NGC 6137

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 6137
Image illustrative de l’article NGC 6137
La galaxie elliptique NGC 6137.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Couronne boréale
Ascension droite (α) 16h 23m 03,1s[1]
Déclinaison (δ) 37° 55′ 20″ [1]
Magnitude apparente (V) 12,4[2]
13,4 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,29 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,9 × 1,2[2]
Angle de position 175°[2]

Localisation dans la constellation : Couronne boréale

(Voir situation dans la constellation : Couronne boréale)
Corona Borealis IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 9 303 ± 14 km/s [1]
Distance 137,71 ± 9,64 Mpc (∼449 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie elliptique
Type de galaxie E4[3],[2] E[4],[1]
Dimensions environ 68,16 kpc (∼222 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 57966
UGC 10364
MCG 6-36-39
CGCG 196-63[2]
Liste des galaxies elliptiques

NGC 6137 est une vaste galaxie elliptique relativement éloignée et située dans la constellation de la Couronne boréale. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de (9 337 ± 14) km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 137,7 ± 9,6 Mpc (∼449 millions d'a.l.)[1]. NGC 6137 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en .

À ce jour, deux mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 123,000 ± 18,385 Mpc (∼401 millions d'a.l.)[5], ce qui est à l'intérieur des valeurs de la distance de Hubble.

Groupe de NGC 6166[modifier | modifier le code]

NGC 6137 fait partie du groupe de NGC 6166, le membre la plus lumineux de ce groupe de galaxies. Ce groupe renferme quatre galaxies. Les autres galaxies du groupe sont NGC 6120, NGC 6166 et UGC 10407 désigné comme 1626+4120, une malheureuse et non conventionnelle abréviation employée par Abraham Mahtessian[6] pour CGCG 1626.8+4120[7].

Puisque NGC 6166 est fait partie de l'amas galactique Abell 2199[8], toutes les galaxies de ce groupe en font aussi partie.

La distance de Hubble de la galaxie PGC 57964, parfois désignée comme NGC 6137B, est de 141,8 ± 9,9 Mpc (∼462 millions d'a.l.)[9]. Elle est donc située à proximité du groupe de NGC 6166, à une distance à un peu plus de 25 millions années-lumière plus loin que la distance moyenne des galaxies du groupe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Results for object NGC 6137 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 6100 à 6199 ».
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 6137 » (consulté le ).
  4. (en) « NGC 6137 », HyperLeda (consulté le ).
  5. « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 6137 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  6. Abraham Mahtessian, « Groups of galaxies. III. Some empirical characteristics », Astrophysics, vol. 41 #3,‎ , p. 308-321 (DOI 10.1007/BF03036100, lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Results for object UGC 10407 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  8. T. J. Bridges, D. Carter, W. E. Harris et C. J. Pritchet, « B - R colours of globular clusters in NGC 6166 (A2199) », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 281, no 4,‎ , p. 1290-1296 (DOI 10.1093/mnras/281.4.1290, lire en ligne [PDF])
  9. (en) « Results for object PGC 57964 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 6129  •  NGC 6130  •  NGC 6131  •  NGC 6132  •  NGC 6133  •  NGC 6134  •  NGC 6135  •  NGC 6136  •  NGC 6137  •  NGC 6138  •  NGC 6139  •  NGC 6140  •  NGC 6141  •  NGC 6142  •  NGC 6143  •  NGC 6144  •  NGC 6145