N°2 (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

N°2

Album de Catherine Ribeiro + Alpes
Sortie 1970
Durée 46 min 6 s
Label Festival

Albums de Catherine Ribeiro + Alpes

N°2 est un album studio de Catherine Ribeiro + Alpes, sorti en 1970; ce vinyle n'a été réédité dans sa totalité en version numérique qu'en 2012, dans un coffret où il accompagne les trois albums suivants de Catherine Ribeiro + Alpes.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Inclassable, intemporel, à la sensibilité exacerbée, le premier album publié sous le sigle Alpes rappelle par son titre que le groupe est la continuation de 2bis.

Les trois préludes sont de courts morceaux joués à la guitare classique par Patrice Moullet. Ballada das Águas, la seule chanson que Catherine Ribeiro chantera dans la langue de ses parents, est un fado, ballade traditionnelle qui exprime la saudade, sorte de nostalgie amère et douce propre à la culture portugaise. D'une grande douceur, ces quatre plages ne semblent là que pour encadrer les autres titres du disque, en permettant à l'auditeur de se retrouver et de reprendre ses esprits.

Les autres titres reprennent la voie originale initiée dans Catherine Ribeiro + 2 bis en atteignant ici une tout autre dimension. Le cosmophone, invention instrumentale de Patrice Moulet contribue de nouveau à l'ambiance musicale très particulière de l'ensemble.

Sîrba, du nom roumain d'une danse folklorique, débute par la répétition lancinante de motifs sonores caractéristique de la composition de Patrice Moullet; c'est le seul titre d'Alpes où la voix de Patrice Moullet se risque à des vocalises rocailleuses. Ce morceau se termine au milieu d'un jaillissement d'éclairs de cymbales et de rugissements assourdis.

15 août 1970 est une plainte mélancolique de Catherine Ribeiro, avec pour seul accompagnement la guitare classique de Patrice Moullet. Elle y aborde une fois de plus le thème du suicide.

Plus impressionnant, mais tout aussi mystérieux, est le titre suivant : Silen Voy Kathy ; pour Silence, Voyage, Kathy étant le prénom d'une femme ayant réellement vécu[1];

Poème non épique est une tragédie de 18 minutes sur la rupture d'un couple. Préparée par une longue envolée cosmique purement instrumentale, la voix de Catherine Ribeiro engage ensuite un monologue en grande partie improvisé. Magnifiquement soutenue par les musiciens, Catherine Ribeiro vocalise, déclame, crie, pleure, gémit, rit, halète... Rarement les sentiments et les émotions humaines auront été exprimés avec une telle intensité. Un des sommets d'Alpes.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Les textes sont écrits par Catherine Ribeiro et mis en musique par Patrice Moullet, sauf indication contraire.

Face A[modifier | modifier le code]

  1. Prélude – 0:17 (instrumental)
  2. Sîrba – 5:41
  3. 15 août 1970 – 4:17
  4. Silen Voy Kathy – 7:20
  5. Prélude – 0:25 (instrumental)

Face B[modifier | modifier le code]

  1. Prélude – 0:17 (instrumental)
  2. Poème non épique – 18:34
  3. Ballada Das Águas – 3:20 (traditionnel, arrangement de José Afonso -incorrectement orthographié sur la pochette de l'album-)

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Catherine Ribeiro : chant
  • Patrice Moullet : chant (sur Sîrba), cosmophone, guitare classique
  • Denis Cohen : orgue, percussions
  • Isaac Robles Monteiro : guitare portugaise (sur le dernier titre)
  • Pires Moliceiro : guitare portugaise (sur le dernier titre)

Pochette[modifier | modifier le code]

Le recto de la pochette, très graphique, est basé sur une photographie de Francis Jalain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Legras. 1982. Parole & Musique n°18.