Níkos Mamangákis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Níkos Mamangákis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
AthènesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Níkos Mamangákis (grec moderne : Νίκος Μαμαγκάκης) né le à Réthymnon et mort le à Athènes est un compositeur grec. On lui doit de nombreuses musiques de film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Níkos Mamangákis étudia d'abord en Crète avant de poursuivre sa formation musicale d'abord au Conservatoire national à Athènes, puis à Munich où il suivit les cours de Carl Orff.

Il remporta le prix de la meilleure musique à la Semaine du cinéma grec 1964 de Thessalonique pour Monemvassia.

En plus de ses œuvres pour orchestre et ses opéras, on lui doit de nombreuses musiques de film notamment pour la série Allemande Heimat et de théâtre. Il a aussi composé pour divers chanteurs populaires.

Compositions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Anarchia
  • 1970 : Erofili
  • 1972 : Kikeonas pour les Jeux olympiques d'été de 1972
  • 1982–84 : Odyssee (Οδύσσεια) d'après Níkos Kazantzákis
  • 1985 : Erotokritos (Ερωτόκριτος)
  • 1997 : Όπερα των σκιών
  • 2000 : Ta Iera Tragoudia tou Erota (Τα ιερά τραγούδια του έρωτα)

Musique des films[modifier | modifier le code]