NGC 6240

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 6240
galaxie
galaxie
Données d’observation
(Époque J2000)
Constellation Ophiuchus
Ascension droite (α) 16h 52m 58,9s
Déclinaison (δ) +2° 24′ 03″
Distance 40 0106 al
(12 2106 pc)
Magnitude apparente (V) 12.8
Dimensions apparentes (V) 2'.1 × 1'.1

Localisation dans la constellation : Ophiuchus

(Voir situation dans la constellation : Ophiuchus)
Ophiuchus IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet I0 peculiar
Liste des objets célestes

NGC 6240 est une paire de galaxies dans le constellation d'Ophiuchus.

Présentation[modifier | modifier le code]

NGC 6240 fait partie de la classe particulière de galaxies appelées ULIRG (Ultra-Luminous Infra-Red Galaxy, en anglais), c'est-à-dire des galaxies extrêmement lumineuses dans le domaine de longueur d'onde de l'infrarouge. La galaxie elle-même est le résultat d'une « collision »[1] de deux galaxies plus petites. La collision produisit une galaxie plus grande, de type irrégulière, avec cependant toujours deux noyaux distincts, et une structure très perturbée, incluant de faibles anneaux externes[2].

Le satellite Chandra a permis d’observer au centre de la galaxie NGC 6240 deux trous noirs supermassifs en orbite l’un autour de l’autre.

Image prises dans les rayons X avec le satellite Chandra. Les deux points bleus brillants sont l'émission de rayons X provenant du noyau actif de galaxie. L'intensité de ces points indiquent que les deux noyaux sont des noyaux actifs de galaxies[3]. L'émission du gaz chaud environnant est de couleur verte. Crédit : NASA.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Arp 220 : Une autre ULIRG résultant de la collision de deux galaxies.
  • Galaxies des Antennes : Une paire de galaxies en collision
  • NGC 520 : Une autre ULIRG résultant de la collision de deux galaxies.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En astronomie, une collision de galaxies signifie que les galaxies fusionnent et mélangent leurs populations d'étoiles. Étant donné l'immense proportion de vide dans les galaxies, cette « collision » n'engendre presque jamais de collisions véritables entre deux étoiles.
  2. (en) J. W. Fried, H. Schulz, NGC 6240 - A unique interacting galaxy, Astronomy and Astrophysics, 118, 166-170. « Bibliographic Code: 1983A&A...118..166F », sur ADS
  3. (en) S. Komossa et al., Discovery of a Binary Active Galactic Nucleus in the Ultraluminous Infrared Galaxy NGC 6240 Using Chandra, ApJ, 582, L15-L19 (2003) « Bibliographic Code: 2003ApJ...582L..15K », sur ADS