Néfermaât (vizir de Khéops)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Néfermaât.
Néfermaât
Nom en hiéroglyphe
nfr I9
D21
U2
Aa11
D36
X1 Z5
Transcription Nfr-Mȝˁ.t
Famille
Mère Néfertkaou
Enfant(s) Hémiounou
Snéfroukhaf

Néfermaât fut un vizir de Khéops (IVe dynastie).

Fils de Néfertkaou, elle-même fille de Snéfrou, il fit aménager son mastaba non loin de la pyramide de son oncle et souverain à Gizeh (G 7060), et aménagea les tombes de ses proches à proximité, celle de sa mère (G 7050) et celle de son fils Snéfroukhaf (G 7070).

Cette nécropole familiale a été une première fois fouillée par Karl Richard Lepsius au XIXe siècle puis par George Andrew Reisner en 1926. Les mastaba livrèrent les massifs sarcophages du vizir et de sa famille avec leurs lourds couvercles à tenons ainsi que des stèles fausses portes.

Néfermaât eut également un autre fils qui occupa également la charge de vizir sous le règne de Khéops : Hémiounou. Ce dernier se fera édifier un vaste mastaba toujours à Gizeh mais dans une autre partie de la nécropole (G 4000).

Celui de Néfermaât avait été pillé sans doute dès l'antiquité puisqu'il fut réutilisé tardivement par un dénommé Padihor (...) dont on a retrouvé en revanche les reliefs d'un viatique funéraire typique de la Basse Époque, composé pour l'essentiel de vestiges de sarcophage, d'un oushebti partiel et de nombreuses amulettes en fritte glaçurée bleue qui devaient protéger une momie disparue.

Généalogie[modifier | modifier le code]