NODU

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


En France, le NODU (nombre de doses unités) est un indicateur de suivi du recours aux produits phytosanitaires qui a été défini dans le cadre du plan Écophyto. C'est dans le cadre de ce plan, l'un des trois indicateurs agro-environnementaux retenus, les deux autres étant le QSA (quantité de substances actives vendues) et l'IFT (indicateur de fréquence de traitement)[1].

Cet indicateur correspond à un nombre de traitements moyens appliqués annuellement à l'ensemble des cultures. Il fait appel à la notion de « dose unité », dose spécifique à chaque usage (couple « produit - usage »), qui permet de s'affranchir des substitutions de substances actives par de nouvelles substances efficaces à plus faible dose. Il est calculé à partir des données de vente des distributeurs de produits phytosanitaires[2].

Rapporté à la surface agricole utile (SAU), le NODU permet de déterminer le nombre moyen de traitements par hectare.

Cet indicateur est décliné selon les principaux usages des produits de protection des cultures :

  • segment « usages agricoles classiques ou foliaires » ;
  • segment « usages agricoles de traitements de semences » ;
  • segment « usages non agricoles, amateurs et professionnels » ;
  • segment « vert biocontrôle ».

Le segment « vert biocontrôle » concerne uniquement les produits ou agents d'origine naturelle utilisés en lutte biologique, qui se répartissent en quatre grandes familles : les macro-organismes auxiliaires (invertébrés, insectes, acariens ou nématodes), les micro-organismes auxiliaires (champignons, bactéries et virus), les médiateurs chimiques (phéromones d’insectes et kairomones), substances naturelles utilisées en lutte biologique (d'origine végétale, animale ou minérale)[3].

Méthode de calcul[modifier | modifier le code]

Le NODU est calculé pour l'ensemble des cultures et l'ensemble des substances actives utilisées (environ 500 en France). Le calcul est réalisé séparément pour chaque segment (« usages agricoles », « usages non agricoles », « traitements de semences » et « biocontrôle vert »).

Il fait appel à deux résultats intermédiaires évalués pour chaque substance, d’une part la quantité de substance active vendue (QSA) et d’autre part la « dose unité » de la substance active considérée (DUSA).

Le NODU est égal à la somme des quotients QSA / DUSA pour l'ensemble des substances actives[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Zahm, « Grenelle Environnement, plan Ecophyto 2018 et indicateurs agro-environnementaux : Outils de pilotage versus instruments d'une transformation de l'action publique agro-environnementale », sur HAL - Archives ouvertes, (consulté le 11 avril 2016).
  2. « Note méthodologique - Le NODU  », ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, (consulté le 11 avril 2016).
  3. « Le Nombre de Doses Unités (NODU) Vert Biocontrôle », ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt (consulté le 11 avril 2016).
  4. (en) « Le NODU, NOmbre de Doses Unités  », sur Ecophyto, (consulté le 11 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]