Aller au contenu

NGC 1282

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 1282
Image illustrative de l’article NGC 1282
La galaxie elliptique NGC 1282
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Persée
Ascension droite (α) 03h 20m 12,1s[1]
Déclinaison (δ) 41° 22′ 01″ [1]
Magnitude apparente (V) 12,9[2]
13,9 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 12,71 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,2 × 0,7[2]
Décalage vers le rouge +0,007135 ± 0,000017[1]
Angle de position 25°[2]

Localisation dans la constellation : Persée

(Voir situation dans la constellation : Persée)
Astrométrie
Vitesse radiale 2 139 ± 5 km/s [1]
Distance 29,20 ± 2,05 Mpc (∼95,2 millions d'al)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie elliptique
Type de galaxie E?[1] E[2] E4?[3]
Dimensions environ 14,8 kpc (∼48 300 al)[a],[b]
Découverte
Découvreur(s) Guillaume Bigourdan[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 12471
MCG 7-7-68
UGC 2675
CGCG 540-109 [2]
Liste des galaxies elliptiques

NGC 1282 est une galaxie elliptique située dans la constellation de Persée. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 1 980 ± 12 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 29,2 ± 2,1 Mpc (∼95,2 millions d'al)[1]. NGC 1282 a été découverte par l'astronome français Guillaume Bigourdan en 1884[3].

NGC 1282 est une galaxie de l'amas de Persée[3].

À ce jour, sept mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 73,838 ± 27,820 Mpc (∼241 millions d'al)[4], ce qui est loin à l'extérieur des valeurs de la distance de Hubble. Notons cependant que c'est avec la valeur moyenne des mesures indépendantes, lorsqu'elles existent, que la base de données NASA/IPAC calcule le diamètre d'une galaxie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les données utilisées par le site NASA/IPAC sont basées uniquement sur des publications scientifiques et, en ce qui concerne le diamètre des galaxies, elles sont parfois inexactes. Le calcul de tous les diamètres est basé sur la moyenne des mesures de distances indépendantes du décalage vers le rouge, lorsqu'elles existent. Certaines fois, l'écart type des échantillons est plus grand que la moyenne et souvent il vaudrait mieux choisir la distance de Hubble pour faire ce calcul. Ici par exemple, la moyenne des sept mesures indépendantes est de 73,838 ± 27,820 Mpc (∼241 millions d'al) et c'est probablement loin de la distance réelle de NGC 1282. Si on utilise la distance de Hubble de 29,2 Mpc, on obtient un diamètre passablement plus petit, soit d'environ 14,8 kpc (∼48 300 al) au lieu de 37,31 kpc indiqué sur le site.
  2. Diamètre dans la bande RC3 D_0 (blue).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Results for object NGC 1282 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke», NGC 1200 à 1299 », sur astrovalleyfield.ca (consulté le )
  3. a b c d et e (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 1282 » (consulté le ).
  4. « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 1282 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

    •  NGC 1274  •  NGC 1275  •  NGC 1276  •  NGC 1277  •  NGC 1278  •  NGC 1279  •  NGC 1280  •  NGC 1281  •  NGC 1282  •  NGC 1283  •  NGC 1284  •  NGC 1285  •  NGC 1286  •  NGC 1287  •  NGC 1288  •  NGC 1289  •  NGC 1290