n'est pas égal à notre ancêtre, le célèbre Hashim, ni Harb, un autre ancêtre de la vôtre, était égal à notre Abd al-Muttalib ... ni Abu Sufyan ibn Harb pourrait lui-même égal à la revendication Abû Tâlib ... et un à venir d'une lignée douteux (pointant vers Muawiya I) ne peut pas prétendre être égaux à ceux qui viennent de la noble filiation (lui-même et la Banu Hashim signifiant)
  • Lettre 18, Une lettre à `Abd Allah ibn` Abbas. Abdullah a été nommé «gouverneur par intérim» de Bassora, il a été accusé de mauvais traitement de la Banu Tamim clan. Ali a écrit cette lettre à Ibn Abbas, de les traiter de manière égale.
  • 19 Lettre, Une lettre à un de ses gouverneurs. Dans ce Ali raconte les voies de droit divin. Il montre comment Ali a été la formation musulmans à se comporter avec tolérance envers les autres religions, comment une minorité devait être traité et ce qui devrait ceux qui détiennent une croyance différente, attendre d'un souverain musulman.
  • Lettre 20, par Ibn Abbas, Ziyad a été nommé commissaire de Bassorah. Il était totalement corrompu et a donc été rejetée par Ali. Au moment de la naissance de Ziyad il a été étiqueté comme illégitime que personne ne prétend être son père. Il était connu comme "le fils de son Père" (un surnom donné à lui par Aïcha). Plus tard Muawiya I, afin d'obtenir le soutien de Ziyad, a affirmé que Ziyad était son demi-frère, ainsi fils illégitime d'Abu Sufyan. En raison de cette Ziyad est devenu un allié fidèle de Muawiya I. Ali a écrit cette lettre à Ziyad quand il était encore commissaire de Bassorah.
  • Lettre 21, une autre lettre à Ziyad, en elle Ali dit Ziyad le droit chemin de la vie.
  • Lettre 22, Cette lettre était un conseil à Ibn Abbas. Ibn Abbas a rapporté plus tard que, sauf les conseils de Mohammad, aucun autre conseil a été plus bénéfique pour lui.
  • Lettre 23, était une lettre de Ali, de sa famille, peu de temps avant il a été martyrisé à Koufa.
  • Lettre 24, est la volonté d'Ali. Il a été écrit peu de temps après la bataille de Siffin.
  • Lettre 25, d'accès à des évaluateurs et les collectionneurs de Zakât
  • Lettre 26, a des instructions aux collecteurs de la Zakat.
  • Lettre 27, Muhammad ibn Abi Bakr était le fils du premier calife, mais a été soulevée par Ali. Pendant le califat d'Ali, il a été nommé gouverneur de Égypte. Cette lettre a été envoyée à Muhammad Ali, en elle indique Ali Muhammad comment gouverner de façon juste et équitable.
  • Lettre 28, est une réponse célèbre de Ali aux lettres de Muawiya.
  • Lettre 29, une lettre à la population de Bassora.
  • Lettre 30, Une lettre à Muawiya I.
  • Lettre 31, une lettre à l'un des (soit Hasan ibn Ali ou Muhammad ibn Hanafiya) de son fils. Dans ce Ali lui conseille comment mener une vie réussie.
  • Lettre 32, une autre lettre à Muawiya I, "Vous avez égarés toute la génération des hommes autour de vous. N'ayant pas la foi en la vérité de l'Islam que vous avez conduit d'autres à s'égarer. Muawiya O! Peur Allah, ne laissez pas le diable vous conduire à enfer ... "
  • Lettre 33, une lettre de Qutham ibn Abbas, frère de `Abd Allah ibn` Abbas (gouverneur de la province de Ali Hedjaz).
  • Lettre 34, Une lettre à Muhammad ibn Abi Bakr. Muhammad a été nommé gouverneur de l'Égypte par Ali, plus tard Ali l'a remplacé et nommé Malik al-Ashtar comme le nouveau gouverneur. Muhammad se sentait triste à ce sujet, quand Ali a découvert la tristesse de Muhammad, il a écrit une lettre à lui 34.
  • Lettre 35, Quand Muhammad ibn Abi Bakr (ancien gouverneur de l'Égypte) a été tué par les guérilleros de Muawiya I, Ali a écrit cette lettre à `Abd Allah ibn` Abbas (le nouveau gouverneur).
  • Lettre 36, une lettre à son frère (Ali), Aqeel ibn Abi Talib.
  • Lettre 37, une lettre courte de Muawiya I. Allahu akbar. Comment vous êtes désespérément englouti dans vos désirs désordonnés et pécheurs"
  • Lettre 38, une lettre au peuple de l'Égypte, pour leur parler de Malik al-Ashtar, quand il a été nommé gouverneur de l'Égypte.
  • Lettre 39, Une lettre à 'Amr ibn al-' As.
  • Lettre 40, Une lettre à un commissaire de la province, on ne sait pas à qui cette lettre était adressée.
  • Lettre 41, un gouverneur d'une province inconnue s'est enfui avec le trésor public. Cette lettre est à la inconnu gouverneur.
  • Lettre 42, écrit à Omar ibn Abu Salama Mukhzumi, quand Ali l'a remplacé par Nu'man ibn Ajlan Zuraqi pour le gouvernorat de Bahreïn.
  • Lettre 43, Une lettre à Muskala ibn Hubayra Shaybani qui était le gouverneur de Ardshir Khurra.
  • Lettre 44, Ziyad était un gouverneur de Ali, quand je Muawiyah arrivé au pouvoir en Bilad el-Cham il a essayé de soudoyer Ziyad, afin de le traiter en ami. Quand Ali a découvert ce qu'il a écrit cette lettre à Ziyad. "... Attention, il veut faire un fou de vous, ...".
  • Lettre 45 Uthman ibn Hunayf a été nommé gouverneur de Bassorah. Une fois, il a assisté à un dîner de luxe proposée par un homme riche de Bassorah. Ali a écrit cette lettre à ce sujet.
  • Lettre 46, Une lettre à un de ses gouverneurs.
  • Lettre 47, contient les mots dans lequel Ali Husayn ibn Ali conseillé et Hasan ibn Ali, peu de temps après avoir été blessé par Abdur Rahman ibn Muljim, tout en offrant la Fajr salat (prière du matin).
  • Lettre 48, Une lettre à Muawiya I. "Rappelez-vous que l'iniquité et le mensonge apporter honte pour un homme dans ce monde et dans l'au-delà"
  • Lettre 49, autre courte lettre à Muawiya I.
  • Lettre 50, une circulaire aux chefs de son armée.
  • Lettre 51, une lettre aux collecteurs des taxes et des impôts. Dans ce Ali raconte les collecteurs d'impôts qu'ils ont une énorme responsabilité, et ils doivent effectuer le devoir sincèrement et avec équité et justice. "Dans la perception des impôts et des recettes ne vendent pas leurs vêtements d'hiver et d'été ... ne pas recourir à fouetter; ne pas toucher à leurs biens;. Qu'ils soient musulmans ou non-musulmans"
  • Lettre 52, est une source très précieuse pour déterminer le moment de la salat. Dans ce Ali informe le calendrier des prières. «Diriger la Zohr prières jusqu'à l'ombre d'un mur devient égale à la hauteur de la paroi Le Asr prières peuvent être effectuées avant que le soleil est encore temps assez lumineuse et de la journée. est laissé pour une personne pour couvrir une distance de six miles Le maghrib prières doivent être effectuées lorsque les gens ouvrent leur. Saoum et les pèlerins du Hadj retour de Arafat. et le temps de Isha'a prières, c'est quand la lueur rouge du crépuscule disparaît de l'ouest ... les prières du matin doivent être effectuées quand il semble assez léger de l'aube pour un homme de reconnaître le visage de son compagnon. "
  • Lettre 53, est une très longue lettre qui contient des instructions pour Malik al-Ashtar, après avoir été nommé gouverneur de l'Égypte. Ne jamais dire à vous-même, «Je suis leur maître, leur chef et dans l'ensemble sur eux et que je dois être obéi docilement et humblement".
  • Lettre 54, Une lettre à Talha et Zubayr ibn al-Awwam, "... tant d'entre vous savent très bien que je n'ai pas abordé les gens à obtenir le serment d'allégeance, mais ils sont venus à moi avec leur désir de faire de moi leur Émir (règle) ... Et vous étaient parmi ceux qui avaient afflué autour de moi de prêter serment ".
  • Lettre 55, une lettre de Muawiya, "Je jure, et mon serment est telle que je n'ai pas l'intention de le casser, que si le destin si arrange pour nous amener face à face contre l'autre que je ne quitte le champ de bataille: Jusqu'à qu'Allah juge entre nous, et Il est le meilleur juge. (sourate al-Araf, 7:87)
  • Lettre 56, Shuray ibn Hani a été nommé commandant de l'avant-garde de l'armée de Ali, qui marchait vers la Syrie. Instructions aux Hani ont été envoyés par la présente lettre.
  • Lettre 57, En sortant de la médina de Bassorah, Ali a écrit cette lettre aux gens de Koufa. "... Je vous invite à le Nom d'Allah ceux à qui cette lettre arrive, à venir voir par eux-mêmes si je suis dans la bonne ou dans la mauvaise."
  • Lettre 58, Une lettre envoyée par Ali à des personnes de différentes provinces, en leur donnant les raisons de la Bataille de Siffin.
  • Lettre 59, Une lettre à Aswad ibn Qatiba, le gouverneur de Hulwan. Dans ce Ali donne Aswad un grand morceau de conseils, "Tenez-vous loin de ce que vous considérez mauvais et le mal dans d'autres".
  • Lettre 60, Une lettre circulaire envoyée aux gouverneurs et fonctionnaires de l'état, à travers le territoire de laquelle les armées de Ali devaient passer.
  • Lettre 61, Kumayl ibn Ziyad Nakhai était gouverneur de Hayit. Une fois qu'il a quitté sa province accessible, qui a donné la guérilla syriennes pour attaquer et piller les gens de Hiyat. Après cet incident Hiyat envoyé une lettre à Ali demandant la permission de prendre sa revanche sur la province syrienne de Kirkisiya. Kumayl a laissé savoir que Ali ne lui avait pas donné la permission d'envahir Kikisiya par lettre 61.
  • Lettre 62, Quand Ali ibn Harith nommé Malik Ashtar le gouverneur de l'Égypte, il lui a donné cette lettre à lire pour le peuple d'Égypte.
  • Lettre 63, Abdullah ibn Qays (aussi connu comme Abou Moussa al-Achari), était un homme de peu de foi, qui a été attiré par la richesse et les désirs du monde, même au prix de la religion. Quand Ali a assumé le Califat, Abou Moussa était à Koufa. Quand il a découvert que Talha, Az Zubayr et Aisha se préparaient à la bataille de Bassorah, il a décidé d'agir avec sagesse et être amical pour les deux parties, il a commencé en disant: "Bien qu’Ali était le calife légitime des musulmans, il n’était pas correct pour lui de lutter contre d'autres musulmans. Quand Ali a découvert que par cette déclaration, il (Abou Moussa) tentait de persuader les gens de ne pas lui (Ali) aider, Ali a répondu par lettre 63. "Je ne vais pas vous permettre de s'asseoir paisiblement à la maison avec un double visage, un pour chaque partie et je vais vous exposer au peuple ".
  • Lettre 64, Une réponse à Muawiya I. Dans ce Ali accuse Muawiya I de se révolter contre l'Islam. "... Nous sommes fidèles et fervents de l'islam et vous avons révolté contre elle."
  • Lettre 65, une autre lettre à Muawiya I. «Ce sera un grand malheur pour les musulmans si vous devenez leur despote après moi ..."
  • Lettre 66, une lettre contenant des conseils donnés à `Abd Allah ibn` Abbas. Plus tard, Abdullah a déclaré que, sauf les conseils de Muhammad, aucun autre avis avait été si utile à lui.
  • Lettre 67, une lettre au gouverneur de la Mecque, Qutham ibn Abbas (le frère de `Abd Allah ibn` Abbas).
  • Lettre 68, Ali a écrit cette lettre à Salman le Perse, avant le début du califat d'Ali.
  • Lettre 69, une lettre de Harith al-Hamdani.
  • Lettre 70, Une lettre à son gouverneur de Médine, Souhayl ibn Hunayf. La lettre a été écrite lorsque certains Medinites avaient quitté Souhayl et passé à Muawiya I. "Ne vous sentez pas désolé pour ceux qui vous ont laissé ... Leur rotation de visages loin de Dieu ... et de marcher furtivement sur le péché et vice ..."
  • Lettre 71, Ali avait confié Munzir ibn Jarud Abdi à une position officielle de haut rang. Munzir abusé de sa position, alors Ali a écrit cette lettre à lui. "Je pensais que vous étiez un digne fils d'un père digne ... Si tout ce qui est rapporté à moi de vous, c'est correct, puis le chameau même que vous êtes le propriétaire ou même la chaussure-bracelet est supérieur à vous."
  • Lettre 72, Une lettre à `Abd Allah ibn` Abbas.
  • Lettre 73, Une lettre à Muawiya I. "Méfiez-vous que Satan vous a fait incorrigible, il vous a fait aveugle de bonnes choses, comme indiqué par le [Muhammad] et sourd à ses enseignements."
  • Lettre 74, est un traité (qui Ali libellé) entre les Yemanites et la tribu des Bani Rabia.
  • Lettre 75, Après tous les musulmans acceptés Ali ibn Abi Talib comme calife légitime, il a écrit cette lettre à Muawiya I. Dans ce Ali dit Muawiya I lui payer son serment d'allégeance à lui.
  • Lettre 76, Ce lettres contient les instructions données à `Abd Allah ibn` Abbas, quand il a été nommé en tant que représentant d'Ali à Bassorah.
  • Lettre 77, une autre lettre contenant l'instruction de `Abd Allah ibn` Abbas, quand il a été envoyé aux Kharijites.
  • Lettre 78, Une lettre à Abdullah ibn Qays (également connu sous le nom d'Abu Musa Ashari).
  • Lettre 79, il s'agit de la dernière lettre de la collection. C'est un ordre émis par Ali à ses généraux quand il reprend le califat de l'Empire musulman : « En vérité, les dirigeants précédents sont venus à des fins tristes[pas clair] parce qu'ils empêchaient les gens d'obtenir leurs justes droits. Ils se sont corrompus et ne pouvaient être rachetés. Quand ils ont été tentés par les péchés et les vices, ils se sont égarés et ont emboîté le pas méchant[pas clair]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dixième siècle « Nahj Al Balagha », Imamhussain.net (consulté le )
  2. http://www.al-shia.com/html/eng/books/nahjulbalaga/altsourc.htm
  3. « Les Aperçus de Nahj al Balaghah Partie I - Introduction », Al-islam.org, (consulté le )
  4. (en) « Imtiaz Ali ‘Arshi’ », sur www.wikidata.org (consulté le )
  5. Imtiyaz `Ali Khan `Arshi, « Istinad-e Nahj al-balaghah » (consulté le )
  6. `Abd al-Zahra' al-Husayni al-Khatib, « Masadir Nahj al-Balagha wa asaniduh » (consulté le )
  7. « Sources de Nahjul Balagha »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), islamology.com (consulté le )
  8. « Sources de Nahjul Balagha », islamology.com (consulté le )
  9. « Quel est Nahjul Balagha? » [archive du ], Baabeilm.org (consulté le )
  10. http://www.al-huda.com/NB% 20INTRODUCTION.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]