Névralgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une névralgie est une affection douloureuse causée par un nerf.

Symptômes[modifier | modifier le code]

Le principal symptôme est une douleur spontanée ou continue, souvent aiguë, siégeant sur le trajet des nerfs, sans signes extérieurs visibles. En fonction de la douleur, une névralgie peut être qualifiée de "intermittente" ou "incessante".

Causes[modifier | modifier le code]

Les causes peuvent être

Histoire[modifier | modifier le code]

Ambroise Paré est le premier dans l'histoire (Rey, 1993) à avoir décrit une névralgie, celle du roi de France Charles IX. Au XIXe siècle, les névralgies étaient classées par département cutané (Valleix, 1841):

  1. Névralgie trigéminale,
  2. Névralgie occipitale,
  3. Névralgie cervicale,
  4. Névralgie brachiale,
  5. Névralgie dorso-intercostale,
  6. Névralgie lombo-abdominale,
  7. Névralgie crurale,
  8. Névralgie fémoro-poplitée,
  9. Névralgie sacrée,
  10. Autres.

Au XIXe siècle, les coliques de plomb ont parfois été confondues avec des névralgies ou considérées comme telles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roselyne Rey, Histoire de la douleur, éditions La Découverte, Paris, 1993.
  • Claude Spicher, Isabelle Quintal & Marion Vittaz (préface : Serge Marchand) Rééducation sensitive des douleurs neuropathiques, éditions Sauramps Médical, Montpellier, Paris, 2015, 387 p. (ISBN 978 2 84023 981 9)
  • Claude J. Spicher, Nadège Desfoux, N. & Pierre Sprumont, Atlas des territoires cutanés du corps humain; Esthésiologie de 240 branches, Editions Sauramps Médical, Montpellier, Paris, 2010, 96 p. (ISBN 978-2-84023-669-6) [1]
  • François Louis Isidore Valleix, Traité des névralgies, éditions J.B. Baillère, Paris,1841.