NGC 6156

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 6156
Image illustrative de l’article NGC 6156
La galaxie spirale barrée NGC 6156.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Triangle austral
Ascension droite (α) 16h 34m 52,5s[1]
Déclinaison (δ) −60° 37′ 08″ [1]
Magnitude apparente (V) 11,5[2]
12,2 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 12,38 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,6 × 1,4[2]
Décalage vers le rouge 0,010885 ± 0,000019[1]
Angle de position [2]

Localisation dans la constellation : Triangle austral

(Voir situation dans la constellation : Triangle austral)
Astrométrie
Vitesse radiale 3 263 ± 6 km/s [1]
Distance 49,14 ± 3,44 Mpc (∼160 millions d'al)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale barrée
Type de galaxie (R')SAB(rs)c[1] SBc[3],[2],[4]
Dimensions environ 35,04 kpc (∼114 000 al)[1]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 58536
ESO 137-33
FAIR 329
IRAS 16304-6030[2]
Liste des galaxies spirales barrées

NGC 6156 est une galaxie spirale barrée située dans la constellation du Triangle austral. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 3 332 ± 7 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 49,1 ± 3,4 Mpc (∼160 millions d'al)[1]. NGC 6156 a été découverte par l'astronome britannique John Herschel en .

NGC 6156 présente une large raie HI. C'est aussi une galaxie lumineuse dans l'infrarouge (LIRG)[1].

NGC 6156, une galaxie polaire à anneau[modifier | modifier le code]

On a découvert récemment () que les galaxies NGC 6156 ainsi que NGC 4632 sont entourées d'un disque d'hydrogène froid en orbite à 90 degrés autour de leur disque[5]. Ce sont les toutes premières galaxies à anneau polaire découvertes grâce à des observations en onde radio[6]. Ces observations ont été réalisées dans le cadre du relevé astronomique WALLABY[7].

Groupe d'ESO 137-10[modifier | modifier le code]

La galaxie NGC 6156 fait partie du groupe d'ESO 137-10. Ce groupe de galaxies compte au moins six membres. Les quatre autres membres du groupe sont ESO 137-8, ESO 137-19, ESO 137-42 et ESO 137-45[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i (en) « Results for object NGC 6156 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 6100 à 6199 ».
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 6156 » (consulté le ).
  4. (en) « NGC 6156 », HyperLeda (consulté le ).
  5. N Deg, R Palleske, K Spekkens et et all., « WALLABY pilot survey: the potential polar ring galaxies NGC 4632 and NGC 6156 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 525, no 3,‎ , p. 4663-4684 (DOI 10.1093/mnras/stad2312, lire en ligne)
  6. (en) Robert Nemiroff & Jerry Bonnell, « NGC 4632: Galaxy with a Hidden Polar Ring », Astronomy Picture Of the Day (consulté le )
  7. (en) « WALLABY - the ASKAP HI All-Sky Survey » (consulté le )
  8. A.M. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 100 #1,‎ , p. 47-90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

    •  NGC 6148  •  NGC 6149  •  NGC 6150  •  NGC 6151  •  NGC 6152  •  NGC 6153  •  NGC 6154  •  NGC 6155  •  NGC 6156  •  NGC 6157  •  NGC 6158  •  NGC 6159  •  NGC 6160  •  NGC 6161  •  NGC 6162  •  NGC 6163  •  NGC 6164