Aller au contenu

NGC 6366

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 6366
Image illustrative de l’article NGC 6366
L'amas globulaire NGC 6366 par le télescope spatial Hubble.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Ophiuchus
Ascension droite (α) 17h 27m 44,3s[1]
Déclinaison (δ) −05° 04′ 36″ [1]
Magnitude apparente (V) 8,2[2]
Dimensions apparentes (V) 13[3]

Localisation dans la constellation : Ophiuchus

(Voir situation dans la constellation : Ophiuchus)
Astrométrie
Vitesse radiale −120,65 ± 0,19[4] km/s
Distance environ 3,5 kpc (∼11 400 al)[5]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas globulaire
Classe XI[3]
Galaxie hôte Voie lactée
Magnitude absolue -5,74[2]
Âge 13,31 G a [6]
Particularité(s) =
Découverte
Découvreur(s) August Winnecke[7]
Date [7]
Désignation(s) GCL 65[3]
Liste des amas globulaires

NGC 6366 est un amas globulaire situé dans la constellation d'Ophiuchus à environ 11 400 a.l. (3,5 kpc) du Soleil[5] et à 16 300 (5 kpc)[5]. Il a été découvert par l'astronome allemand August Winnecke en 1860[7].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Selon la base de données Simbad, la vitesse radiale héliocentrique de cet amas est égale à −121 ± 0,2 km/s. Selon Forbes et Bridges, sa métallicité est estimée à -0,77 [Fe/H] et son âge d'environ 13,31 milliards d'années[6]. La valeur de la métallicité indiquée par Simbad est de -0,555 et celle par Forbes de -0,73. Une métallicité comprise entre -0,555 et -0,77 signifie que la concentration en fer de NGC 6366 est comprise entre 17 % et 28 % de celle du Soleil. Il s'agit donc d'un amas riche en fer et conséquemment d'un vieil amas[8].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Results for object NGC 6366 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a et b (en) « CATALOG OF PARAMETERS FOR MILKY WAY GLOBULAR CLUSTERS : THE DATABASE, Compiled by William E. Harris, McMaster University » (consulté le )
  3. a b et c « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke», NGC 6300 à 6399 », sur astrovalleyfield.ca (consulté le )
  4. (en) « NGC 6366 -- Globular Cluster » (consulté le )
  5. a b et c (en) « A galactic globular clusters database » (consulté le )
  6. a et b Duncan A. Forbes et Terry Bridges, « Accreted versus in situ Milky Way globular clusters », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 404#3,‎ , p. 1203-1214 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2010.16373.x, Bibcode 2010MNRAS.404.1203F, lire en ligne)
  7. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 6366 » (consulté le ).
  8. « Université de Liège, Département d'Astrophysique, Géophysique et Océanographie, Omas globulaire » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

    •  NGC 6358  •  NGC 6359  •  NGC 6360  •  NGC 6361  •  NGC 6362  •  NGC 6363  •  NGC 6364  •  NGC 6365  •  NGC 6366  •  NGC 6367  •  NGC 6368  •  NGC 6369  •  NGC 6370  •  NGC 6371  •  NGC 6372  •  NGC 6373  •  NGC 6374