Nœud de Sylvain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nœud de Sylvain
Noeud de Sylvain première méthode de nouage, étape 5.jpg
Catégorie
Origine
Marine
Domaine
Marine
Voisins

Le nœud de Sylvain est un nœud de boucle non coulant.

Il a la particularité d’être facile à défaire même après avoir été soumis à une tension importante. Très comparable au nœud de chaise, le nœud de Sylvain est plus fiable et plus solide.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le nœud de Sylvain porte le nom de son inventeur Sylvain Berger, membre d’IGKT France.[1]

Comparaison avec le nœud de chaise[modifier | modifier le code]

Le nœud de Sylvain partage avec le nœud de chaise sa structure en demi-clé bloquée dans un U.

Le nœud de Sylvain est moins sensible aux à-coups. En effet, le « U » étant bloqué par le dormant, il ne risque pas de « se retourner ». Une étude de charge réalisée par Patrick Moreau, spécialiste des nœuds marins, conclut à une résistance supérieure de 10 à 15% pour le nœud de Sylvain.[2]

Nouage[modifier | modifier le code]

Première méthode[modifier | modifier le code]

Deuxième méthode[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nœud de Sylvain et nœud de chaise : les faux jumeaux », sur Boutique en ligne Ino-Rope, (consulté le 1er janvier 2019)
  2. Cécile Hoynant, « Le nœud de Sylvain », Voile Magazine,‎ (ISSN 1268-2888)