NGC 6138

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 6138
Image illustrative de l’article NGC 6138
La galaxie elliptique NGC 6138.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Hercule
Ascension droite (α) 17h 22m 40,0s[1]
Déclinaison (δ) 41° 06′ 06″ [1]
Magnitude apparente (V) 13,3[2]
14,3 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,29 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,1 × 0,9[2]
Angle de position 14°[2]

Localisation dans la constellation : Hercule

(Voir situation dans la constellation : Hercule)
Hercules IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 8 912 ± 29 km/s [1]
Distance 130,82 ± 9,17 Mpc (∼427 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie elliptique
Type de galaxie E2[3],[2] E[4],[1]
Dimensions environ 44,07 kpc (∼144 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) Édouard Stephan[3]
Date [3]
Désignation(s) NGC 6363
PGC 60164
UGC 10827
MCG 7-36-5
CGCG 226-8
NPM1G +41.0459[2]
Liste des galaxies elliptiques

NGC 6138 est une galaxie elliptique située dans la constellation d'Hercule. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de (8 869 ± 29) km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 130,8 ± 9,2 Mpc (∼427 millions d'a.l.)[1]. NGC 6138 a été découvert par l'astronome français Édouard Stephan en .

Identification de NGC 6138 et NGC 6363[modifier | modifier le code]

Le , Stephan a observé cette même galaxie et elle a été inscrite au au New General Catalogue sous la désignation NGC 6363[3]. Les bases de données NASA/IPAC et Simbad associent la galaxie PGC 58070 à NGC 6138 et PGC 60164 à NGC 6363. Il s'avère que cette interprétation est incorrecte.

En 1914, Emmanuel Esmiol, un étudiant assistant à l'observatoire de Marseille, s'est vu confié la tache de convertir les observations de Stephan au coordonnées B1900.0. Ce faisant, il découvrit plusieurs erreurs dans les calculs de position faits par Stephan. Esmiol estima que NGC 6138 était la même galaxie que 6263, déduction aussi incorrecte, mais probablement due à une erreur typographique. De récentes études réalisé par Harold Corwin et Steve Gottlieb (en) que la description donnée par Stephan correspond à l'environnement de NGC 6363 au lieu de celui de NGC 6263[3]. Ces deux entrées désignent la même galaxie, soit PGC 60164[3],[4],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Results for object PGC 60164 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f g et h « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 6100 à 6199 ».
  3. a b c d e et f (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 6138 » (consulté le ).
  4. a et b (en) « NGC 6138 », HyperLeda (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 6130  •  NGC 6131  •  NGC 6132  •  NGC 6133  •  NGC 6134  •  NGC 6135  •  NGC 6136  •  NGC 6137  •  NGC 6138  •  NGC 6139  •  NGC 6140  •  NGC 6141  •  NGC 6142  •  NGC 6143  •  NGC 6144  •  NGC 6145  •  NGC 6146