Nadia Léger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nadia Khodossievitch Léger)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nadia Léger
Nadia Léger.tif
Nadia Léger au balcon
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Grasse
Nom de naissance
Nadia Khodossievitch
Nationalités
Activité
Formation
Maître
Influencée par
Distinctions

Nadia Léger, née Nadia Khodossievitch en 1904 à Ossetishchi (région de Vitebsk) en Biélorussie et morte en 1982 à Grasse, est une peintre biélorusse, épouse de Fernand Léger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nadia s'inscrit à 15 ans à l'Académie de Below pour apprendre le dessin. Entre 1919 et 1921, elle poursuit à Smolensk son apprentissage dans les cours de Władysław Strzemiński et de Kasimir Malevitch[1]. En 1922 elle arrive à Varsovie et s'inscrit à l'école des Beaux-Arts.

En 1923 elle se marie avec le peintre polonais Stanisław Grabowski puis complète sa formation à Paris en 1924 à l'Académie Moderne dirigée par Fernand Léger et Amédée Ozenfant. Léger confie alors à l'élève brillante la charge de professeur-assistante dans sa nouvelle Académie d'Art contemporain, fonction qu'elle gardera jusqu'à la mort du maître.

En 1926 à la Galerie d'Art Contemporain du 30 juin au 13 juillet, elle participe à l'exposition de l'Atelier Fernand Léger à l'Académie Moderne, puis expose avec son mari. En 1927 elle expose dans cette même galerie avec Grabowski et Halicka et participe à l'exposition de l'Académie Moderne à la galerie Aubier et à nouveau en 1928 et en 1929 à l'exposition l'Art Polonais, galerie Éditions Bonaparte; Salon de l'Art Français Indépendant..

En 1927 Grabowski et Nadia se séparent après la naissance de leur fille. Grâce à son aide, paraît la revue Franco-polonaise l'Art Contemporain. 1930 Produktion-Paris, 1930 Wolfsberg Zurich, participe à Cercle et Carré et maintient les contacts avec l'avant-garde polonaise. Nadia supervise des travaux de groupes à l'Académie de Léger, tels que les panneaux peints pour le rassemblement des femmes pour la paix. Ses nus et ses natures mortes sont à cette période d'une grande rigueur et d'une richesse de tons.

En 1952 elle épouse Fernand Léger, veuf depuis deux ans. Il l'encourage à présenter l'année suivante ses œuvres à la galerie Bernheim-Jeune. En 1960 Nadia fait construire le musée Fernand-Léger à Biot et en 1967, Nadia Léger et Georges Bauquier offrent à l'État le bâtiment, le parc et 385 œuvres : peintures, dessins, céramiques, bronzes et tapisseries. Le , André Malraux, ministre d'État chargé des Affaires culturelles, inaugure le musée national Fernand-Léger. Nadia poursuivit ses recherches jusqu'à son décès en 1982.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]