NGC 4088

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NGC 4088
Galaxie NGC 4088 (Two Micron All Sky Survey (2MASS))
Galaxie NGC 4088 (Two Micron All Sky Survey (2MASS))
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Grande Ourse
Ascension droite (α) 12h 05m 34,189s[1]
Déclinaison (δ) +50° 32′ 20,50″ [1]
Distance 51,5±4,5 millions d'a.l. (∼15,8 Mpc)
Magnitude apparente (V) 11,2
Dimensions apparentes (V) 5,8′ × 2,2
Vitesse radiale 757 ± 1 km/s km/s[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet galaxie spirale
Liste des objets célestes
Image amateur de NGC 4088 (à gauche) et de NGC 4085 (à droite).

NGC 4088 est une galaxie spirale intermédiaire de la constellation de la Grande Ourse. La galaxie forme une paire avec la NGC 4085, située à environ 11 minutes d'arc[2].

NGC 4088 est une galaxie spirale de « grand design »[3]. Cela veut dire que les bras de la galaxie sont bien définis. À la lumière visible, l'un des bras de la spirale semble avoir un segment déconnecté. Halton Arp a inclus cette galaxie dans l'Atlas of Peculiar Galaxies comme étant l'un des nombreux exemples où ce phénomène se produit[4].

Groupe M109[modifier | modifier le code]

NGC 4088 et NGC 4085 sont membres du groupe M109 (en), un groupe de galaxies contenant entre 41 et 58 galaxies, incluant la galaxie spirale M109[5],[6],[7].

Supernovæ[modifier | modifier le code]

Le 13 avril 2009, on y découvre la supernova SN2009dd[8]. D'une magnitude apparente de 13,8[8], celle-ci devient la 3e plus brillante supernova de 2009[9].

En 1991, on y découvre une nouvelle supernova, SN 1991G[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) NGC 4088 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. (en) A. Sandage et J. Bedke, Carnegie Atlas of Galaxies, Washington, D.C., Carnegie Institution of Washington, (ISBN 0-87279-667-1)
  3. (en) D. M. Elmegreen et B. G. Elmegreen, « Arm classifications for spiral galaxies », Astrophysical Journal, vol. 314,‎ , p. 3–9 (DOI 10.1086/165034, Bibcode 1987ApJ...314....3E)
  4. (en) H. Arp, « Atlas of Peculiar Galaxies », Astrophysical Journal Supplement, vol. 14,‎ , p. 1–20 (DOI 10.1086/190147, Bibcode 1966ApJS...14....1A)
  5. (en) R. B. Tully, Nearby Galaxies Catalog, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-35299-1)
  6. (en) A. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement, vol. 100,‎ , p. 47–90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)
  7. (en) G. Giuricin, C. Marinoni, L. Ceriani et A. Pisani, « Nearby Optical Galaxies: Selection of the Sample and Identification of Groups », Astrophysical Journal, vol. 543, no 1,‎ , p. 178–194 (DOI 10.1086/317070, Bibcode 2000ApJ...543..178G, arXiv astro-ph/0001140)
  8. a et b (en) « Supernova 2009dd in NGC 4088 », Astronomy Section, Rochester Academy of Science, (consulté le 17 mai 2010)
  9. (en) David Bishop, « Bright Supernovae - 2009 », supernovae.net (International Supernovae Network) (consulté le 4 juin 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 4080  •  NGC 4081  •  NGC 4082  •  NGC 4083  •  NGC 4084  •  NGC 4085  •  NGC 4086  •  NGC 4087  •  NGC 4088  •  NGC 4089  •  NGC 4090  •  NGC 4091  •  NGC 4092  •  NGC 4093  •  NGC 4094  •  NGC 4095  •  NGC 4096  •