NGTS-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
NGTS-1
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste du système de NGTS-1.
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 05h 30m 51,45228s[1]
Déclinaison −36° 37′ 50,8966″[1]
Constellation Colombe
Magnitude apparente 15,57[2]

Localisation dans la constellation : Colombe

(Voir situation dans la constellation : Colombe)
Columba IAU.svg
Caractéristiques
Variabilité Binaire à éclipses
Astrométrie
Mouvement propre μα = −31,902 mas/a[1]
μδ = −41,025 mas/a[1]
Parallaxe 4,555 8 ± 0,021 6 mas[1]
Distance 219,50 ± 1,04 pc (∼716 a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Rayon 0,57 R[1]
Luminosité 0,070 L[1]
Température 3 943 K[1]

Autres désignations

NGTS-1, 2MASS J05305145-3637508, UCAC2 160-99071[3]

NGTS-1, aussi connu sous la désignation 2MASS J05305145-3637508, est un système binaire à éclipses constitué d'une étoile naine rouge et d'une planète géante[4]. Ce système stellaire se situe à environ ∼716 a.l. (∼220 pc) de la Terre[1] dans la constellation de la Colombe visible dans l'hémisphère sud.

Étoile[modifier | modifier le code]

L'étoile de ce système NGTS-1 est une naine rouge d'un diamètre compris entre 40 % et 70 % de celui du Soleil, avec une masse d'environ 0,6 masse solaire et une température de surface d'environ 3900 K[4].

Planète[modifier | modifier le code]

La planète NGTS-1 b a été découverte par ses transits sur son étoile. Elle fait sa révolution en 2,647298 ± 0,000020 jours terrestres à environ 0,03 ua de son étoile. C'est un Jupiter chaud.
Sa masse est d'environ 80 % de celle de Jupiter, ce qui en fait la planète la plus massive (connue) transitant une étoile naine rouge[4].

NGTS-1 b est la première exoplanète découverte grâce au Next-Generation Transit Survey[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j (en) A. G. A. Brown et al. (Gaia collaboration), « Gaia Data Release 2 : Summary of the contents and survey properties », Astronomy & Astrophysics, vol. 616,‎ , article no A1 (DOI 10.1051/0004-6361/201833051, Bibcode 2018A&A...616A...1G, arXiv 1804.09365). Notice Gaia DR2 pour cette source sur VizieR.
  2. (en) N. Zacharias et al., « The fourth US Naval Observatory CCD Astrograph Catalog (UCAC4) », VizieR On-line Data Catalog: I/322A. Originellement publié dans : 2012yCat.1322....0Z; 2013AJ....145...44Z,‎ (Bibcode 2012yCat.1322....0Z)
  3. (en) UCAC2 16099071 -- Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  4. a b c et d Bayliss et al. 2017.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.