Naganami (destroyer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Naganami (長波)
Image illustrative de l’article Naganami (destroyer)
Le Naganami en juin 1942.
Type Destroyer
Classe Yūgumo
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Drapeau du Japon Japon
Lancement
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 228 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 119,15 m
Maître-bau 10,8 m
Tirant d'eau 3,75 m
Déplacement 2 110 tonnes
À pleine charge 2 560 tonnes
Propulsion
Puissance 52 000 shp (39 000 kW)
Vitesse 35 nœuds (64,8 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement
Localisation
Coordonnées 10° 50′ 00″ nord, 124° 35′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Philippines

(Voir situation sur carte : Philippines)
Naganami (長波)
Naganami (長波)

Le Naganami (長波?) était un destroyer de classe Yūgumo en service dans la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Au cours de la bataille de Tassafaronga le , le Naganami mène une opération de transport de troupes d'approvisionnement à Guadalcanal, engageant une Task Force de croiseurs-destroyers.

Le , lors de la bataille du golfe de Leyte, le Naganami escorte la Force d'Attaque de Diversion no 1 (“Force Centrale”) de l'amiral Takeo Kurita. Pendant cette période, secourut des survivants du croiseur Maya, les transférant plus tard sur le cuirassé Musashi. Il escorta le croiseur endommagé Takao à Brunei.

Le , le Naganami se joignit à l'escorte du convoi de troupe TA n° 3 qui fut plus tard attaqué par les américains, donnant lieu à la bataille de la baie d'Ormoc. Le destroyer fut coulé par des avions de la Task Force 38 le 11 novembre dans la baie d'Ormoc, à l'ouest de Leyte, à la position géographique 10° 50′ N, 124° 35′ E. Le navire se brisa en deux après une explosion au milieu du navire. Lors de l'affrontement, son sister-ship Hamanami, les destroyers Wakatsuki et Shimakaze ainsi que trois transports furent également coulés.

Découverte de l'épave[modifier | modifier le code]

Début janvier 2018, le navire océanographique de Paul Allen RV Petrel a identifié le destroyer Naganami en même temps que les destroyers Shimakaze et Wakatsuki attaqués lors de la bataille de la baie d'Ormoc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) N. J. M. Campbell, Naval weapons of World War Two, Annapolis, Md, Naval Institute Press, (réimpr. 2002), 403 p. (ISBN 978-0-870-21459-2, OCLC 51995246)
  • (en) Conway's All the World's Fighting Ships 1922–1946, Greenwich, UK, Conway Maritime Press, (ISBN 0-85177-146-7)
  • (en) Hansgeorg Jentschura, Dieter Jung et Peter Mickel, Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869–1945, Annapolis, Maryland, United States Naval Institute, (ISBN 0-87021-893-X)
  • (en) M. J. Whitley, Destroyers of World War 2, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-326-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]