NGC 6067

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 6067
Image illustrative de l’article NGC 6067
Carte montrant l'emplacement de NGC 6067
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation La règle (constellation)
Ascension droite (α) 16h 13m 11s
Déclinaison (δ) −54° 20′ 6″

Localisation dans la constellation : Règle

(Voir situation dans la constellation : Règle)
Norma IAU.svg
Caractéristiques physiques
Liste des objets célestes

NGC 6067 est un amas ouvert dans la constellation de la Règle. Il est situé au nord de l'étoile Kappa Normae et a un diamètre angulaire de 12 minutes d'arc. Visible à l'œil nu dans un ciel noir[1][2], il est plus facile à observer avec des jumelles ou un petit télescope ; un télescope de 12 pouces (30 centimètres) d'ouverture permet de révéler environ 250 étoiles. Découvert par James Dunlop en 1826, il a été décrit par John Herschel comme « un des amas les plus superbement riches et grands » (« a most superbly rich and large cluster ») et par Stephen James O'Meara comme « un des plus stupéfiants amas stellaires ouverts du ciel » (« one of the sky’s most stunning open star clusters »)[3]. Ses étoiles les plus brillantes ont une magnitude apparente de l'ordre de 8[4]. Il y a 84 étoiles membres de magnitude apparente inférieure à 12[5].

NGC 6067 est situé dans le nuage d'étoiles de la Règle (?), dans le bras de la Règle de la Voie lactée, est de 15 à 20 fois plus riche que les Pléiades et a à peu près le même âge[6]. On pense qu'il a environ 102 millions d'années et qu'il contient 893 masses solaires. Deux céphéides, QZ Normae et V340 Normae, ont été identifiées comme des membres de l'amas, tandis qu'une troisième céphéide à proximité, GU Normae, est beaucoup plus proche. Sa période n'est que de 3,5 jours, alors que V340 Normae a une période plus longue, ce qui indique qu'elle est intrinsèquement moins lumineuse, donc plus proche, et son âge a été estimé à 134 millions d'années, donc trop vieux pour appartenant à l'amas. V340 Normae est une supergéante jaune de type spectral G0Ib dont la magnitude varie entre 8,26 et 8,60 avec une période de 11,28 jours[7], tandis que QZ Normae, plus faible, a une magnitude qui varie entre 8,71 et 9,03 avec une période de 3,79 jours[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stephen James O'Meara, Deep-Sky Companions: Southern Gems, Cambridge University Press, (ISBN 9781107015012), p. 295
  2. Ian Cooper, Jenni Kay et George Robert Kepple, The Night Sky Observer's Guide Vol 3: Th Southern Skies, Willmann-Bell, Inc., (ISBN 9780943396897), p. 257
  3. Stephen James O'Meara, Deep-Sky Companions: Southern Gems, Cambridge University Press, (ISBN 9781107015012), p. 293
  4. Michael Inglis, Astronomy of the Milky Way, New York, New York, Springer Science & Business Media, , 137 p. (ISBN 9781447106418, lire en ligne)
  5. Philip M. Bagnall, The Star Atlas Companion: What You Need to Know about the Constellations, New York, New York, Springer, (ISBN 978-1-4614-0830-7, lire en ligne), p. 311
  6. A D Thackeray, A J Wesselink et G A Harding, « The Cluster NGC 6067 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 124,‎ , p. 445–459 (DOI 10.1093/mnras/124.6.445, Bibcode 1962MNRAS.124..445T)
  7. Otero, Sebastian, « V340 Normae », The International Variable Star Index, American Association of Variable Star Observers, (consulté le 16 juin 2015)
  8. Watson, Christopher, « QZ Normae », The International Variable Star Index, American Association of Variable Star Observers, (consulté le 16 juin 2015)