Nahal Amud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nahal Amud.

Le Nahal Amud (hébreu : נחל עמוד), également connu sous le nom de Wadi Amud, est un ruisseau de 25 km (15,5 miles) qui coule en Haute-Galilée (en) et se jette dans le lac de Tibériade en Israël.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La source du Nahal Amud se trouve à Ramat Dalton et est située à 800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Son bassin versant s'étend du sommet du Mont Canaan (he) (955 mètres) et du Mont Méron (1 204 mètres) jusqu'au nord-ouest du lac de Tibériade (200 mètres au-dessous du niveau de la mer) et traverse l'est de la Galilée. Le nom du ruisseau vient du pilier qui s'élève près du canal à proximité du kibboutz d'Hukok.

Site archéologique[modifier | modifier le code]

La gorge que forme le canal à cet endroit abrite de nombreuses grottes qui furent utilisées par Homo heidelbergensis et plus tard par les néandertaliens. Elles firent l'objet, en 1925-1926, des premières fouilles en Palestine mandataire. Francis Turville-Petre fit la découverte de l'Homme de Galilée dans celle de Zuttiyeh. Les grottes contenaient également des artefacts de l'Acheuléen et du Moustérien[1].

Réserve naturelle[modifier | modifier le code]

La plus grande partie du Nahal Amud (8923 dounams) est classée réserve naturelle en 1972[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Itzik Gisis, Ofer Bar-Yosef, « New excavation in Zuttiyeh Cave, Wadi Amud, Israel », in Paléorient, 1974, Vol. 2 n° 1, pp. 175-180 (lire en ligne)
  2. (en) « Amud Stream Nature Reserve », Israel Nature and Parks Authority

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :