NGC 1155

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 1155
Image illustrative de l’article NGC 1155
La galaxie lenticulaire NGC 1155
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Éridan
Ascension droite (α) 02h 58m 13,1s[1]
Déclinaison (δ) −10° 21′ 02″ [1]
Magnitude apparente (V) 13,4 [2]
14,4 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,16 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,0 × 0,8[2]
Décalage vers le rouge +0,015491 ± 0,000017[1]
Angle de position 165°[2]

Localisation dans la constellation : Éridan

(Voir situation dans la constellation : Éridan)
Eridanus IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 4 644 ± 5 km/s [1]
Distance 65,67 ± 4,60 Mpc (∼214 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie EL[1] S0[2] S0/a? pec[3]
Dimensions environ 15,45 kpc (∼50 400 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) Édouard Stephan[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 11233
MCG -2-8-35 MK 1064
IRAS 02557-1033[2]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 1155 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation de l'Éridan. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 4 452 ± 14 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 65,7 ± 4,6 Mpc (∼214 millions d'a.l.)[1]. NGC 1155 a été découvert par l'astronome français Édouard Stephan en 1876.

NGC 1155 est une galaxie à sursaut de formation d'étoiles. NGC 1154 et NGC 1155 sont à la même distance de nous et ils forment probablement une paire de galaxies en interaction gravitationnelle[3]. Cependant, la base de données NASA/IPAC indique que NGC 1154 est une galaxie du champ, c'est-à-dire qu'elle n'appartient pas à un amas ou un groupe et qu'elle est donc gravitationnellement isolée et ce, même si elle semble former une paire avec NGC 1155[1].

NGC 1155 est une galaxie dont le noyau brille dans le domaine de l'ultraviolet. Elle est inscrite dans le catalogue de Markarian sous la cote Mrk 1064 (MK 1064)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i (en) « Results for object NGC 1155 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f g et h « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 1100 à 1199 »
  3. a b c et d (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 1155 » (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1147  •  NGC 1148  •  NGC 1149  •  NGC 1150  •  NGC 1151  •  NGC 1152  •  NGC 1153  •  NGC 1154  •  NGC 1155  •  NGC 1156  •  NGC 1157  •  NGC 1158  •  NGC 1159  •  NGC 1160  •  NGC 1161  •  NGC 1162  •  NGC 1163