NARC (jeu vidéo, 1988)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jeu vidéo
Cet article est une ébauche concernant le jeu vidéo.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) (voir l’aide à la rédaction).

NARC
Image illustrative de l'article NARC (jeu vidéo, 1988)

Éditeur Williams Electronics Games
Développeur Williams Electronics Games
Concepteur Eugene Jarvis

Date de sortie 1988
Genre Run and gun
Mode de jeu Un à deux joueurs
Plate-forme Arcade (Williams Z Unit), Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, Commodore 64, NES, ZX Spectrum
Média Cartouche, cassette, disquette
Langue Anglais
Contrôle Joystick + 4 boutons (arcade)
Joystick, manette

NARC est un jeu vidéo créé par la société américaine Williams Electronics Games, sorti en 1988 sur borne d'arcade. Le jeu a été conçu par Eugene Jarvis.

Il est le premier jeu d'arcade à incorporer un processeur 32-bit. Les graphismes sont basés sur des images digitalisées, une technique plus tard popularisée par la série Mortal Kombat.

Le jeu a été adapté sur divers systèmes familiaux en 1990 et a connu une suite en 2005 avec NARC.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

NARC est un jeu d'action à défilement horizontal sanglant jouable à deux en coopération. Il met en scène les officiers Max Force et Hit Man appartenant à la Narcs, une police d'élite chargée de débarrasser la ville des junkies, punks, psychopathes et meurtriers à grands renforts de mitraillettes et de lances-roquettes. Le boss de fin est Mr. Big, le baron de la drogue. Il faut d'abord le réduire à l'état de squelette avant de tirer sur chacune de ses vertèbres[1].

Versions[modifier | modifier le code]

Le jeu a été adapté en 1990 sur la console NES (Rare/Acclaim) et les ordinateurs Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, Commodore 64, ZX Spectrum (Ocean Software). Il est apparu dans la compilation Midway Arcade Treasures, disponible à partir de 2004 sur GameCube, PlayStation 2, Xbox et Windows, et est également à débloquer dans NARC (2005).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]