Nadine Stchoupak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le sanskrit
Cet article est une ébauche concernant le sanskrit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Nadine Stchoupak (1886 – 1941) est une traductrice et orientaliste française[1]. Elle est surtout connue comme l'un des trois auteurs[2] d'un dictionnaire bilingue dit « dictionnaire sanskrit-français de Stchoupak »[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Bhavabhuti: Uttararamacarita (La Dernière Aventure de Rama), Les Belles Lettres, 1935.
  • Chrestomathie sanskrite. Publication de l'Institut de civilisation indienne, Éd. Adrien-Maisonneuve, 1948.
  • Dictionnaire Sanskrit-Français. Publications de l'Institut de civilisation indienne (avec Luigia Nitti et Louis Renou), Éd. Librairie d'Amérique et d'Orient A. Maisonneuve, 1980 (réimpression, 2008).
  • « La Kāvyamīmāmsā de Rājaśekhara. Traduite du sanskrit par Nadine Stchoupak et Louis Renou ». Volume 8 de Cahiers, Paris Société asiatique, Éd. Imprimerie nationale, 1846.
  • Uttararāmacarita (La dernière aventure de Rāma): drame. Collection Émile Senart, Éd. Les Belles Lettres, 1968.

Notes est références[modifier | modifier le code]

  1. François Pouillon, Dictionnaire des orientalistes de langue française, Éd. Karthala, 2008, p. 911 et 912 (ISBN 9782845868021).
  2. Les deux autres auteurs sont Luigia Nitti et Louis Renou.
  3. Aussi connu sous le nom de Dictionnaire sanskrit-francais de Stchoupak, Nitti et Renou (Héritage du Sanskrit. Dictionnaire sanskrit-français de Gérard Huet, p. 1 - version 249 du 28 décembre 2010).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nadine Stchoupak 1886-1941. In memoriam, Éd. Imprimerie Union, 1945.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]