NGC 5866

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 5866
Image illustrative de l’article NGC 5866
Image composite de NGC 5866 obtenue par le télescope spatial Hubble au printemps 2006[1]
Découverte
Désignations UGC 9723
PGC 53933
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite 15h 06m 29,48s[5]
Déclinaison +55° 45′ 47,2″[5]
Vitesse radiale 672 ± 9 km/s[2]
Distance 46 ± 1,6 millions d'années-lumière (14,1 ± 0,5 Mpc)[3],[4]
Magnitude app. 10,74[2]
Dimensions app. 4,7 × 1,9 minutes d'arc[2]
Constellation Dragon

Localisation dans la constellation : Dragon

(Voir situation dans la constellation : Dragon)
Draco IAU.svg
Caractéristiques
Type S0[2]

NGC 5866, également appelée galaxie du Fuseau, est une galaxie assez brillante située dans la constellation du Dragon à environ 46 millions d'années-lumière (14,1 Mpc)[3] du Système solaire. Elle a été vraisemblablement découverte par Pierre Méchain ou par Charles Messier en 1781, et observée indépendamment par William Herschel en 1788.

NGC 5866 est parfois identifiée à l'objet M102 du catalogue Messier.

Disque de poussière[modifier | modifier le code]

L'un des traits les plus remarquables de cette galaxie est son disque de gaz et de poussières vu exactement par la tranche. Il s'agit d'un disque inhabituel pour une galaxie lenticulaire, où la poussière est normalement proche du bulbe galactique et suit la distribution lumineuse de l'objet, avec peut-être ici une structure en anneau bien qu'il soit difficile de trancher compte tenu de son orientation[6], mais la distribution de cette poussière serait moins exotique si NGC 5866 était en réalité une galaxie spirale perçue comme lenticulaire parce qu'elle est vue par la tranche[7].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Apparemment NGC 5866 ressemble à une galaxie de type lenticulaire. Mais les photographies couleurs en haute résolution indiquent que si la bande de poussière est orange, ses extrémités sont bleues. Cela suggère qu'il s'agit d'étoiles et donc des bras d'une galaxie spirale vue de profil.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hubble & ESA – 8 juin 2006 « ACS Image of NGC 5866 ».
  2. a, b, c et d (en) NASA/IPAC EXTRAGALACTIC DATABASE « NGC 5866 ».
  3. a et b (en) Michele Cantiello, John P. Blakeslee et Gabriella Raimondo, « The Globular Cluster System in NGC 5866: Optical Observations from Hubble Space Telescope Advanced Camera for Surveys », The Astrophysical Journal, vol. 668, no 1,‎ , p. 209-220 (lire en ligne) DOI:10.1086/521218
  4. (en) John L. Tonry, Alan Dressler, John P. Blakeslee, Edward A. Ajhar, André B. Fletcher, Gerard A. Luppino, Mark R. Metzger et Christopher B. Moore, « The SBF Survey of Galaxy Distances. IV. SBF Magnitudes, Colors, and Distances », The Astrophysical Journal, vol. 546, no 2,‎ , p. 681-693 (lire en ligne) « astro-ph/0011223 », texte en accès libre, sur arXiv. DOI:10.1086/318301
  5. a et b (en) NGC 5866 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  6. (en) E. M. Xilouris, S. C. Madden, F. Galliano, L. Vigroux et M. Sauvage, « Dust emission in early-type galaxies: The mid-infrared view », Astronomy & Astrophysics, vol. 416, no 1,‎ , p. 41-55 (lire en ligne) texte en accès libre, sur arXiv. DOI:10.1051/0004-6361:20034020
  7. (en) George J. Bendo, Robert D. Joseph, Martyn Wells, Pascal Gallais, Martin Haas, Ana M. Heras, Ulrich Klaas, René J. Laureijs, Kieron Leech, Dietrich Lemke, Leo Metcalfe, Michael Rowan-Robinson, Bernhard Schulz and Charles Telesco1, « An Infrared Space Observatory Atlas of Bright Spiral Galaxies », The Astrophysical Journal, vol. 123, no 6,‎ , p. 3067-3107 (lire en ligne) « astro-ph/0312029 », texte en accès libre, sur arXiv. DOI:10.1086/340083

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]