N.E. Tatem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
N.E. Tatem
Portrait N.E. Tatem.jpg
N.E. Tatem
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Nacer-Eddine BoukhariVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Nacer-Eddine Boukhari, dit N.E. Tatem, est un journaliste et dramaturge algérien né en 1956 à Bordj Bou Arreridj.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit dans une annexe de l'École nationale d'administration (Algérie)École nationale d'administration algérienne, il a été fonctionnaire titularisé de l'administration locale, comme secrétaire général de mairie à Bordj Bou Arreridj (1976/1977) et Medjana (1977/1979).

Il rejoint la presse écrite algérienne en 1990 avec l'avènement du pluralisme. Il commence par correspondre avec[Quoi ?] le quotidien d'informations Alger républicain[1],[2],[3],[4] (avec lequel, il a battu le record du nombre d'articles publiés, puisqu'il a parcouru la dernière aventure de bout en bout, de la reprise en 1990 à 1994) en tant que localier, reporter et chroniqueur, puis de 1994 à 1996 avec El Watan[5] et de 1996 à 1998 avec Liberté[6].

Il obtient en 2001, l'encouragement à la création d'œuvres dramatiques, attribuée par la Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles avec sa pièce intitulée Les Noces du chacal[7], qui a été publiée avant d'être jouée. Cette pièce relève de la trilogie Patience du dialogue.

Il fut volontaire de la Croix-Rouge française, rattaché au siège national, pour le programme des « Modérateurs urbains » en direction des quartiers dits sensibles en France.

Il obtient plusieurs distinctions de poésie, notamment aux « poésiades » de Béjaïa.

Il fonde en 2005, la maison d'édition de littérature, une très petite entreprise Argotheme[8], puis en 2007, lance Populi-Scoop[9], un journal sur Internet (cyberpresse) d'informations alternatives.

Il est titulaire d'un Master en communication et d'une licence en littérature, obtenus avec des validations de son expérience.

Il est président de la Cie théâtrale (Association loi de 1901) "4ème-CULT" (ou 4e art).

Il lui est attribué les signatures suivantes d'articles sur son site Populi-Scoop[9]. Chose qu'il n'a pas démentie, ni reconnue :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. argotheme 1990-1991
  2. argotheme 1992
  3. argotheme 1993
  4. argotheme 1994
  5. http://www.argotheme.com/elwatan.htm
  6. ttp://www.argotheme.com/liberte.htm
  7. « Les Noces du chacal »
  8. http://www.argotheme.com
  9. a et b « POPULI-SCOOP : l'info citoyenne et l'actu critique », sur www.argotheme.com (consulté le 7 octobre 2018) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « :0 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents

Liens externes[modifier | modifier le code]